DOSSIER
DIFFÉRENCIATION


Quel avenir pour les villes moyennes françaises ?




Questions


Parcours A

1. Dans quelles régions se concentrent les villes moyennes en difficulté ? À quelles difficultés sont confrontées ces villes ? (Doc. 1 à 2)
2. De quels atouts les villes moyennes disposent‑elles pour s’affirmer face aux métropoles ? Quelles actions mènent‑elles ? (Doc. 3, 4 et 5)
3. Comment les exemples du Havre et de Mulhouse illustrent-ils les propos tenus dans le document 4 ? (Doc. 3, 4 et 5)

Parcours B

4. Relevez les informations pouvant étayer les points suivants : les différentes fragilités caractérisant les villes moyennes ; les éléments expliquant leur fragilisation ; leurs atouts et les moyens qu’elles mobilisent pour s’affirmer. (Tous les documents)
Le Monde diplomatique, la France abandonne ses villes moyennes

B
Des acteurs qui se mobilisent pour un renouveau


4
Les atouts des villes moyennes

Nombre de ces villes font preuve d’innovations et de volontarisme. Elles organisent des festivals pour mettre en avant leurs traditions locales, cherchent à capter les ressources engagées pour soutenir les initiatives liées à l’économie numérique : les centres de coworking, des clusters associant les universités, les entreprises, les centres de recherche… Elles se lancent dans du marketing urbain [...], projettent et soutiennent des parcs d’activités et des plates-formes technologiques. Elles cherchent à reconquérir des centres‑villes par de nouveaux aménagements. [...] Les Français déclarent, sondage après sondage, préférer vivre dans des villes moyennes que dans les grandes agglomérations. À l’heure de la valorisation de l’authenticité et de la ville « durable », elles concilient les exigences d’un cadre de vie à taille humaine dans un environnement relativement préservé.


Julien Damon, ibid.

3
Le Havre, une ville qui se réinvente

Le-Havre-une-ville-qui-se-reinvente

Situé à l’interface entre la ville et le port, le quartier populaire de l’Eure connaît depuis quelques années un renouveau. Friches industrielles et portuaires accueillent désormais des halls d’exposition, une salle de spectacles, un pôle commercial (Docks Océane et Docks Vauban), un nouveau complexe aquatique (Bains des Docks), un nouveau centre des congrès (Carré des Docks).

5
Le dynamisme du centre‑ville de Mulhouse

Peuplée de logements vacants et de commerces en difficulté, la rue du Sauvage (la principale artère du centre) et ses rues attenantes sont aujourd’hui méconnaissables. [...] Un programme « Mulhouse Grand Centre » lancé en 2011, et un « manager de commerces » engagé [...]. 36 millions d’euros d’investissement pour améliorer le cadre de vie, le commerce, le logement, l’accessibilité et les animations.

Déborah Liss, Rue89 Strasbourg, 22 mai 2018

La métropolisation entraîne‑t‑elle le déclin des villes moyennes ?


Alors que la métropolisation se renforce au profit des plus grandes villes, nombreux sont les articles de presse dénonçant le déclin voire l’agonie des villes moyennes françaises. Malgré de nombreux signes de fragilisation, la réalité est pourtant plus complexe et entretient les débats sur le rôle des villes moyennes dans le système urbain français.

A
Des villes fragilisées par la métropolisation


2
Toujours plus haut

Désindustrialisation, dévitalisation commerciale, désertification. Les villes moyennes incarnent, dans la diversité de leurs situations, une forme de déclin urbain. [...]. Se situant entre les métropoles, aujourd’hui célébrées, et le monde rural, les villes moyennes [...] ont peur d’être sacrifiées par rapport à des territoires aujourd’hui plus attractifs [...]. Mal desservies par les réseaux de grande vitesse et le débit rapide, terreau des votes radicaux, ces communes ont déjà été malmenées par la désindustrialisation, la stagnation, voire la décroissance démographique. [...] Les villes moyennes étant souvent des préfectures ou sous-préfectures, elles ont subi de plein fouet la recomposition des moyens de l’État [...]. La décentralisation, de son côté, a davantage profité aux métropoles, ne compensant pas le désinvestissement administratif qu’ont pu connaître des villes moyennes façonnées, historiquement, par la présence de l’État.


Julien Damon, « Quel avenir pour les villes moyennes ? », Sciences humaines, juillet 2017

1
L’indice de fragilité des villes moyennes

Villes moyennes et scores de fragilités

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a construit un « indicateur de fragilités » des villes moyennes tenant compte des dynamiques démographiques et économiques (taux de croissance annuel moyen de la population et de l’emploi) ainsi que du taux de pauvreté. Plus l’indice est élevé, plus les difficultés sont importantes.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?