Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


DOSSIER 4



Quels sont les effets des sondages sur la vie politique ?





Doc. 3

Des candidatures dictées par l’opinion publique ?



Une de L’Obs du 15 au 21 mars 2018.

Une de L’Obs du 15 au 21 mars 2018.
Voir les réponses

Questions

1. Comment les sondages participent‑ils au contrôle de l’action des gouvernants ?


2. Pourquoi influent‑ils aussi sur l’action de l’opposition ?


3. Comment lier cet effet des sondages et la démocratie d’opinion ?

  Comme l’écrit Tony Blair1 dans ses Mémoires : « Les sondages sont un véritable enfer. Tous les leaders vous diront qu’ils n’y attachent aucune importance mais c’est faux. » […] Il devient de plus en plus difficile pour un gouvernement de lancer des projets qui rencontrent une forte hostilité dans l’opinion mesurée par des sondages. Un soutien suffisant de celle‑ci est a priori nécessaire pour engager le pays dans des réformes importantes. […] Les élections, si elles restent décisives, ne sont plus le seul moyen de contrôle et de sanction des gouvernants à la disposition de l’ensemble des gouvernés.

  Les sondages n’exercent d’ailleurs pas uniquement leurs effets sur les majorités au pouvoir, mais aussi sur les oppositions partisanes et parlementaires. Celles‑ci peuvent prendre appui sur l’opinion publique exprimée par les sondages pour mettre en difficulté le gouvernement et même l’obliger, dans certains cas, à consulter le peuple.

Gérard Grunberg et Nonna Mayer, « L’effet sondage. Des citoyens ordinaires aux élites politiques » dans Yves Déloye (ed.), Institutions, élections, opinion. Mélanges en l’honneur de Jean‑Luc Parodi, Presses de Sciences Po, 2014.

1. Tony Blair a été Premier ministre du Royaume‑Uni de 1997 à 2007.

Je m'auto-évalue

Illustrez les propositions suivantes.

1. Le développement des sondages joue sur le contrôle des gouvernants.


2. Le développement des sondages influe sur les choix des électeurs.


3. La communication politique est modifiée par le développement des sondages d’opinion.


Doc. 2

Les sondages influent‑ils sur les comportements des électeurs ?


Voir les réponses

Questions

1. Quelle influence négative les sondages d’opinion peuvent‑ils exercer sur la participation aux élections ?


2. Quels sont les autres effets négatifs que peuvent avoir les sondages sur les choix des électeurs ?


3. Comment les sondages peuvent‑ils aussi avoir des effets positifs ?

  En 1972, l’académicien Maurice Druon accusait les sondages pré électoraux d’être « une pollution de la démocratie », craignant leur influence sur le vote. […] Les reproches qui leur sont adressés sont nombreux et contradictoires […]. Les uns dénoncent l’effet bandwagon qui pousserait l’électeur conformiste à prendre le train en marche et à porter son choix sur le vainqueur désigné par les sondages. Les autres redoutent l’effet underdog qui, par réaction, le conduirait plutôt à soutenir le perdant. Mais on peut aussi bien postuler l’effet inverse, inciter à sanctionner le vainqueur désigné (humble the winner) ou à bouder le perdant (snub the looser) […]. D’autres encore craignent que leurs pronostics n’encouragent à l’abstention des électeurs convaincus que les jeux sont faits. Ou qu’ils fassent taire les tenants d’opinions minoritaires n’osant plus exprimer publiquement une opinion contraire à celle du plus grand nombre, selon le mécanisme de « la spirale du silence ».

  […] Les sondages ont incontestablement des effets, à commencer par celui d’informer sur les intentions des autres électeurs. […] Ce sont les sondages, la presse, la télévision, de plus en plus le Net qui nous apprennent comment vivent et pensent les « autres ».

Nonna Mayer, Sociologie des comportements politiques, Armand Colin, 2010.

Je fais le point

L’opinion publique joue un rôle central dans le fonctionnement des démocraties aujourd’hui. Les gouvernants cherchent à tenir compte de cette opinion publique et orientent leur action, mais aussi leur communication en fonction d’elle. C’est aussi un facteur de plus en plus pris en compte par les citoyens eux‑mêmes qui peuvent modifier leurs choix et leur participation en fonction de ce qu’ils perçoivent de l’opinion.


Doc. 4

Communiquer pour satisfaire l’opinion publique ?


Voir les réponses

Questions

1. Quel peut être l’intérêt pour un président de la République d’intervenir à la télévision quand il risque de voir sa popularité diminuer ?


2. Comment cette recherche de la popularité peut‑elle jouer sur la communication politique ?


  Agir sur sa cote de popularité – et recourir aux précieux conseils des experts en communication pour y parvenir – s’apparente désormais à une nécessité du « spectacle politique ». […] Un président de la République en exercice, Nicolas Sarkozy, a pu, durant son mandat, commander plus de trois cents sondages (dont l’un aurait même porté sur le choix du prénom de son futur enfant) pour un coût de 9,4 millions d’euros et adopter un mode de gouvernement ajusté aux sondages, choisissant ainsi d’intervenir systématiquement à la télévision lorsqu’une vague d’enquêtes négatives se profilait à l’horizon.

Philippe Riutort, Sociologie de la communication politique, La Découverte, 2013.

Découvrir
Doc. 1

Les présidents peuvent‑ils être populaires ?


Voir les réponses

Questions

1. Comment semble évoluer la cote de popularité des présidents au fil de leur mandat ?


2. Comment cette cote évolue‑t‑elle sur la dernière année ? Comment peut‑on l’expliquer ?


3. Comment la prise en compte de la cote de popularité peut‑elle modifier l’action du président ?

Cote de popularité des présidents de la République, mois après mois


Cote de popularité des présidents de la République, mois après mois

TNS Sofres calcule la cote de popularité en demandant aux personnes si elles ont confiance dans le président. Le pourcentage est celui des personnes qui répondent oui à la question posée.
Émeline Gaube, « Popularité : Macron fait‑il pire ou mieux que ses prédécesseurs ? », BFMTV.com, 31 août 2018.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?