DOSSIER NUMÉRIQUE


Londres au XVIIIe siècle : l’essor d’une capitale européenne





Plan de travail

2
Le regard d’une voyageuse et écrivaine allemande

L’écrivaine allemande Sophie von la Roche a voyagé à Londres à la fin du XVIIIe siècle. Elle décrit la ville dans son Journal.

Là encore, j’ai été frappée par [...] l’habillage élégant des grandes vitrines, non seulement pour orner les rues et attirer les acheteurs, mais aussi pour faire connaître les milliers d’inventions et d’idées et répandre le bon goût ; pour les excellents trottoirs aménagés pour les piétons qui permettent à une foule de gens de s’arrêter et d’observer les produits exposés. [...] De nombreux travailleurs se sont améliorés grâce à la concurrence, tandis que de nombreuses personnes ont le plaisir d’admirer les nouveautés – en plus de se faire une idée de l’étendue des capacités humaines et de l’industrie.

[...] Nous avons marché jusqu’à la rambarde de la Tamise. J’ai contemplé de haut en bas ce puissant fleuve qui revêt une telle importance pour le royaume et j’ai vu de nombreux navires près de Deptford. J’ai songé aux douze mille navires employés par le commerce anglais, aux trois cent cinquante cuirassés qui transmettent le mieux la richesse et le caractère de la nation, car ils allient plus que nul autre le luxe et l’élégance au confort. [...]
Sophie von La Roche, Journal, 1776.


Aux XVIIe et XVIIIe siècles, Londres est une capitale européenne en plein essor. Siège des principales institutions politiques et administratives du royaume, c’est aussi le premier port d’Angleterre. Située sur la Tamise, la ville se développe autour de son coeur historique, la City, autour duquel grossissent les faubourgs. Après les épidémies et le grand incendie qui ravagent la ville en 1665-1666, la croissance urbaine reprend et s’accélère au siècle suivant, encouragée par l’afflux d’immigrants et l’expansion coloniale.

Comment Londres devient-elle une capitale européenne au XVIIIe siècle ?


1
Une vue de Londres au XVIIIe siècle

Une vue de Londres au XVIII<sup>e</sup> siècle

La cathédrale Saint-Paul a été construite après le grand incendie de 1666 qui détruisit entièrement l'ancienne cathédrale. Elle se trouve au cœur de la City de Londres.
La Tamise, au premier plan, a une fonction primordiale pour la vie économique de la capitale, comme en témoignent les nombreux navires qui la sillonnent.
Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto (1697–1768), London, the Thames with View of the City and St. Paul’s Cathedral, 1747, huile sur toile, 118 × 238 cm, National Gallery, Prague

Questions

Voir les réponses

Analyser des documents

1. Identifiez le quartier de Londres qui symbolise le plus la puissance de la ville et décrivez ses différentes fonctions. (Doc. 1, 2 et 3)

2. Montrez l'importance qu'a le commerce dans l'essor de la ville. (Doc. 2, 3 et 5)

3. Présentez les documents et comparez la vision de Londres qu'ils proposent. (Doc. 1 et 4)


Faire un bilan

Décrivez l'essor de la capitale anglaise et ses principales caractéristiques au XVIIIe siècle. (Doc. 1 à 5)


5
Londres en quelques chiffres

Londres en quelques chiffres


3
La Compagnie des Indes Orientales, symbole de la puissance maritime et coloniale

La Compagnie des Indes Orientales

La City de Londres abrite le siège de la Compagnie des Indes Orientales, créée en 1600 par Élisabeth Ire. Elle concurrence les compagnies hollandaises (la VOC) et françaises, et finit par dominer le commerce avec les Indes. La Compagnie est ainsi largement à l’origine de la suprématie coloniale britannique.
Thomas Malton le Jeune, East India House, v. 1800, aquarelle, 21 × 30 cm, Yale Center for British Art, New Haven.

4
Pauvreté et petits métiers des rues

Pauvreté et petits métiers des rues

L’enrichissement de Londres n’empêche pas l’existence d’une forte population pauvre (20 à 30 %), qui pratique de petits métiers urbains, comme les marchands de rues, reconnaissables aux « cris » qu’ils poussent pour attirer les acheteurs.


Rudolph Ackermann, Cries of London: No. 1: Buy a Trap, a Rat-Trap, 1799, aquarelle, 38,5 × 31,2 cm, Metropolitan Museum of Art, New York
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?