Histoire Terminale
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Fragilités des démocraties, totalitarismes, Seconde Guerre mondiale (1929-1945)
Ch. 1
L’impact de la crise de 1929 : déséquilibres économiques et sociaux
Ch. 2
Les régimes totalitaires
Ch. 3
La Seconde Guerre mondiale
Thème 2 : La multiplication des acteurs internationaux dans un monde bipolaire (de 1945 au début des années 1970)
Ch. 4
La fin de la Seconde Guerre mondiale et les débuts d’un nouvel ordre mondial
Ch. 5
Une nouvelle donne géopolitique : bipolarisation et émergence du tiers-monde
Ch. 6
La France : une nouvelle place dans le monde
Thème 3 : Les remises en cause économiques, politiques et sociales des années 1970 à 1991
Ch. 7
La modification des grands équilibres économiques et politiques mondiaux
Ch. 8
La France de 1974 à 1988, un tournant social, politique et culturel
Thème 4 : Le monde, l’Europe et la France depuis les années 1990, entre coopérations et conflits
Ch. 9
Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux
Ch. 10
La construction européenne entre élargissement, approfondissement et remises en question
Ch. 11
La République française
EMC
Axe 1
Fondements et expériences de la démocratie
Axe 2
Repenser et faire vivre la démocratie
Annexes
Chapitre 3
Dossier 3

Auschwitz-Birkenau : un centre de mise à mort

Introduction
Auschwitz, situé en Haute-Silésie (Pologne), est un camp de concentration créé en avril 1940. À partir de lʼautomne 1941, il devient le plus grand centre de mise à mort du IIIe Reich. Plus de 1 100 000 personnes, dont 90 % de Juifs, y sont assassinées par les nazis.
Quel est le fonctionnement de ce centre de mise à mort ?
HIS.T.3.INF8_v2
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Doc. 1
Plan simplifié d'Auschwitz-Birkenau

Plan d'Auschwitz-Birkenau
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Supplément numérique

pour visiter le camp en réalité virtuelle.

Doc. 2
La sélection à l'arrivée au camp

Sélection à l'arrivée au camp
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Hohum/Wikimedia

La sélection de Juifs hongrois pour les travaux forcés ou les chambres à gaz, Auschwitz‑II (Birkenau), mai‑juin 1944, photographie anonyme.

Doc. 3
Vivre et survivre

Juive française, Ginette Kolinka est arrêtée en mars 1944 à Paris et déportée à Auschwitz.

On nous oblige à nous déshabiller jusqu'à la nudité totale – pour moi cela a été affreux, j'étais honteuse [...]. Et les femmes qui font ça, c'étaient des déportées, elles sont passées par où vous passez. On devient vite inhumaine. [...] Maintenant on n'a plus de cheveux. [...] Chaque fois qu'on nous emmène, on reçoit des coups parce qu'on marche pas comme ils veulent, on va pas assez vite. [...] On nous chasse, « allez, foutez le camp », Raus et on se retrouve dans une salle où toutes les vitres sont cassées en attendant les groupes [...]. Pendant l'attente des vêtements, il y en a qui parlent. Elles ont posé des questions, parlé la même langue avec les dames qui les tatouaient : « Alors, quand est-ce qu'on va voir les nôtres qui sont montés dans les camions ? » [...] Et l'une, c'est sa mère qui est montée dans les camions, l'autre c'est son père [...]. L'usine où il y a la fumée et l'odeur, j'apprends que ce n'est pas là où je vais travailler, j'apprends que c'est l'usine de la mort. On nous apprend que cette fumée, cette odeur, c'est pas des produits chimiques, c'est toutes les personnes qui ont été désignées pour monter dans les camions [...]. On les a assassinées et maintenant c'est leurs corps qui brûlent et c'est ça qui donne cette odeur.
Retranscription d'extraits du témoignage filmé de Ginette Kolinka, le 11 février 2019.

Doc. 4
Photographies d'identification des déportés

Enfant Deportee
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Faces of Auschwitz/DR

Wilhelm Brasse, photographie colorisée de Czesława Kwoka, déportée polonaise de 14 ans, 1943.

Doc. 5
Le gazage à Auschwitz

L'exécution au gaz avait lieu dans les cellules du Block 11. Protégé par un masque à gaz, j'y ai assisté moi-même. [...] Les Russes se déshabillèrent dans une antichambre et franchirent très tranquillement le seuil : on leur avait dit qu'ils allaient à l'épouillage. Lorsque tout le convoi se trouva rassemblé, on ferma les portes et on laissa pénétrer le gaz par les trous. [...] D'abord des voix isolées crièrent : « Les gaz ! » et puis, ce fut un hurlement général. Tous se précipitèrent vers les deux portes mais elles ne cédèrent pas sous la pression. On ouvrit la pièce au bout de quelques heures seulement et c'est alors que je vis pour la première fois les corps des gazés en tas. [...] Je dois avouer en toute franchise que le spectacle auquel je venais d'assister avait produit sur moi une impression plutôt rassurante. [...] J'avais horreur des exécutions par balles, surtout quand je pensais aux femmes et aux enfants. [...] Désormais, j'étais rassuré : nous n'assisterions plus à ces « bains de sang ». [...] Selon la volonté d'Himmler, Auschwitz était destiné à devenir le plus grand camp d'extermination de toute l'histoire de l'humanité. [...] Il y avait certes, dans cet ordre, quelque chose de monstrueux qui surpassait de loin les mesures précédentes. Mais [...] je n'avais pas à réfléchir ; j'avais à exécuter la consigne. Du moment que le Führer lui-même s'était décidé à une « solution finale du problème juif », un membre chevronné du Parti national-socialiste n'avait pas de question à se poser, surtout lorsqu'il était un officier SS.
Rudolf Hoess, commandant en chef d'Auschwitz-Birkenau
Témoignage écrit lors de son procès à Nuremberg, avril 1946.

Doc. 6
Brûler les corps

Cremation
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Poeticbent/Wikimedia

Photographie de la crémation des corps par Alberto Errera, détenu, membre d'un Sonderkommando, août 1944.
Questions

Analyser des documents

1. Doc. 1, Doc. 2, Doc. 5 et Doc. 6 Identifiez les différents espaces du camp et expliquez son organisation.

2. Doc. 2 Expliquez l'objectif de cette sélection.

3. Doc. 2 Doc. 3 Doc. 4 et Doc. 5 Montrez que les prisonniers sont déshumanisés par les nazis.

4. Doc. 5 Décrivez l'attitude de Rudolf Hoess face au gazage.

Faire un bilan

5. Dans un développement construit, expliquez les différentes étapes du processus de mise à mort dans le camp d'Auschwitz.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.