Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


L'ESSENTIEL


Comment se forme et s’exprime l’opinion publique ?




Attention aux notions


Comprendre
le lien

Communication politique et décisions politiques

  • Les décisions politiques font référence à l’ensemble des choix pris par les gouvernants dans le cadre de leurs fonctions. Une part importante de ces décisions ne fait pas l’objet de communication auprès des médias.
  • Cependant, toute décision politique importante nécessite la mise en place d’une communication politique afin de persuader du bien‑fondé des actions menées. Pour être approuvées par l’opinion publique, ces décisions doivent souvent être expliquées et défendues.

Ne pas
confondre

Opinion publique et sondage d’opinion

  • L’opinion publique fait référence à l’ensemble des avis que les citoyens formulent sur des problèmes publics selon les informations dont ils disposent et les discussions qu’ils ont.
  • Le sondage est une technique qui cherche à mesurer cette opinion. Le sondage est souvent perçu comme l’expression de l’opinion publique, mais c’est oublier que cette opinion est parcourue de débats et que les sondages sont toujours construits sur la sélection d’un certain nombre de questions et de problématiques.

1
L’opinion publique, caractéristique d’un régime démocratique

  • L’opinion a longtemps été le monopole de certaines catégories, les plus « éclairées » (les personnes les plus instruites), parlant au nom du peuple ou d’intérêts spécifiques. L’émergence de l’opinion publique est liée au développement de la démocratie : des lieux publics permettent d’échanger sur des questions politiques et des problématiques communes à l’ensemble des citoyens.
  • De nos jours, l’opinion publique désigne l’addition d’opinions individuelles et est souvent associée à l’opinion de la majorité. La formation de l’opinion se fait de diverses manières. Les médias jouent un rôle important, mais il faut aussi mentionner le rôle des mobilisations collectives, des associations ou encore du personnel politique. Les nouvelles technologies peuvent aussi mobiliser l’opinion sur des thèmes spécifiques.
  • Cependant, l’existence d’une « opinion publique » ne va pas de soi. La mentionner, c’est parfois oublier l’existence de débats, de tensions, que les sondages, par exemple, tendent à effacer en insistant sur la majorité. (→ voir dossier 1)

Les notions à connaître

Campagne électorale

Activités mises en œuvre par les organisations politiques ou des candidats indépendants de ces organisations auprès du public pour faire valoir leurs propositions avant un scrutin. Cette campagne est le plus souvent encadrée par des règles précises.

Communication politique

Actions et discours réalisés par les hommes et les femmes politiques (ou bien des professionnels qu’ils emploient), à destination des médias et de la population afin d’informer, de convaincre, de persuader du bien‑fondé de leurs propositions ou de leurs décisions. Cette communication utilise de nombreux médias.

Démocratie d’opinion

Situation dans laquelle les jugements de l’opinion publique deviennent omniprésents dans le fonctionnement de la démocratie et modifient les « règles du jeu » politique.

Démocratie représentative

Régime politique où les citoyens élisent de façon démocratique leurs représentants qui ont alors la mission de mener la politique dans l’intérêt général.

Échantillon représentatif

Ensemble de personnes sélectionnées dans la population totale de manière à former un groupe dont les comportements ou les opinions permettent d’approcher ceux de la population totale.

Méthode aléatoire

Méthode de sélection des personnes de l’échantillon représentatif par tirage au sort dans la population totale.

Méthode des quotas

Méthode de sélection des personnes de l’échantillon représentatif par sélection pour respecter les proportions selon différentes caractéristiques (sexe, âge, profession, lieu de résidence, etc.) dans la population totale.

Opinion publique

Ensemble des points de vue et des croyances perçus comme majoritaires au sein d’une population.

Sondage d’opinion

Enquête qui vise à étudier les opinions d’une population grâce à la passation d’un questionnaire auprès d’un échantillon représentatif de cette population.

2
Mesurer l’opinion ou la construire ? L’effet des sondages

  • La désignation des représentants par l’élection conduit à chercher à estimer les résultats des élections à venir. Les sondages d’opinion sont construits avec cet objectif : en interrogeant un échantillon représentatif de la population totale, il est possible d’approcher les opinions et les comportements de la population totale.
  • Aujourd’hui, les sondages sont au cœur des campagnes électorales et sont des outils reconnus comme pouvant mesurer l’opinion. Cependant, pour que le résultat d’un sondage soit fiable, il faut qu’il ait été réalisé avec une méthode précise de formulation des questions et une construction rigoureuse de l’échantillon interrogé. Pour être représentatif, cet échantillon peut être construit par tirage au sort (méthode aléatoire) ou bien par la méthode des quotas.
  • Les sondages répondent à une demande sociale, politique, mais surtout médiatique. L’opinion publique est parfois assimilée aux résultats des sondages (« Les Français pensent que… »).
  • Pourtant, les sondages sont aussi critiqués. Ils présentent, comme l’expression d’une opinion majoritaire, un ensemble de choix faits sur des questions que les personnes interrogées n’estiment pas importantes et pour lesquelles elles ont des informations limitées. Ces critiques conduisent même à rejeter la notion d’opinion publique pour lui préférer une approche insistant sur les conflits d’opinion et les luttes.
  • Les sondages négligent les inégalités sociales mais aussi les inégalités d’intérêt pour certaines questions et de « compétences » à répondre à ces questions. En témoigne, par exemple, la mise à l’écart de non‑réponses. (→ voir dossier 2)

3
Le développement d’une démocratie d’opinion ?

  • La démocratie représentative repose sur le principe selon lequel les citoyens élisent leurs représentants. Cependant, une fois l’élection passée, se pose la question du respect des choix des citoyens.
  • L’expression de l’opinion, notamment par les sondages, peut modifier le fonctionnement de ces démocraties, à tel point qu’on évoque l’existence d’une « démocratie d’opinion ». L’opinion, mobilisée, par exemple par l’émotion autour d’une cause, peut imposer des questionnements aux décideurs politiques.
  • Ces derniers sont alors d’importants consommateurs de sondages qui servent de guides quant à la politique à mener. Ceci a des effets positifs puisque les citoyens y gagnent un pouvoir important, mais on peut aussi craindre le développement d’une tyrannie de l’opinion, conduisant les décideurs politiques à chercher à multiplier les « coups » politiques plutôt que les politiques de long terme.
  • La démocratie d’opinion peut aussi jouer sur la sélection des gouvernants. Ce sont les « champions et les championnes des sondages » qui seront vus comme les plus légitimes pour poser une candidature dans des campagnes électorales. (→ voir dossier 3)

4
Des comportements guidés par les sondages ?

  • Les sondages jouent un rôle important de contrôle des gouvernants. Les décideurs politiques peuvent mesurer la popularité de leurs mesures et saisir ainsi si elles vont dans le sens de l’intérêt du plus grand nombre. L’expression d’une cote de popularité négative est ainsi interprétée comme le signe d’une rupture entre l’homme ou la femme politique et les citoyens.
  • Les électeurs eux‑mêmes ont recours aux sondages. Ces derniers leur permettent de savoir quelle est l’opinion publique sur un sujet, mais aussi d’estimer les chances de victoire d’un candidat à une élection. Les sondages peuvent ainsi jouer sur la participation électorale, par exemple en faisant penser que l’élection est « jouée d’avance ».
  • Enfin, le développement des sondages est lié à la communication politique. Ils peuvent être utilisés pour servir cette communication mais, surtout, la communication peut être construite de manière à modifi er les résultats des sondages. Les compétences en termes de communication deviennent ainsi un atout majeur pour faire carrière en politique. (→ voir dossier 4)

Supplément numérique

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?