Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


L'ESSENTIEL


Comment se construisent et évoluent les liens sociaux ?





4
Classer la population selon son emploi : les PCS

  • La question du lien social pose aussi celle de l’existence de classes sociales. Si cette question crée de très nombreux débats, l’Insee préfère classer les personnes selon leur profession. Ces professions sont regroupées en huit PCS (professions et catégories socio-professionnelles), qui regroupent des métiers proches.
  • Cette « nomenclature » est fortement utilisée en économie, en sociologie comme en science politique et permet d’observer que les comportements sont en partie déterminés par l’appartenance à un groupe socioprofessionnel. Par exemple, les différences entre les cadres et les ouvriers sont grandes concernant les revenus, la consommation, les pratiques culturelles, ou encore le vote. (→ voir dossier 5)

Supplément numérique

L’essentiel du cours en vidéo :

3
Une fragilisation du lien social

  • La société traverse des mutations profondes et les différentes formes de lien social sont fragilisées.
  • Le lien familial peut paraître plus fragile avec la montée du divorce et la diminution du mariage. Il est aussi possible d’observer une augmentation du nombre de personnes vivant seules, isolées.
  • La fragilisation la plus évidente est sans doute celle de l’emploi. Si, dans les années soixante, le chômage était très faible et la plupart des individus avaient un emploi à durée indéterminée, l’insertion sur le marché du travail est aujourd’hui plus difficile et le taux de chômage est élevé. Ces bouleversements du marché du travail font craindre une montée de la précarité, de l’exclusion et de la « disqualification sociale ».
  • L’école peine également à tenir toutes ses promesses quant à la démocratisation de l’accès à un diplôme. Le lien de citoyenneté est aussi fragilisé : la confiance dans les institutions politiques est faible et la participation aux élections diminue.
  • L’exclusion peut aussi prendre des formes spatialisées : certains quartiers, certaines régions sont éloignées (au niveau géographique ou social) des lieux de pouvoir et de richesse et s’y développent un sentiment de mise à l’écart et une ségrégation spatiale. (→ voir dossier 3)
  • Cependant, ces processus ne conduisent pas à une disparition totale du lien social. Ce dernier est plutôt en recomposition. De nouvelles formes familiales se développent et les relations familiales, plus choisies, peuvent être plus fortes. Au niveau de l’emploi, de nouvelles manières de travailler sont inventées et, face au chômage, les personnes trouvent des manières de s’adapter. L’économie est également transformée avec le développement de ce qu’on appelle l’économie collaborative. Le covoiturage, le cotravail, la colocation ou encore les budgets participatifs sont autant d’exemples qui montrent que les individus tissent des liens et développent leur sociabilité de proximité, notamment grâce au développement d’applications en ligne ou sur les réseaux sociaux.
  • Enfin, le lien de citoyenneté prend de nouvelles formes, que ce soit par la participation à des associations ou par de nouvelles façons de prendre part aux décisions politiques (telles que la pétition ou la démocratie locale). (→ voir dossier 4) La sociabilité numérique peut aussi renforcer le lien social et créer de nouvelles opportunités, contrairement aux idées reçues. (→ voir TD1)

Attention aux notions


Comprendre
le lien

Groupe social et lien social

  • Le lien social désigne les relations entre les personnes d’une même société.
  • Ce lien social se forme au sein des groupes sociaux.

Ne pas
confondre

Individualisme et égoïsme

  • L’individualisme désigne le processus par lequel l’individu devient plus autonome par rapport à la société. La société exerce, en quelque sorte, une moins forte influence sur lui.
  • Cependant, cet individualisme n’est pas forcément synonyme d’égoïsme. L’égoïsme serait en effet un individualisme négatif où l’individu ne pense qu’à lui et ne raisonne que par rapport à lui-même.

2
Comment des liens peuvent-ils exister entre des individus ?

  • Avec la révolution industrielle et le développement des grandes villes, le lien social a été bouleversé, avec une crainte d'une montée de l’exclusion. Le sociologue Émile Durkheim a cherché à comprendre comment l’individualisation de la société pouvait conduire à un renforcement du lien social.
  • Durkheim montre que, si les sociétés traditionnelles sont marquées par une solidarité mécanique, basée sur la similitude entre les personnes, dans les sociétés industrielles, le lien social est davantage axé sur une solidarité organique, fondée sur la complémentarité qui découle de la division du travail.
  • Depuis les années soixante et soixante-dix, l’individualisation semble s’être renforcée : les comportements individuels semblent de moins en moins régis par la société. Cette montée de l’individualisme fait à nouveau craindre une disparition du lien social. Cependant, individualisme n’est pas synonyme d’égoïsme et la plus grande place accordée à l’individu peut aussi permettre d’établir des liens plus importants avec les autres individus.

Les notions à connaître

Cohésion sociale

État d’une société marquée par des liens sociaux forts et solides entre les individus qui la composent.

Disqualification sociale

Processus par lequel un individu subit un affaiblissement ou une rupture de ses liens avec la société. Ce processus peut être marqué par une plus faible protection de l’individu ou une moins grande reconnaissance sociale.

Groupe social

Ensemble de personnes liées entre elles par des relations sociales plus ou moins fortes, des caractéristiques communes ou des objectifs communs.

Individualisation

Processus de développement de l’individualisme. Ce dernier peut prendre une forme liée à une moindre influence de la société sur l’individu et se traduit par une plus grande reconnaissance de la place et de l’autonomie de l’individu.

Intégration sociale

Processus par lequel un individu devient membre d’un groupe ou d’une société. Le terme d’intégration sociale peut aussi désigner l’état d’une société marquée par des liens forts.

Lien social

Ensemble des relations de protection et de reconnaissance des individus entre eux. Ce lien peut prendre diverses formes : liens de filiation, liens électifs (choisis), liens de participation organique et liens de citoyenneté.

PCS

Professions et catégories socioprofessionnelles. Il s’agit d’un système de classement des métiers.

Précarité

Situation de fragilité, marquée par un risque d’exclusion. Cette précarité peut concerner par exemple la situation sur le marché du travail.

Ségrégation

Séparation d’un groupe par rapport au reste de la société et qui est imposée à ce groupe.

Sociabilité

Ensemble des relations qu’un individu entretient avec d’autres personnes.

Sociabilité numérique

Ensemble des relations sociales entretenues par les individus sur Internet.

Solidarité mécanique

Lien social basé sur la similitude entre les individus et une conscience collective forte. Elle est caractéristique des sociétés traditionnelles.

Solidarité organique

Lien social basé sur la complémentarité des individus et une conscience collective faible.

1
Quelles sont les formes du lien social ?

  • Le lien social est une question centrale en sociologie : étudier le lien social revient à se poser la question de savoir comment la société existe. Comment les individus sont-ils reliés les uns aux autres ?
  • Ce lien passe par l’existence de groupes sociaux. Il existe une grande variété de groupes sociaux dans chaque société. Ils peuvent être distingués selon leur taille et l’intensité des liens entre les personnes qui en font partie. Les groupes de petite taille avec des liens forts sont des groupes primaires alors que les groupes de plus grande taille, avec des liens plus faibles sont des groupes secondaires.
  • Le lien social permet l’intégration sociale. Cette dernière peut reposer sur quatre grands types de lien :

    • le lien familial est un lien de parenté et d’alliance : les individus sont liés à leurs parents, leur conjoint, leurs enfants, leurs cousins, etc. ;
    • les relations choisies avec les amis, les groupes de pairs, les voisins, les membres d’institutions religieuses, sportives, culturelles, etc. Ces relations sont choisies et on parle parfois de lien de « participation élective » ;
    • ce qui relie l’individu à la société, c’est aussi sa participation à la production, qui forme le lien de « participation organique » ;
    • le lien de citoyenneté correspond au fait que l’individu appartient à une communauté politique.
    Ces quatre formes de lien sont complémentaires entre elles et permettent la cohésion sociale.(→ voir dossier 1)
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?