Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le haïku au fil des saisons
P.160-161

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Texte et image


Le haïku au fil des saisons





Printemps

À la surface de l’eau
des sillons1 de soie -
pluie de printemps

RYÔKAN (1758-1831)

1. Tranchées que l’on creuse pour labourer un champ.


Couvert de papillons
l’arbre mort
est en fleurs !

KOBAYASHI ISSA (1763-1827)

Averse soudaine sur Ohashi et Atake


Été

Poursuivie
la luciole s'abrite
dans le rayon de lune

ÔSHIMA RYÔTA (1718-1787)


Sur la pointe d'une herbe
devant l'infini du ciel
une fourmi

OZAKI HÔSAI (1885-1926)

Automne

Ce matin l'automne - 
dans le miroir
le visage de mon père

MURAKAMI KIJÔ (1865-1938)


Dans chaque perle de rosée
tremble
mon pays natal

KOBAYASHI ISSA (1763-1827)

Hiver

Ce trou parfait
que je fais en pissant
dans la neige à ma porte !

KOBAYASHI ISSA (1763-1827)

Dans mon bol de fer
en guise d'aumône
la grêle

TANEDA SANTÔKA (1882-1940)

Le haïku

  • Le haïku est un poème traditionnel japonais, de forme très brève : dix-sept syllabes (en japonais) qui forment une seule phrase, répartie en trois vers. Un haïku doit pouvoir être lu en une seule respiration.
  • Le haïku, souvent lié au spectacle de la nature et des saisons, fixe une émotion, une sensation passagères, donne à voir l’infiniment petit ; il surprend en proposant des rapprochements inattendus.

Neige de nuit à Kambara

Voir les réponses

Questions

COMPÉTENCE - Je découvre les liens entre structure, sens et orthographe des mots

Printemps (⇧)

1
Observez la longueur des poèmes : qu’ont-ils en commun ?



2
Lisez-les une première fois. Les poètes cherchent-ils à raconter ? À expliquer ? À transmettre une émotion, une image ?



3
a) Quelles sont les caractéristiques de la soie ? b) Quelle image cela donne-t-il de la pluie ?



4
Les traducteurs ont prêté attention aux sonorités des mots choisis. Montrez-le en relevant deux allitérations (Voir Fiche méthode p. 335) et en les mettant en relation avec ce qui est évoqué dans le poème.



5
L’arbre est-il mort ou en fleurs ? Expliquez.



Été (⇧)

6
a) Quelle est la particularité d’une luciole ? b) Pourquoi est-il important de le savoir pour comprendre ce poème ?



7
Sur quelle opposition repose ce poème ?



Automne (⇧)

8
a) Au sens figuré, l’automne désigne une période de la vie. Laquelle, à votre avis ? b) Que voit vraiment le poète dans son miroir ?



9
a) Qu’est-ce qu’une « perle de rosée » ? b) Comment un pays (ou un paysage) peut-il y « trembler » ? Expliquez cette image poétique.



10
Quels points communs remarquez-vous avec le second haïku « Été » ?



Hiver (⇧)

11
a) Qu’est-ce que ce poème a de surprenant ? Donnez au moins trois raisons. b) Quelle image ce haïku donne-t-il du poète ?



12
a) Que fait le poète ? b) Qu’y a-t-il dans son bol ? c) De quoi aimerait-il sans doute le remplir ?



13
Synthèse. Dans un haïku, le poète cherche souvent à surprendre le lecteur. Montrez-le en prenant trois exemples (autres que le premier haïku « Hiver »).

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.