Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Sortir de la crise : lʼexemple de la social-démocratie suédoise
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exclusivité numérique
DOSSIER



Sortir de la crise : l’exemple de la social‑démocratie suédoise





Le 24 septembre 1932, le président du Parti social‑démocrate suédois (SAP), Per Albin Hansson (1885‑1946), parvient au pouvoir après avoir remporté les élections législatives. Alors que l’Europe est minée par la crise et la montée de régimes autoritaires, la Suède met en place un système d’État‑providence visant à garantir la redistribution des richesses, l’instruction, l’habitat et l’emploi, sans rompre pour autant avec l’économie de marché.

frise chronologique sur la social-démocratie suédoise

❯ Pourquoi la social‑démocratie suédoise représente‑t‑elle une alternative originale face à la crise économique ?


1
Les fondements idéologiques de la social‑démocratie suédoise

Les fondements du foyer sont la solidarité et l’esprit de communauté. [...] Au sein du « foyer » idéal règnent égalité, considération, coopération et volonté de secourir les autres. Appliqués au « foyer du peuple et des citoyens » idéal, ces concepts auraient pour résultat l’effondrement de toutes les barrières sociales et économiques qui séparent aujourd’hui les citoyens, les privilégiés des déshérités, les dominants des dépendants, les riches des pauvres, les possédants des indigents, les « pillards » de ceux qui se font dépouiller. La société suédoise n’est pas encore le « foyer du peuple » idéal. Certes, il y règne une égalité formelle, une égalité dans les droits politiques. Mais, socialement, la société de classe subsiste et, économiquement, la dictature de la minorité règne. [...] Pour que la société suédoise devienne le « foyer des citoyens », il faut que les différences de classes s’aplanissent, que les services sociaux se développent, que l’égalité économique se réalise, que les employés soient prêts à prendre part à l’administration de l’économie, que la démocratie, y compris sociale et économique, soit menée à bien.

Per Albin Hansson, chef du Parti social‑démocrate, discours sur le foyer du peuple, 1928.

2
La réussite suédoise vue par un socialiste français

La lutte contre la crise a été menée méthodiquement. De grands travaux publics ont été entrepris dans le pays. Là, le gouvernement a eu recours à des innovations heureuses. Les principaux entrepreneurs de ces travaux ne furent, en général, que l’État, les municipalités et diverses institutions sociales. Leur financement fut assuré, en fin de compte, par une majoration sérieuse des impôts sur les successions. Enfin, l’amplitude de ces travaux a été telle qu’elle a donné du travail à des dizaines de milliers de chômeurs. [...] D’autre part, les lois sociales - déjà excellentes - et si nombreuses partout en Scandinavie, ont néanmoins été singulièrement améliorées, notamment les pensions pour les vieillesses. Nos camarades suédois désignent toutes ces initiatives par le terme caractéristique de « politique de bien‑être. »

Alexandre‑Marie Desrousseaux « Aujourd’hui, on vote en Suède. », Le Populaire, 20 septembre 1936.

3
Un investissement massif dans la protection sociale

Les dépenses publiques de protection sociale en pourcentage du PIB

4
Les femmes et le Parti social‑démocrate

Affiche électorale du Parti social-démocrate suédois, 1936.

« Femmes. Nous sommes nombreuses. Nous sommes des électrices. Nous votons pour le SAP. Nous construisons l’avenir. »

5
Les réformes vues par le ministre des Finances suédois en 1940

On entend tant parler de l’unité qui caractérise aujourd’hui le peuple suédois... Il ne faut pas négliger de noter que cela est lié au fait que la situation économique de la plupart de nos citoyens s’est améliorée. Elle est également liée au programme politique global que nous avons mené ces dernières années et qui vise à créer du travail, à améliorer le logement et à alléger le fardeau des plus démunis de la société. Ce sont surtout ces mesures qui ont jeté les bases de la solidarité nationale dont nous nous réjouissons aujourd’hui.

Ernst Wigforss, cité par Karl Molin, La Défense, le foyer du peuple et la démocratie : politique parlementaire sociale‑démocrate, 1939‑1945, 1974.

6
Une culture de la négociation et de l’arbitrage

Paul Planus est un ingénieur‑conseil spécialiste de l’organisation des entreprises. Il effectue un voyage en Suède en 1937, où il rencontre les responsables des organisations syndicales et patronales.

On ne saurait trop insister sur ce point : lorsqu’ils parlent des rapports entre patrons et ouvriers, le représentant des employeurs suédois et le représentant des salariés suédois expriment la même satisfaction. Partout se manifeste le même souci de collaboration pour le bien commun, patrons et ouvriers affirment qu’ils dépendent l’un de l’autre, qu’ils sont attelés à la même tâche et se comportent en conséquence, tout en proclamant les différences fondamentales de leurs intérêts économiques.

Paul Planus, Patrons et ouvriers en Suède, 1938.

Parcours 1

Analyser des documents

1
Doc. 1 (⇧) , Doc. 2 (⇧) , Doc. 3 (⇧) , Doc. 4 (⇧) , Doc. 5 (⇧) et Doc. 6 (⇧) Relevez les caractéristiques économiques et sociales de la social‑démocratie suédoise.


2
Doc. 1 (⇧) , Doc. 2 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Présentez le bilan des mesures prises depuis 1932.


3
Doc. 2 (⇧) et Doc. 3 (⇧) Indiquez quelle est la place de la Suède dans les modèles de protection sociale en Scandinavie.


4
Doc. 4 (⇧) Relevez la place qu’occupent les femmes dans la social‑démocratie suédoise.


Question de synthèse

5
Répondez à la problématique sous la forme d’un développement construit
Voir les réponses

Parcours 2

Faire une carte mentale

Répondez à la problématique sous la forme d’une carte mentale, à partir des mots « principes », « protection » et « collaboration ». Vous pouvez utiliser le logiciel pour faire une carte mentale, ou bien la dessiner directement.

Lien de votre carte mentale :

Couleurs
Formes
Dessinez ici
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.