Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

7 - Les compléments essentiels du verbe
P.38-40

Exercices


7 - Les compléments essentiels du verbe




Les compléments essentiels

Les compléments essentiels complètent le verbe à l’intérieur du groupe verbal.
Il faut distinguer :
  • les compléments d’objet (COD et COI), introduits par un verbe d’action ;
  • l’attribut du sujet et l’attribut du COD, introduits par un verbe attributif ;
  • les compléments essentiels de lieu, de temps et de mesure, introduits par certains verbes particuliers.

(Voir p. 266 pour le verbe)

Marie m’appelle. Je la rejoins rapidement. Elle semble fatiguée. Elle me raconte son weekend. C’était génial, mais la fête a duré toute la nuit. Aujourd’hui, elle n’ira pas à l’entrainement. Elle préfère se reposer. En effet, cela parait plus raisonnable.

Les compléments d’objet : COD et COI

Le COD peut être :
  • un nom, un GN ou un pronom   
  > Sherlock Holmes interroge le témoin puis l’arrête.
  • un verbe ou un groupe verbal à l’infinitif (éventuellement introduit par de ou à)   
  > Il souhaite résoudre cette enquête au plus vite.
  • une proposition subordonnée   
  > Il aimerait que le coupable soit arrêté rapidement.
Dans tous les cas, le COD peut être remplacé par un pronom : le, la, les, en.

Le COI est généralement introduit par une préposition et peut être :
  • un groupe prépositionnel    
  > Holmes réfléchit à la situation.
  • un pronom   
  > Holmes y réfléchit.
  • une proposition subordonnée (parfois sans préposition)   
  > Holmes doute que le coupable soit cet homme.
Le COI peut généralement être remplacé par un pronom : lui, leur, y, en.  
  >
 Holmes en doute.


L’attribut du sujet

L’attribut du sujet apporte une précision sur le sujet (avec lequel il s’accorde).
Il est relié au sujet par un verbe attributif, que l’on peut presque toujours remplacer par le verbe être.
Il peut être :
  • un adjectif ou un groupe adjectival   
  > Holmes est capable de tout.
  • un nom, un GN ou un pronom  
  > C’est un célèbre détective. C’est lui le meilleur.
  • un verbe ou groupe verbal à l’infinitif (parfois précédé de l’indice de)   
  > Sa spécialité est de résoudre les cas les plus difficiles.
  • une proposition subordonnée   
  > Le mieux est que tu lises ses aventures.

La nuit d’avant la vague, je me rappelle qu’Hélène et moi avons parlé de nous séparer. Ce n’était pas compliqué : nous n’habitions pas sous le même toit, n’avions pas d’enfant ensemble, nous pouvions même envisager de rester amis ; pourtant c’était triste. Nous gardions en mémoire une autre nuit, juste après notre rencontre, passée tout entière à nous répéter que nous nous étions trouvés, […] et même que nous aurions une petite fille.


E. Carrère, D’autres vies que la mienne, 2009.

L’attribut du COD

  • L’attribut du COD donne une caractéristique du COD. Le signe = peut être mis entre le COD et son attribut.
  > J’ai vu mes parents heureux de ma réussite.
  Mes parents = heureux de ma réussite.
  • Les attributs du COD sont introduits par des verbes attributifs spécifiques.
Verbes marquant l’idée de jugement : juger, croire, estimer, trouver, penser, considérer comme, prendre pour, etc. Nous estimons cet homme digne de notre confiance. Nous le jugeons compétent. Tout le monde pensait cette affaire réglée.
Verbe marquant l’idée de transformation : rendre. La musique rend les gens heureux.
Verbes marquant l’idée de choix ou de nomination : élire, choisir, nommer, proclamer, appeler, etc. Ils ont élu Éva déléguée de classe. Les joueurs l’ont nommée capitaine de l’équipe. Ils ont appelé leur fils Théo.

  • L’attribut du COD est généralement placé juste après le COD lorsque celui-ci n’est pas un pronom. Il est parfois introduit par de, pour ou comme.    
  > Elle considère Louis comme son fils.
  • Lorsque le COD est un pronom personnel, il est séparé de son attribut par le verbe.    
  > Je les ai vus heureux de ma réussite.
  • Quand il s’agit d’un adjectif, d’un nom commun ou d’un GN, l’attribut du COD s’accorde en genre et en nombre avec le COD.   
  > Maëva trouve ces jeux stupides.

1. On a annoncé la bonne nouvelle à Clara.
2. Elle qui parlait toujours à ses amies du jour où elle gagnerait une compétition !
3. C’est même elle qui enseignerait la natation aux plus jeunes.
4. Ses parents étaient si fiers qu’ils lui ont proposé de faire une fête.
5. Elle leur a révélé qu’elle allait tous les jours à la piscine pour s’entrainer.

Les compléments essentiels de lieu, de temps et de mesure

Contrairement aux compléments circonstanciels, ils ne peuvent pas être supprimés ni déplacés.
Ils sont introduits par des verbes particuliers.
Complément essentiel de lieu
  • Verbes de localisation : habiter, loger, résider, se trouver, être (dans le sens de se trouver), etc.
  • Verbes de mouvement : aller, se rendre à, se diriger vers, etc.
  • Tournures passives : être situéêtre placé, etc.
J’habite à Paris.

Je vais au cinéma.

L’immeuble est situé en centre-ville.
Complément essentiel de temps Verbes durer, dater. Le film dure deux heures.
Il date de 2001.
Complément essentiel de mesure (et poids et distance) Verbes couter, peser, mesurer, parcourir. L’entrée coute cinq euros.

(Voir p. 284 pour les compléments circonstanciels)

1. Tenir.
2. Commander.
3. Servir.
4. Assister.
5. Prétendre.

L’interrogatoire n’était pourtant pas le pire. Le pire c’était le retour à ce néant, juste après, dans cette même chambre, devant cette même table, ce même lit, cette même cuvette, ce même papier au mur. Car à peine étais-je seul avec mes pensées, que je me mettais à refaire l’interrogatoire […]. Dans ma chambre cette affreuse solitude rendait ma torture interminable.


S. Zweig, Le Joueur d’échecs, 1943.

1. Sarah est élue déléguée.
2. Sarah est élue à l’unanimité.
3. Il est tombé amoureux.
4. Cette jeune fille l’a rendu heureux.
5. J’ai croisé des personnes accablées à la sortie du stade.
6. Je les ai trouvées accablées par le score de leur équipe.

1. Ce garçon est considéré comme perturbateur.
2. Toute la classe le trouve en effet odieux.
3. Lui, il appelle cela ne pas se laisser faire.
4. Il est souvent en retard.
5. Il devient vite insolent.
6. Bref, il rend tous les professeurs nerveux !

a) Trouver – rendre – traiter de – estimer – considérer comme.
b) Mon frère – désagréable – furieux – incapable – trop jeune – décisions – chef.

1. Le pichet est sur la table.
2. Le pichet est vide.
3. Pierre me doit dix euros.
4. L’entrée coute dix euros.
5. Ma mère est à la cave.
6. Ma mère est absente.
7. Peter s’est trouvé un appartement.
8. Peter se trouve à Toulouse.
Voir les réponses

Exercice 1

1
1. Relevez le mot complété par chacun des mots ou groupes de mots en gras. Indiquez sa classe grammaticale.



2
2. Peut-on supprimer les mots ou groupes de mots en gras ?



3
3. À quelle question les compléments soulignés répondent-ils ? S’agit-il de compléments circonstanciels ? Pourquoi ?



4
4. Donnez à l’aide de vos réponses et de vos connaissances la définition d’un complément essentiel du verbe.



Voir les réponses

Exercice 2

Ai-je bien compris la leçon ?

1
1. Le COD, le COI, l’attribut du sujet et l’attribut du COD (plusieurs réponses possibles) :









2
2. Le COI (plusieurs réponses possibles) :







3
3. L’attribut du sujet (plusieurs réponses possibles) :









4
4. L’attribut du COD (plusieurs réponses possibles) :







Voir les réponses

Exercice 3

1
Les compléments du verbe sont soulignés et les compléments imbriqués sont en gras. Identifiez leur fonction (COD, COI ou attribut du sujet) et le verbe qu’ils complètent.



Voir les réponses

Exercice 4

1
Complétez les phrases suivantes avec des COD dont la classe grammaticale vous est indiquée entre parenthèses.

1. Je voudrais (infinitif)  plus souvent.
2. J’aime particulièrement  (GN contenant des expansions du nom).
3. Je préfère  (proposition subordonnée).
4. Oui, je (pronom personnel) avoue.

Voir les réponses

Exercice 5

1
Relevez les compléments d’objet puis soulignez les COD et les COI.



Voir les réponses

Exercice 6

1
Les verbes de la liste changent de sens selon qu’ils sont complétés par un COD ou par un COI. Écrivez deux phrases avec chacun d’eux.



Voir les réponses

Exercice 7

1
Dans les phrases suivantes, indiquez si le groupe de mots en gras est un attribut du COD.



Voir les réponses

Exercice 8

1
Dans les phrases suivantes, relevez les attributs et classez-les selon qu’ils sont attributs du sujet ou du COD. Pour les attributs du COD, relevez également le COD.



Voir les réponses

Exercice 9

1
Dans le texte suivant, relevez les attributs, donnez leur classe grammaticale et précisez s’il s’agit d’attributs du sujet ou du COD.



Voir les réponses

Exercice 10

1
Complétez les phrases suivantes avec un attribut du sujet dont la classe grammaticale est indiquée entre parenthèses.

1. La musique que je préfère est  (GN).
2. Les rythmes paraissent plus  (adjectif qualificatif).
3. J’apprends à jouer, j’aimerais devenir  (GN).
4. Bien sûr c’est parfois  (adjectif).
5. Je pense qu’ainsi je vivrais  (adjectif).
6. Jouer chaque jour, c’est  (infinitif) mieux.

Voir les réponses

Exercice 11



1
Utilisez un verbe de la liste a), et un ou deux mots de la liste b) afin d’écrire cinq phrases comportant un attribut du COD.



Voir les réponses

Exercice 12

1
Indiquez pour chaque groupe de mots en gras s’il s’agit d’un attribut du sujet, d’un COD ou d’un complément essentiel de lieu, temps, mesure.



Voir les réponses

Exercice 13

Graphique lié à l'exercice undefined
1
Présentez et commentez un film que vous avez vu récemment et que vous avez particulièrement apprécié, ou au contraire que vous jugez mauvais.



Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.