Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La naissance du monde ouvrier
P.94-95

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Dossier


La naissance du monde ouvrier




Compétence

Je décris et j'explique

Introduction

Les usines se développent avec l’industrialisation. Les ouvriers qui y sont employés sont de plus en plus nombreux. Ils vivent  et travaillent dans des conditions très difficiles. C’est la naissance d’une société et d’une culture ouvrières.


Problématique

Comment l’industrialisation crée-t-elle un nouveau groupe social ?

Image interactive

Doc. 1
Les ouvriers dans les forges

J.-F. Layraud, Le Marteau-pilon, forges et aciéries de Saint-Chamond, 1889
1
2
3

Doc. 2
Les salariés de l’usine Krupp (Allemagne)

Le matin, à 6 heures, on entend sur le pavé résonner les pas d’une foule compacte, se dirigeant de la ville vers les ateliers. Arrivé à l’une des six portes, chaque ouvrier remet dans une boite un jeton de métal indiquant son numéro [...]. Cette armée de fondeurs, forgerons, mécaniciens, chaudronniers, potiers, etc. a pour chef une cinquantaine d’ingénieurs. [...] La division commerciale occupe au moins autant d’employés.


Julien Turgan, Fabrique d’acier fondu de M. Krupp, 1866.

Doc. 3
Une jeune fille à l'atelier

La première préoccupation de ma mère fut d’aller à la fabrique1 de soie pour demander si on voulait m’embaucher. Une réponse favorable du contremaitre fit de moi une ouvrière : j’avais onze ans [en 1888]. La journée commençait à cinq heures du matin et ne se terminait qu’à huit heures du soir [...]. Je suis dans un monde nouveau ; me voici dans un atelier avec une cinquantaine d’ouvrières.

Quelques années plus tard, Jeanne part travailler à Paris.
Je commençais à gagner raisonnablement ma vie [...]. J’allais louer un cabinet meublé dans un hôtel [...]. Le chauffage représentait pour moi un luxe [...]. Nos distractions étaient rares en dehors de notre société.


Jeanne Bouvier, Mes mémoires, une syndicaliste féministe, Paris, 1936.

Doc. 4
De nouveaux lieux de loisirs

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> De nouveaux lieux de loisirs

Le bal en plein air de Montmartre, à Paris, est un lieu de divertissement à la mode. Les ouvriers s’y rendent bien habillés, pour masquer leur condition ouvrière et se mélanger aux bourgeois.

Doc. 5
La grève des cheminots de 1910

<stamp theme='his-green2'>Doc. 5</stamp> La grève des cheminots de 1910

Deux syndicats exigent du gouvernement la mise en place d’un salaire minimum quotidien de 5 francs. Ils lancent la grève « de la thune » (le mot désigne une pièce de 5 francs), à l’automne 1910.

Passerelle français

Le romancier Émile Zola écrit Germinal en 1885. Étudiez des extraits du roman dans votre manuel de français.

Vocabulaire

  • Une grève : arrêt volontaire du travail, pour revendiquer des améliorations des conditions de travail.
  • Un ouvrier : travailleur qui exécute un travail manuel pour le compte d’autrui, en échange d’un salaire.
  • Un salarié : travailleur qui reçoit un salaire.
  • Un syndicat : association qui défend les travailleurs.
Voir les réponses

Exercice 1

1
Que fabriquent ces ouvriers ? Où et sous les ordres de qui travaillent-ils ?



2
Repérez les différents métiers des salariés évoqués dans le texte.



3
À partir de quel âge Jeanne travaille-t-elle ? Que lui permet son salaire ?



4
Relevez quatre difficultés de la vie des ouvriers.



5
Quels sont les loisirs des ouvriers ? À qui les bals s’adressent-ils ?



6
Décrivez la scène représentée. Quel est le but de cette affiche ?



7
Vous êtes gréviste en 1910 et vous entrainez d’autres ouvriers à manifester.Aide : Choississez une revendication. Décrivez vos conditions de travail. Expliquez que le salaire est trop faible, en citant des chiffres.



Voir les réponses