Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Problèmes résolus
P.297

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Mathématiques - Problèmes résolus


Problèmes résolus




Voir les réponses

Exercice 32 : Triangles équilatéraux et semblables.

1
ABC est un triangle équilatéral. D est le milieu du segment [AB]. Démontrez que ADC et CDB sont semblables.

Voir les réponses

Méthode 1

Pour démontrer que deux triangles sont semblables, il est possible de montrer que les angles de ces triangles ont les mêmes mesures.

Corrigé 1

  • ABC est équilatéral, donc tous ses angles mesurent . Donc C est équidistant de A et B. De plus, D est le milieu du segment [AB], il est donc lui aussi équidistant de A et B. Donc C et D appartiennent à la médiatrice de [AB].
  • Or la médiatrice est perpendiculaire à [AB], donc les triangles ADC et CDB sont rectangles en D. Ces deux triangles ont donc un angle droit et un angle qui mesure ( pour le triangle CDA et pour le triangle CDB).
  • Donc pour ces deux triangles, le troisième angle mesure . Les triangles CDB et ADC ont donc tous deux des angles valant , et , ils sont donc semblables.

Méthode 2

Pour démontrer que deux triangles sont semblables, il est possible de montrer que la longueur des côtés de lʼun est proportionnelle à celle des côtés de lʼautre.

Corrigé 2

ABC est équilatéral et D est le milieu de [AB]. Donc AC = BC et AD = BD. Les deux triangles CDB et ADC ont un côté en commun : [DC].
Les deux triangles ont des côtés de longueurs égales deux à deux, ils sont donc égaux. Et puisque des triangles égaux sont aussi semblables, CDB et ADC sont des triangles semblables.
Voir les réponses

Exercice 33 : Symétrie centrale et triangles semblables.

ABC est un triangle rectangle isocèle en A. D est le symétrique de B par rapport à A.

1
Montrez que ACD et ABC sont semblables.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.