Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le suicide, un fait social lié à l’intégration ?
P.180

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

EN THÉORIE


Le suicide, un fait social lié à l’intégration ?





Doc. 1

Le suicide, un fait social



  Nous avons donc établi successivement les trois propositions suivantes : le suicide varie en raison inverse du degré d’intégration [dans] la société religieuse, domestique, politique. Ce rapprochement démontre que, si ces différentes sociétés ont sur le suicide une influence modératrice, ce n’est pas par suite de caractères particuliers à chacune d’elles, mais en vertu d’une cause qui leur est commune à toutes. […] La cause ne peut s’en trouver que dans une même propriété que tous ces groupes sociaux possèdent, quoique, peut-être, à des degrés différents. Or, la seule qui satisfasse à cette condition, c’est qu’ils sont tous des groupes sociaux, fortement intégrés. Nous arrivons donc à cette conclusion générale : le suicide varie en raison inverse du degré d’intégration [dans les] groupes sociaux dont fait partie l’individu. […] Plus les groupes auxquels il appartient sont affaiblis, moins il en dépend, plus, par suite, il ne relève que de lui-même pour ne reconnaître d’autres règles de conduite que celles qui sont fondées dans ses intérêts privés. Si donc on convient d’appeler égoïsme cet état où le moi individuel s’affirme avec excès en face du moi social et aux dépens de ce dernier, nous pourrons donner le nom d’égoïste au type particulier de suicide qui résulte d’une individuation démesurée.

Émile Durkheim, Le Suicide. Étude de sociologie, 1897.
Voir les réponses

Questions

1. Quelles sont les trois formes de lien social qu’identifie Durkheim dans ce texte ?

2. Quelle corrélation Durkheim établit-il entre le suicide et la force du lien social ?
Voir les réponses

Photo portrait Émile Durkheim

Qui est-ce ?

Émile Durkheim (1858-1917) est le principal fondateur de la sociologie en France. Il publie son premier livre en 1893, De la division du travail social. C’est dans cet ouvrage qu’il se penche sur les transformations du lien social dans les sociétés industrielles. En 1895, il publie le premier livre de méthode en sociologie, dont le but est de présenter la façon dont cette nouvelle science peut éclairer de nombreuses questions. Il applique cette méthode dans une publication de 1897 qui porte sur un thème inattendu pour un sociologue : Le Suicide, où il établit que le suicide est un fait social.

Eras

    Évènements

    1. 1858 - :Naissance |
    2. 1893 - :<i data-content-md-tag="i" data-temp-content-md-index="19666972" data-reactroot="">De la division du travail social</i> |
    3. 1895 - :<i data-content-md-tag="i" data-temp-content-md-index="19666973" data-reactroot="">Les Règles de la méthode sociologique</i> |
    4. 1897 - :<i data-content-md-tag="i" data-temp-content-md-index="19666974" data-reactroot="">Le Suicide</i> |
    5. 1912 - :<i data-content-md-tag="i" data-temp-content-md-index="19666975" data-reactroot="">Les Formes élémentaires de la vie religieuse</i> |
    6. 1917 - :Décès |

    Supplément numérique

    Utilisation des cookies
    En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
    Pour plus d’informations, cliquez ici.