Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Exercices
P.114-115

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exercices


Exercices





Doc. 1
Les dépenses d’une famille ouvrière et d’une famille bourgeoise

Les dépenses d’une famille ouvrière et d’une famille bourgeoise

Voir les réponses

Exercice 1

Je compare des graphiques sur les classes sociales

1
Quel est le budget annuel d’une famille d’ouvriers mineurs ? D’une famille bourgeoise ?



2
Quelle part du budget est consacrée à la nourriture ?



3
Quel est le poste de dépense le plus lourd pour une famille bourgeoise ? Ouvrière ?



4
Comparez les dépenses des deux familles. Quelles différences remarquez-vous ?



5
Combien de familles ouvrières pourraient vivre avec le budget de la famille bourgeoise ?



Voir les réponses

Doc. 2
L’Italie en 1845

Nous sommes un peuple de 20 à 22 millions d’hommes, désignés depuis un temps immémorial sous le même nom ; celui de peuple italien, renfermé entre les limites naturelles les plus précises que Dieu ait jamais tracées, parlant la même langue, ayant les mêmes croyances, les mêmes mœurs, les mêmes habitudes, fiers du plus glorieux passé politique, scientifique, artistique, qui soit connu dans l’histoire européenne. Nous n’avons pas de drapeau, pas de nom politique, pas de rang parmi les nations européennes. Nous sommes démembrés en huit États. [...] Et tous ces États ainsi partagés sont régis par des gouvernements despotiques; il n’existe de liberté ni de presse, ni d’association ni de parole.


Giuseppe Mazzini, « L’Italie, l’Autriche et le Pape », Revue indépendante, septembre 1845.

Doc. 3
Verdi et le soulèvement de 1848

Honneur à toute l’Italie qui, à cette heure, est vraiment glorieuse ! Voici l’heure de sa libération, sois en sûr. Le peuple le veut et quand le peuple le veut, nul pouvoir absolu ne saurait y résister. [...] Oui, oui, quelques années encore, peut-être seulement quelques mois, et l’Italie sera libre, unie, républicaine. Comment pourrait-il en être autrement ?


Lettre de Verdi à son ami Piave, 21 avril 1848.
Voir les réponses

Exercice 2

Je comprends les origines du mouvement national italien

1
Que souhaitent les auteurs de ces deux textes ?



2
Lisez la définition de « nation » p. 93. Selon Mazzini, qu’est-ce qui fait du peuple italien une nation ?



3
En combien d’États l’Italie est-elle divisée ? Quel est le régime politique de ces États ?



4
Relevez dans chacun des deux textes au moins une expression qui montre que les Italiens veulent plus de libertés.



Voir les réponses
Voir les réponses

Parcours de compétences

1
Complétez le tableau en plaçant chaque affirmation dans la bonne colonne.

  • Les patrons doivent pouvoir gérer leurs entreprises librement, l’intervention de l’État doit être réduite au minimum.
  • Le prolétariat doit s’emparer des moyens de production par la révolution.
  • Les richesses doivent être partagées.
  • Les outils de production doivent appartenir à l’État ou être mis en commun.
  • Les outils de production (usines) doivent appartenir à des propriétaires privés qui investissent leurs capitaux.
  • Les patrons doivent améliorer le sort des ouvriers.
  • Les lois sociales sont nuisibles à l’entreprise.
  • Les classes sociales doivent disparaitre car la bourgeoisie exploite les ouvriers.
  • Les patrons et les ouvriers ont besoin les uns des autres.
Libéralisme économique Socialisme Catholicisme social


Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.