Histoire-Géographie-EMC 2de

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
HISTOIRE
Histoire, périodisation, représentation du temps
Thème 1 : Le monde méditerranéen : empreinte de l’Antiquité et du Moyen Âge
Ch. 2
La Méditerranée médiévale : espace d’échanges et de conflits à la croisée de trois civilisations
Thème 2 : XVᵉ-XVIᵉ : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelle
Ch. 3
L’ouverture atlantique : les conséquences des « grandes découvertes »
Ch. 4
Renaissance, humanisme et réformes : les mutations de l’Europe
Thème 3 : L’État à l’époque moderne : France et Angleterre
Ch. 5
L’affirmation de l’État dans le royaume de France
Ch. 6
Le modèle britannique et son influence
Thème 4 : Dynamiques et ruptures dans les sociétés des XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles
Ch. 7
Les lumières et le développement des sciences
Ch. 8
Tensions, mutations et crispations de la société d'ordres
GÉOGRAPHIE
Thème 1 : Sociétés et environnements : des équilibres fragiles
Ch. 1
Les sociétés face aux risques
Ch. 2
Des ressources majeures sous pression
Ch. 3
Des milieux entre valorisation et protection
Thème 2 : Territoires, populations et développement : quels défis ?
Ch. 4
Les défis du nombre et du vieillissement
Ch. 5
Développement et inégalités
Ch. 6
Dynamiques démographiques, inégalités socio-économiques
Thème 3 : Des mobilités généralisées
Ch. 7
Les migrations internationales
Ch. 8
Les mobilités touristiques internationales
Ch. 9
Mobilités, transports et enjeux d’aménagement
Thème 4 : L’Afrique australe : un espace en profonde mutation
Ch. 10
L’Afrique australe : un espace en profonde mutation
EMC
Axe 1
Des libertés pour la liberté
Axe 2
Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat
Axe 3
Droits, libertés et responsabilité
Livret AP
Biographies
Atlas
Chapitre 1
Dossier 2

Grecs, Romains et « barbares »

12 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Introduction
« Je remercie la fortune de trois choses : d'être membre de l'espèce humaine plutôt qu'un animal ; d'être homme plutôt que femme ; d'être Grec et non barbare. » Ces propos, prêtés au mathématicien grec Thalès, rappellent une distinction fondamentale dans l'Antiquité gréco-romaine : celle qui existe entre les Grecs et les Romains d'une part, et les « barbares » de l'autre. Le « barbare », c'est d'abord celui qui ne parle pas leur langue (le grec ou le latin). C'est donc l'étranger, qui inspire à la fois la crainte et le mépris, mais qui permet aussi de défi nir en retour une identité grecque puis romaine. Selon les périodes et les populations, on le rejette ou, au contraire, on cherche à l'intégrer.
Que représente la figure du « barbare » dans la Méditerranée antique ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Héraclès contre les Amazones

Placeholder pour Amphore attique à figures noires (détail), v. 520 av. J.-CAmphore attique à figures noires (détail), v. 520 av. J.-C
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Amphore attique à figures noires (détail), v. 520 av. J.-C.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Héraclès et ses compagnons découvrent les Amazones

Si les héros avaient séjourné longtemps en cet endroit, ils auraient dû engager le combat avec les Amazones, et cela n'aurait pas été sans effusion de sang ; car les Amazones qui habitaient la plaine n'étaient pas affables ni respectueuses du droit d'hospitalité1. Au contraire, elles se plaisaient à l'injustice lamentable et aux travaux d'Arès2[…]. Mais le navire, poussé par le vent, quitta le rivage arrondi où s'armaient les Amazones. Car elles ne demeuraient pas réunies dans une seule ville ; mais, divisées par tribus, elles habitaient des parties distinctes du pays ; celles-là demeuraient à part, et elles avaient alors pour reine Hippolyte.
Apollonios de Rhodes,
Argonautiques, IIIe siècle av. J.‑C.

1. Fait d'acueillir les étrangers ; vertu fondamentale pour les Grecs.
2. Arès est le dieu de la guerre.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 3
Galate mourant

Placeholder pour Statue d'un galate mourant, copie romaine en marbre (fin du Ier siècle av. J.-C.) d'un original grec en bronze (v. 230 av. J.-C.), musée du Capitole, RomeStatue d'un galate mourant, copie romaine en marbre (fin du Ier siècle av. J.-C.) d'un original grec en bronze (v. 230 av. J.-C.), musée du Capitole, Rome
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Statue d'un galate mourant, copie romaine en marbre (fin du Ier siècle av. J.-C.) d'un original grec en bronze (v. 230 av. J.-C.), musée du Capitole, Rome.

L'original en bronze de cette statue a été commandé par Attale Ier, roi de Pergame, pour célébrer sa victoire contre les Galates en 237 av. J.-C. L'œuvre est très connue dans l'Antiquité et souvent copiée. Cette copie romaine en marbre a été retrouvée près de jardins appartenant à Jules César à Rome : elle a sûrement été commandée par celui-ci à son retour de campagne contre les Gaulois.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 4
L'arc de triomphe de Constantin

Placeholder pour Arc de Constantin (détail), 315 apr. J.-C., RomeArc de Constantin (détail), 315 apr. J.-C., Rome
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Arc de Constantin (détail), 315 apr. J.-C., Rome.

Cet arc de triomphe, construit par le Sénat pour fêter les victoires de Constantin, est fait de récupération d'oeuvres provenant d'autres monuments. Sur chaque face, quatre statues de prisonniers daces datent de l'époque de Trajan et proviennent sûrement de son forum.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 5
Les barbares dans le théâtre grec

Ménélas rentre à Mycènes après dix années passées à faire la guerre aux Troyens. Il doit châtier son neveu, Oreste, coupable de meurtre, mais hésite. Tyndare, roi de Sparte, lui fait alors ce reproche :

TYNDARE : De ton long séjour en pays barbare, tu reviens avec des idées barbares.

MÉNÉLAS : Avoir toujours égard aux liens du sang, cela est grec.

TYNDARE : Et aussi ne pas prétendre être au-dessus des lois.
Euripide,
Oreste, 408 av. J.-C.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 6
Des Gaulois au Sénat de Rome (48 apr. J.-C.)

Comme il était question de compléter le Sénat et que l'élite de la Gaule appelée Chevelue1, depuis longtemps en possession de traités et du titre de citoyens, réclamait le droit d'obtenir les honneurs à Rome, il y eut beaucoup de bruit à ce sujet […]. [Réponse de l'empereur Claude] : « Quelle autre cause y a-t-il eu à la ruine des Lacédémoniens2 et des Athéniens, en dépit de leur valeur guerrière, que leur entêtement à écarter les vaincus comme étrangers ? Au contraire le fondateur de notre empire, Romulus, a eu assez de sagesse pour traiter le même jour les mêmes peuples en ennemis, puis en concitoyens3. Des étrangers ont régné sur nous4. Des fils d'affranchis ont accès aux magistratures5. […] Déjà les moeurs, les arts, les alliances confondent les Gaulois avec nous : qu'ils nous apportent aussi leur or et leurs richesses, plutôt que d'être seuls à les posséder. »
Tacite,
Annales, 110 apr. J.-C.

1. Partie du territoire gaulois conquise par Jules César. Elle tiendrait son nom des cheveux longs de ses habitants.
2. Habitants de Sparte.
3. Lorsqu'il fonde Rome, en 753 av. J.-C., Romulus lance un appel aux populations italiques rivales pour venir peupler la nouvelle cité.
4. Les rois étrusques, peuple voisin des Romains.
5. À Rome, les esclaves affranchis deviennent citoyens mais ne peuvent pas se présenter à des élections pour devenir magistrats. En revanche, leurs fils le peuvent.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Questions

Analyser des documents

1. Cherchez qui sont les Galates et les Daces. (Doc.3 et 4)

2. Identifiez les caractéristiques des Amazones qui sont choquantes pour des Grecs. (Doc. 1 et 2)

3. Comparez les deux statues : portent-elles le même discours ? (Doc. 3 et 4)

4. Montrez comment des « barbares » peuvent devenir civilisés. Le contraire est-il possible ? (Doc. 5 et 6)

5. Expliquez pourquoi l'histoire de Rome invite à intégrer les « barbares » à l'Empire. (Doc. 6)

Définir une notion

6. Notez les critères qui permettent de définir un « barbare ».
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.