Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le regard sur l’autre
P.30-31

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Texte et image


Le regard sur l’autre




Objectif

J'étudie un débat sur le respect des peuples.

1.  L'accusation

  Les Espagnols se rendirent dans l’île de San Juan et celle de la Jamaïque. Ils y firent et commirent de grandes injures et péchés et ajoutèrent de très grandes et remarquables cruautés ; ils tuèrent, brûlèrent et jetèrent des gens à des chiens féroces ; puis ils tourmentèrent et humilièrent les survivants dans les mines jusqu’à l’épuisement et l’anéantissement de tous ces malheureux innocents. Il y avait dans ces îles plus de cent mille âmes, je crois même plus d’un million, et il ne reste pas aujourd’hui deux cents personnes dans chacune.


BARTOLOMÉ DE LAS CASAS, Très brève relation de la destruction des Indes occidentales, D’après 1552, traduction de Fanchita Gonzalez-Batlle, © Éditions La Découverte, 2004.

BARTOLOMÉ DE LAS CASAS

BARTOLOMÉ DE LAS CASAS

(1484-1566)


BARTOLOMÉ DE LAS CASAS (1484-1566) est un prêtre, écrivain et historien espagnol. À 18 ans, il part vivre à Hispaniola (Haïti), comme colon, puis il s’installe à Cuba et devient prêtre des conquistadors. Il prend alors conscience des injustices subies par les indigènes et devient le défenseur des Amérindiens.

2.  Le débat

  L’auteur s’inspire d’un évènement historique, la controverse de Valladolid, un long débat qui eut lieu vers 1550 en Espagne. Il opposait deux partis, l’un prenant la défense des Amérindiens, l’autre celle des conquistadors, sur le sort à réserver aux indigènes.

  LÉGAT1. – Certains disent, vous le savez, qu’on ne peut obliger homme au monde, par la force, à changer sa foi. Que nous avons pour mission d’évangéliser2 les âmes, mais en respectant les corps et les biens. Laissons donc de côté la conquête, qui est chose du passé. Nous sommes ici pour décider enfin de la nature des Indiens. S’ils ont une âme semblable à la nôtre.
  SUPÉRIEUR. – S’ils peuvent prétendre au paradis.
  LÉGAT. – Professeur, donnez-moi clairement votre opinion.
  SÉPULVÉDA. – Aristote3 l’a dit clairement : certaines espèces humaines sont faites pour régir4 et dominer les autres.
  LÉGAT. – À votre avis, c’est ici le cas ?
  SÉPULVÉDA. – Voulez-vous des preuves de l’infériorité des Indiens ?
  LÉGAT. – Ces preuves sont indispensables.
  SÉPULVÉDA. – D’abord, depuis leur découverte, ils se sont montrés incapables de toute invention. Ils sont uniquement habiles à copier les gestes des Espagnols, leurs supérieurs, ce qui caractérise une âme d’esclave.
  LAS CASAS. – Mais on nous chante une vieille chanson ! César racontait la même chose des Gaulois qu’il asservissait5 ! Habiles à imiter les techniques romaines ! Et tous les envahisseurs ont fait de même ! César ne voulait pas voir les coutumes, les croyances et même les outils des Gaulois ! Et nous faisons de même ! Nous ne voyons que ce qu’ils imitent de nous, le reste, ça n’existe pas ! Bonne raison pour le détruire !
  LÉGAT. – (à Sépulvéda) Nous sommes habitués, depuis l’enfance, à préférer nos propres usages qui nous semblent supérieurs aux autres.
  SÉPULVÉDA. – Sauf quand il s’agit d’esclaves-nés, éminence. Les Indiens ont voulu presque aussitôt acquérir nos armes et nos vêtements. Et je pourrais citer tant d’autres signes !

JEAN-CLAUDE CARRIÈRE, La Controverse de Valladolid, © Poche pocket, 2012.

1. Ambassadeur du pape.
2. De convertir au christianisme.
3. Philosophe grec de l'Antiquité.
4. Diriger.
5. Soumettait à l'esclavage.

JEAN-CLAUDE CARRIÈRE

JEAN-CLAUDE CARRIÈRE

(né en 1931)


JEAN-CLAUDE CARRIÈRE (né en 1931) est un auteur français. Il écrit également pour le cinéma et la télévision.

La Controverse de Valladolid

Supplément

Retrouvez un chapitre sur « Le monde au XVIe siècle » dans votre manuel d'histoire‑géographie.
Voir les réponses

Les textes

COMPÉTENCE - Je lis des textes vériés et adapte ma lecture au style d'écriture

L’accusation

1
Quelles sont les accusations que porte Bartolomé de Las Casas ? Reformulez-les.



Le débat

2
a) Relevez une phrase du légat qui précise sur quel sujet porte le débat. b) Dans un procès actuel, quel nom donnerait-on au rôle joué par le légat ?



3
a) Quelle est la position de Sépulvéda ? b) Quels arguments et exemples donne-t-il pour défendre son opinion ?



4
a) Qui est d’un avis opposé ? b) Quel type de phrases ce personnage emploie-t-il exclusivement ? Quel(s) sentiment(s) cela traduit-il ?



5
Quel parallèle le défenseur des Indiens fait-il entre Jules César et les Espagnols ?



6
Pour aller plus loin. Connaissez-vous d’autres peuples qui ont été soumis en esclavage, et sous quels prétextes ?



Voir les réponses
Voir les réponses

L'image

1
Quels éléments montrent que le procès est mené par l’Église ?



2
Identifiez les différents acteurs du procès. Aidez-vous du texte.



3
À quoi voit-on que les Indiens sont en position d’infériorité ?



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.