Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Un exemple de régime démocratique : la Belgique
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Activité numérique 3

Un exemple de régime démocratique : la Belgique


Cliquez ici pour télécharger cette activité en format PDF.

Axe 1 : Fondements et expériences de la démocratie

  • ▶︎ 1. Les origines de la démocratie
  • ▶︎ 2. Les expériences de la démocratie
  • ▶︎ 3. Les pratiques démocratiques


COMPÉTENCES

  • S’impliquer dans un travail d’équipe.

  • Savoir exercer son jugement et lʼinscrire dans une recherche de vérité.


Créé en 1830, et reconnu officiellement l’année suivante, l’État belge est une monarchie constitutionnelle composée de différents peuples : les Wallons, de langue française, et les Flamands, de langue néerlandaise. À la suite de six réformes institutionnelles, la Belgique est devenue un État fédéral. Mais les risques de séparatisme sont encore présents, comme l’a montré la crise politique de 2010.

Comment le régime démocratique belge tient-il compte des spécificités de sa population ? Décrivez le régime démocratique belge en créant une capsule vidéo à partir des documents du dossier.

Étape 1

Prélever les informations importantes
Doc. 1 (⇩) Doc. 2 (⇩) Doc. 3 (⇩) Doc. 4 (⇩) et Doc. 5 (⇩)

1. Définissez la nature de lʼÉtat belge.


2. Identifiez le rôle de la royauté aujourd’hui.
Voir les réponses

1
La constitution belge

La constitution belge

Étape 2

Préparer sa vidéo


1. Rédigez le texte de la vidéo en reprenant les éléments relevés dans les documents.


2. Trouvez des images et des illustrations.
Voir les réponses

2
Flamands, Wallons et germanophones

La Belgique apparaît comme l’un des États au monde où les entités fédérées disposent des compétences les plus étendues. Cette réforme prévoit en effet que, en plus des politiques d’emploi, les allocations familiales et les soins de santé soient aussi transférés du niveau fédéral aux entités fédérées.[...] La sixième réforme de l’État permettra aux régions d’être autonomes fiscalement pour 70 % de leurs besoins financiers. [...] Depuis les années 1970, les grands partis nationaux ont disparu au profit de partis rattachés à leur groupe linguistique (francophone ou flamand) [...].

Les médias sont également divisés entre les deux communautés linguistiques. [...] Une telle situation ne peut que favoriser la confrontation.

Christian de Visscher et Vincent Laborderie, « Belgique : stop ou encore ? Entre fédéralisme, confédéralisme et séparatisme », Politique étrangère, 2013.

3
L’État fédéral belge

L’État fédéral belge

Vocabulaire

  • État fédéral : État composé de plusieurs entités autonomes réunies dans une fédération.

  • Monarchie constitutionnelle : régime politique dans lequel un monarque dirige l’État tout en reconnaissant une Constitution qui définit et limite ses pouvoirs.

4
Séparatismes et nationalismes : aux origines de la crise politique de 2010

En 2010-2011, la Belgique a connu une grave crise politique opposant Flamands et Wallons. Elle est restée 541 jours sans gouvernement.

S’il n’y avait pas eu Bruxelles, le pays se serait peut-être déjà scindé. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, sans Bruxelles, il n’y aurait pas de conflit, mais il n’y aurait pas non plus de raison de vivre ensemble. La capitale est la seule région bilingue du pays ; c’est elle qui cause la discorde, mais elle constitue en même temps la charnière entre les deux régions inégales. Bruxelles est de plus le siège de l’Union européenne, le symbole de l’Europe unie. Outre la question pratique de savoir si, en cas de scission, la Flandre et la Wallonie seraient chacune membre de l’UE et pourraient avoir droit à un commissaire, que serait une Union européenne qui aurait une « capitale » divisée ?

Jeanne Rubner, « Un conflit historique et éternel », Courrier international, 9 juin 2010.

5
Le rôle de la royauté

À 17 ans, la princesse Élisabeth, l’héritière du trône, assiste pour la première fois à l’enregis- trement du discours de la fête nationale. [...] Un symbole fort, surtout en une période de grand flottement politique. Car depuis les élections législatives du 26 mai [...], les partis traditionnels cherchent en vain de nouveaux équilibres politiques et échouent jusqu’ici à former un gouverne- ment. [...] Dans ce contexte, la princesse Élisabeth n’est pas seulement le témoin de ce moment de crise et de l’appel du roi à renouer le dialogue entre partis comme entre communautés, elle participe de cet appel, elle incarne la continuité de la monarchie, garante de la stabilité du pays, rempart suprême contre la tentation séparatiste.

Martin Tancrède, « À la fête nationale belge, le roi, lʼhéritière et le trublion... », Point de vue, 9 août 2019.

IDÉE DÉBAT

Le modèle fédéral vous paraît-il plus ou moins efficace quʼun modèle centralisé comme celui de la France ?

Étape 3

Réaliser sa vidéo


Choisissez un logiciel gratuit comme iMovie, Shotcut, Kdenlive, Lightworks et réalisez votre montage vidéo.

L'analyse

  • ❯ ❯ ❯ Avez-vous expliqué le modèle fédéral belge et ses spécificités ?


  • ❯ ❯ ❯ Avez-vous expliqué de manière claire ses avantages et ses inconvénients ?


  • ❯ ❯ ❯ Votre vidéo peut-elle servir à d’autres pour comprendre le système belge ?
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.