Couverture

Histoire-Géographie 2de

Feuilleter la version papier



























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


DOSSIER 1



Chenonceau, le « château des Dames »




Image interactive

Jacques Androuet du Cerceau, Château de Chenonceau, v. 1570, gravure sur cuivre, British Museum, Londres
1
2
3
4

4
Les jardins

Jacques Androuet du Cerceau, Château de Chenonceau, v. 1570, gravure sur cuivre, British Museum, Londres.

Quelles sont les particularités artistiques de ce château de la Renaissance ?

Questions

Voir les réponses

Comprendre l'histoire d'un lieu

1. Relevez les étapes de la construction du château de Chenonceau. (Doc. 1 et 3)

2. Présentez les nouveautés architecturales de ce château de la Renaissance. (Doc. 1, 3 et 4)

3. Relevez les différents éléments de la fête organisée pour la réception du roi. (Doc. 2)

4. Quel a été le rôle de Diane de Poitiers et de Catherine de Médicis dans l’embellissement du château ? (Doc. 3, 4 et 5)


Décrire un lieu

5. Visitez virtuellement le château. Repérez puis décrivez la salle de réception.


Jacques Androuet du Cerceau, Château de Chenonceau, v. 1570, gravure sur cuivre, British Museum, Londres

3
Le chateau vers 1570

Jacques Androuet du Cerceau, Château de Chenonceau, v. 1570, gravure sur cuivre, British Museum, Londres.


Vue actuelle du château de Chenonceau

1
Vue actuelle du château de Chenonceau


Chenonceau, le « château des Dames », carte

2
Une fête organisée à Chenonceau (1559)

À l’entrée de la dite cour, pour la réception de sa majesté [François II], il y avait un grand arc triomphal composé de quatre hautes et fortes colonnes assises sur leur piédestal […]. Comme sa majesté passait […], l’on mit le feu à une infinité de fusées, grenades, pétards et autres artifices de feu qui ravirent la compagnie d’extrême admiration […]. Contre la face dudit pont (qui sitôt que sa dite majesté en approcha, commença à se baisser) était une grande femme peinte en renommée (ouvrage comme lesdites naïades et autres victoires, dont je parlerai après, du seigneur de Saint-Martin1, personnage en son art très singulier) ailée et timbrée d’un cercle de laurier, qui tenait en ses mains une grandissime table blanche sur laquelle étaient écrits en lettres fort longues et fort grosses des vers […]. Accompagné des reines, princes et seigneurs, le roi entra au château pour souper, d’où, le soir, par les fenêtres de la salle, quand derechef l’artillerie eut achevé ses tonnerres, il vit dans la terrasse deux grandes colonnes ardentes accompagnées de plusieurs autres feux d’artifice […]. Le lendemain, sa majesté alla se promener dans les jardins, et le parc orné et différencié de petits théâtres faits de gazons, d’infinies tonnelles, pavillons, cabinets, berceaux, pallemailles2, allées, et d’un grand jeu de balle ceint de pins et autres beaux arbres fruitiers.

Antoine Le Plessis-Richelieu, Les Triomphes faits à l’entrée de François II et de Marie Stuart au château de Chenonceau, Tours, 1559.

1. Le Primatice (1504-1570), peintre, sculpteur et architecte italien.
2. Jeu de mail (se jouant avec un maillet).


Les dames de Chenonceau : Catherine de Médicis (1519‑1599), à gauche, et Diane de Poitiers (1500‑1566), à droite

5
Les dames de Chenonceau

Catherine de Médicis (1519‑1599), à gauche, et Diane de Poitiers (1500‑1566), à droite, ont contribué à embellir le château en confiant les aménagements à des architectes et sculpteurs de la Renaissance, comme Philibert Delorme, Jean Bullant ou encore Jean Goujon.

En 1513, Thomas Bohier, général des finances du roi, décide de faire raser le vieux château de Chenonceau et d’en faire construire un nouveau, correspondant aux goûts du temps. Les travaux, qui durent jusqu’en 1521, sont dirigés par son épouse Katherine Briçonnet. Confisqué par François Ier en 1526, le château est offert en 1547 par Henri II à sa favorite, Diane de Poitiers, qui y fait aménager un jardin et un pont enjambant le Cher. À la mort d’Henri II en 1559, Chenonceau est récupéré par son épouse, Catherine de Médicis, qui fait réaliser, sur le pont de Diane, deux galeries superposées accueillant une immense salle de réception.

Activité numérique


Enquête à Amboise.
Résolvez la dernière énigme laissée par Léonard de Vinci.


Bientôt disponible !
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?