Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


TD 1


Comment construire les courbes d’offre et de demande ?




2. À vous de jouer !

Construire une courbe d’offre à partir du coût marginal



Doc. 2
Comment l’équilibre du producteur est‑il déterminé ?


Dans le modèle de marché en concurrence, les offreurs sont preneurs de prix et l’offre est supposée décroissante avec le prix. On peut se demander pourquoi : en offrant plus quand les prix augmentent, les producteurs ne pourraient-ils pas gagner plus ? Ce n’est pas le cas car on suppose qu’à partir d’un certain niveau de production, les coûts de production augmentent plus vite que la quantité produite (on dit que la productivité marginale est décroissante) : chaque unité produite en plus coûte plus cher que la précédente. Autrement dit, le coût marginal (coût supplémentaire induit par la réalisation d’une unité supplémentaire) est croissant. L’entreprise continue donc à produire tant que le coût marginal est inférieur à sa recette marginale. Or, sur un marché en concurrence, cette recette marginale n’est rien d’autre que le prix puisque pour chaque unité, ce que gagne l’entreprise est le prix auquel elle vend le produit.


Lelivrescolaire.fr

Récapitulez

À l’aide des documents et des réponses aux questions, faites un schéma montrant les facteurs qui jouent sur l’offre et ceux qui agissent sur la demande sur un marché en concurrence.

Couleurs
Formes
Dessinez ici

Doc. 3
Comment passer du coût total à la courbe d’offre ?


Tableau 2

Prix 10 14 18 22 26 30
Quantités offertes

Questions


1. Doc. 2 et 3. À l’aide du texte, calculez le coût marginal pour chacune des quantités produites.


2. Doc. 3. Représentez graphiquement l’évolution du coût marginal en mettant en abscisses les quantités offertes et en ordonnées le coût (cet axe servira aussi à représenter le prix du marché).

Lancer le module Geogebra
3. Doc. 3. Soit un prix de marché de 10 €. Dans votre graphique, tracez une droite horizontale figurant ce prix (axe des ordonnées). Nommez O (comme « optimum ») le point d’intersection entre la droite du prix et la courbe de coût marginal. Quel niveau de quantité correspond à ce point ? Reportez cette quantité dans le tableau 2, pour le prix de 10 €.


4. Doc. 3. En suivant la même procédure, complétez le tableau 2 pour construire une partie de la courbe d’offre.



Tableau 1

Quantités Coût total Coût marginal
1 8 8
2 18  
3 30  
4 44  
5 60  
6 78  
7 98  
8 120  
9 144  
10 170  
11 198  
12 228  
13 260  
14 294  
15 330  
1. Exercice guidé

Construire une courbe de demande totale et mesurer des élasticité‑prix



Doc. 1
Comment évolue la demande pour les tablettes de chocolat ?


Demandes individuelles et totales de tablettes de chocolat (par an)
Prix en euros, quantités en nombre d’unités achetées

Tableau 1

Prix Emma Pierre Maïssa Demande totale
1 600 400 500  
1,1 500 370 495  
1,2 400 340 490  
1,3 300 310 485  
1,4 200 280 480  
1,5 100 250 475  


Tableau 2

Emma Pierre Maïssa Demande totale
Taux de variation du prix entre p = 1 € et p = 1,5 € (a)        
Taux de variation des quantités demandées lorsque le prix passe de 1 à 1,5 € (b)        
Élasticité‑prix de la demande (diviser b par a)        

Chocolat, Henry John, 2009.
Chocolat, Henry John, 2009.

Supplément numérique

Visualiser graphiquement l'élasticité-prix
Visualiser graphiquement l'élasticité-prix

Questions


Étape 1. De la demande individuelle à la demande totale.

1. Dans le tableau 1, complétez la colonne « demande totale ».
Dans le modèle de concurrence, il suffit d’additionner les demandes individuelles pour trouver la demande totale.

2. Représentez sur un même graphique les trois courbes de demande individuelles.
Placez les quantités demandées en abscisses et les prix en ordonnées. Il s’agit d’une convention en économie, bien qu’en fait le prix soit la variable déterminante et les quantités la variable déterminée.

Lancer le module Geogebra


Étape 2. La variation de la demande en fonction du prix.

3. Comparez les pentes des trois courbes de demande dans votre graphique. Qu’en concluez-vous ?
Une simple lecture graphique donne des informations intéressantes sur la sensibilité des trois individus aux prix.


4. Complétez le tableau 2, puis la phrase : « Lorsque le prix augmente de % , la demande d’Emma en tablettes de chocolat diminue de% . L’élasticité-prix de sa demande est donc égale à».
Le plus souvent, l’élasticité-prix de la demande est de signe négatif, puisque la demande est d’autant plus forte que le prix est bas.

5. Sachant que plus l’élasticité s’éloigne de 0 et plus la demande est sensible aux prix, qualifiez l’élasticité-prix de la demande de chacune des trois personnes, puis de la demande totale.
Proche de 0 : demande inélastique ou rigide. Éloignée de 0 : demande élastique ou très élastique.


Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?