Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Entrer dans l'œuvre


Andromaque depuis l'Antiquité





Johan Ludwig Lund, Pyrrhus et Andromaque sur la tombe d’Hector, 1807 - 1811, Galerie nationale du Danemark, Copenhague.
Doc. 3
Johan Ludwig Lund, Pyrrhus et Andromaque sur la tombe d’Hector, 1807 - 1811, huile sur toile, 234 × 308 cm, Galerie nationale du Danemark, Copenhague.
Voir les réponses

1

a. Qu’est-ce qui déclenche la guerre de Troie ?

b. Qui remporte la victoire ?


2
Grecs ou Troyens ? Classez les personnages suivants selon leur camp :
  • Andromaque
  • Pyrrhus
  • Hector
  • Achille
  • Hermione
  • Hélène
  • Oreste
  • Astyanax
Grecs : Troyens :


3
Cherchez l’étymologie du nom « Andromaque ». Que nous révèle-t-elle de ce personnage ?


4
Texte A Observez la manière dont sont présentés les personnages. Qu’est-ce qui différencie Andromaque de Pyrrhus, d’Oreste et d’Hermione ?


5

a. À quel moment se situe la pièce, par rapport à la guerre de Troie ?

b. Comment le savez-vous ?

Ressource complémentaire

Schéma des relations entre les personnages
Schéma des relations entre les personnages

De l'épopée à la tragédie classique : l’évolution d’Andromaque


Texte C
ANDROMAQUE. ‒ J’ai vu mon époux, Hector, tué par Achille, et le fils que je lui avais donné, Astyanax, jeté du haut d’une tour, quand les Grecs se furent emparés du sol troyen ; moi-même esclave, moi qui passais pour être issue de la plus noble maison, j’arrivai en Grèce […]. Pour moi, j’ai donné ici le jour à un fils1, fruit de mon union avec le rejeton d’Achille, avec mon maître. Et d’abord, malgré les maux qui m’accablaient, j’espérais toujours trouver dans cet enfant un appui, un soulagement à mes infortunes ; mais depuis que mon maître, dédaignant la couche de son esclave, a épousé Hermione de Lacédémone, je suis accablée par elle des plus cruels traitements. Elle dit que par des philtres secrets je la rends stérile et odieuse à son époux, que je prétends m’établir à sa place dans cette demeure et la chasser violemment de son lit. Or, ce lit, j’y ai pris place jadis malgré moi, et aujourd’hui je l’ai quitté pour toujours ; oui. Jupiter sait que j’ai partagé, contre mon gré, la couche de Pyrrhus.

Euripide, Andromaque, Ve s. avant J.-C., trad. du grec ancien d'Émile Pessonneaux, 1880.


1. Molossus, fils d’Andromaque et de Pyrrhus.

Texte D
[M]es personnages sont si fameux dans l’Antiquité, que pour peu qu’on la connaisse, on verra fort bien que je les ai rendus tels que les anciens poètes nous les ont donnés.


Jean Racine, Andromaque, « Première Préface », 1667.


Andromaque, dans Euripide, craint pour la vie de Molossus, qui est un fils qu’elle a eu de Pyrrhus, et qu’Hermione veut faire mourir avec sa mère. Mais ici il ne s’agit point de Molossus. Andromaque ne connaît point d’autre mari qu’Hector, ni d’autre fils qu’Astyanax. J’ai cru en cela me conformer à l’idée que nous avons maintenant de cette princesse. Je doute que les larmes d’Andromaque eussent fait sur l’esprit de mes spectateurs l’impression qu’elles y ont faite, si elles avaient coulé pour un autre fils que celui qu’elle avait d’Hector.


Jean Racine, Andromaque, « Seconde Préface », 1676.

Ressource complémentaire

Le résumé d'Andromaque par Mediaclasse.fr.
Voir les réponses

6
Texte B et C
a. Qu’est-ce qu’une épopée ? Qu’est-ce qu’une tragédie ?

b. Comparez la situation et l’attitude d’Andromaque chez Homère et chez Euripide.


7
Texte C Pourquoi la situation d’Andromaque est-elle tragique (Pour le registre tragique voir p. 506) ?


8
Texte C et D
a. Quelles modifications Racine a-t-il apportées à l’histoire d’Andromaque ?

b. Comment justifie-t-il ces changements ?

c. Les assume-t-il complètement, en 1667 ?


9
Pensez-vous, comme Racine, que les spectateurs seraient moins touchés par les larmes d’Andromaque pour Molossus ? Justifiez.

Comprendre le contexte de la pièce

carte pour situer le lieu de l'action.
Doc. 1
Situer le lieu de l'action.

Texte B
  Bientôt, elle parvient jusqu’à la tour, à travers la foule des guerriers, et s’arrête sur le mur en regardant de toutes parts. Alors elle voit Hector, traîné devant les remparts de la ville ; des coursiers rapides emportent outrageusement son cadavre vers les vaisseaux des Grecs. […] Enfin, revenue à elle-même, et reprenant ses esprits, elle répand des pleurs accompagnés de sanglots, et s’écrie au milieu des Troyennes : « Hector, que je suis malheureuse ! […] Maintenant te voilà dans les demeures d’Hadès, profonds abîmes de la terre, tandis que moi, dans un deuil éternel, tu me laisses veuve au sein de nos foyers. Ce fi ls encore enfant, auquel, malheureux, nous avons donné la vie, Hector, puisque tu n’es plus, tu ne seras point son appui, et lui ne sera jamais le tien. »

Homère, L’Iliade, chant XXII, VIIIe s. av. J.-C., trad. du grec ancien de Jean-Baptiste Dugas-Montbel, 1828.

Clément Gontier, illustration pour L’Iliade d’Homère, 1930, Henri Laurens éditeur, Paris.
Doc. 2
Clément Gontier, illustration pour L’Iliade d’Homère, 1930, Henri Laurens éditeur, Paris.

Photogramme du film Troie de Wolfgang Petersen, avec Éric Bana et Saffron Burrows, 2004.
Doc. 4
Photogramme du film Troie de Wolfgang Petersen, avec Éric Bana et Saffron Burrows, 2004.

Portrait Racine
Jean Racine (1639 - 1699)

Grand auteur de tragédies classiques du XVIIe siècle. Celles-ci s’inspirent des mythes antiques.

Statue Euripide
Euripide (Ve siècle av. J.-C.)

Il est l’un des trois grands dramaturges grecs du Ve siècle av. J.-C. Andromaque intervient dans ses pièces Andromaque et Les Troyennes.

Texte A
ANDROMAQUE, veuve d’Hector, captive de Pyrrhus.

PYRRHUS, fils d’Achille, roi d’Épire.

ORESTE, fils d’Agamemnon.

HERMIONE, fille d’Hélène, accordée1 avec Pyrrhus.

PYLADE, ami d’Oreste.

CLÉONE, confidente d’Hermione.

CÉPHISE, confidente d’Andromaque.

PHŒNIX, gouverneur d’Achille, et ensuite de Pyrrhus.

Suite d’ORESTE.

Jean Racine, Andromaque, 1667.


1. Fiancée.


Statue Homere
Homère (VIIIe siècle av. J.-C.)

Poète grec de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. On lui attribue notamment l’épopée L’Iliade, le premier texte qui mentionne Andromaque.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?