Couverture

Histoire-Géographie 1re

Feuilleter la version papier





























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


COURS 1


1
Urbanisation, littoralisation et mutations des espaces ruraux




B
Une littoralisation marquée

Une Chine littorale plus urbanisée et plus développée. Le littoral regroupe 45 % de la population, 58 % du PIB et 83 % des IDE sur 14 % de la surface du pays.

L’ouverture à la mondialisation. L’ouverture économique de la Chine a commencé au début des années 1980 par la création de Zones économiques spéciales (ZES) au Sud du pays comme à Shenzhen. Les ports de commerce chinois, comme ceux de Shanghai et Ningbo‑Zhoushan, sont les plus actifs au monde. Ils s’inscrivent dans la puissante façade maritime asiatique, mais aussi dans les « nouvelles routes de la Soie », un projet de réseau international de routes commerciales. La maîtrise de la mer est également un objectif stratégique et militaire.


A
Une transition urbaine rapide

Une urbanisation longtemps contrôlée. La Chine effectue sa transition urbaine : depuis 2010, les urbains représentent plus de 50 % de la population. Le pouvoir communiste a longtemps cherché à maintenir les habitants dans les campagnes, par le hukou, un passeport intérieur. Il a été assoupli à partir des années 1980, permettant aux migrants ruraux de résider en ville où l’industrie avait besoin de main‑d’œuvre. Toutefois 290 millions de travailleurs migrants ruraux vivent encore en ville, en situation illégale.

Un réseau structurant. Les villes se concentrent dans l’Est de la Chine. Le réseau urbain est hiérarchisé, organisé en dix régions métropolitaines polarisées. Les derniers plans quinquennaux les définissent comme des clusters urbains.

Les villes, des « vitrines de l’émergence » (Thierry Sanjuan). Les villes connaissent des mutations importantes. Elles sont traversées par de grands axes routiers, des réseaux de transport collectif (métro, bus). Dans les centres‑villes, s’érigent des malls, des quartiers d’affaires (Lujiazui à Shanghai) ; les périphéries urbaines s’étalent, des villes nouvelles sont construites. Si les autorités ont détruit des quartiers traditionnels comme les hutong à Beijing (anciennes ruelles), elles cherchent à présent à sauvegarder leur patrimoine.

2
Aménager les espaces urbains à Shanghai

Fond de carte
Fond de carte
Noyau urbain
Périphérie mixte
Périphérie rurale
Périphérie urbainisée
Ville nouvelle
CBD
Fond de carte texte

Vocabulaire

  • Dualisme agraire : agriculture « à deux vitesses », c’est-à‑dire situation de coexistence sur un même territoire de systèmes agraires traditionnels peu productifs et de grandes plantations et de cultures destinées à l’exportation sur le marché mondial.
  • Transition urbaine : passage d’une population majoritairement rurale à une population majoritairement urbaine.
  • Zone économique spéciale (ZES) : zone délimitée qui bénéficie d’allègements d’impôts pour attirer les entreprises.

1
La ville nouvelle de Chongming, près de Shanghai

La ville nouvelle de Chongming, près de Shanghai

En quoi le développement économique et l’insertion dans la mondialisation recomposent‑ils l’organisation spatiale de la Chine ?

Chiffres-clés

1,4 milliard

d'habitants en Chine

58 %

de citadins en 2018 en Chine contre seulement 26 % en 1990

Géo-histoire

Relier l’Asie à l’Europe : les « nouvelles routes de la Soie » de Xi Jinping

Du IIe siècle av. J.‑C. jusqu’au milieu du XVe siècle, les échanges de marchandises entre l’Asie et le Proche‑Orient passent par la « route de la Soie ». Ce réseau de plusieurs axes commerciaux relient la ville de Xi’an située dans le centre de la Chine jusqu’au Sud‑Est de la Turquie actuelle, à Antioche. La soie, principale marchandise échangée, donne ainsi son nom à la route. En se regroupant, les marchands forment une caravane, achetant et vendant de nombreux objets à travers l’Eurasie : poudre à canon, papier, métaux, thé. Ce faisceau de routes antiques et médiévales est repris par le président chinois Xi Jinping qui propose de ressusciter les comptoirs commerciaux entre la Chine et l’Europe en nommant le projet « One Belt, One Road » (une ceinture, une route). Ce projet a pour but de relier l’Europe à l’Asie, mais aussi l’Afrique, grâce à deux principales routes. L’objectif de ces « nouvelles routes de la Soie » est à la fois économique (développer les échanges avec les entreprises chinoises), politique (intégrer les régions les plus pauvres de Chine) et stratégique (renforcer l’influence chinoise à l’étranger).

La Chine est en pleine mutation. Cette mutation est d’abord urbaine, elle se joue sous la forme d’une urbanisation. [...] La ville chinoise est avant tout un espace de pouvoir qui contrôle un territoire, qu’il soit urbain ou rural.
Thierry Sanjuan, géographe spécialiste de la Chine, 2014

C
Des espaces ruraux en mutation

Une grande puissance agricole incapable d’atteindre l’autosuffisance. La Chine est encore très rurale, avec 40 % de ruraux en 2020. Toutefois, 28 % de la population active est employée dans l’agriculture. La Chine est la première productrice mondiale de blé, de riz, de pommes de terre, de porcs et de volailles. Elle est aussi importatrice de produits agricoles et alimentaires. Le dualisme agraire est très marqué entre très petites exploitations familiales de moins de 0,5 ha et grandes structures.

Un rural multifonctionnel parfois en difficulté. Le monde rural n’est pas exclusivement paysan ; ses habitants s’orientent de plus en plus vers les industries ou les activités tertiaires, et émigrent vers les villes. Le monde rural connaît un « éclatement » du centre du pays : les campagnes périurbaines sont absorbées par les villes ; les espaces ruraux enclavés sont pauvres et se vident.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?