Prolongement artistique et culturel


Le théâtre dans l’Antiquité




L’architecture du théâtre antique


Un exemple de théâtre romain antique : le théâtre d’Orange (France).
Doc. 3
Un exemple de théâtre romain antique : le théâtre d’Orange (France).

L’origine du théâtre

Dans l’Antiquité grecque, les concours de théâtre avaient lieu pendant les fêtes consacrées au dieu de l’ivresse et de l’inspiration, Dionysos. La plupart des historiens considèrent ce culte religieux et civique comme l’origine du théâtre, particulièrement de la comédie.

L’origine de la tragédie est plus controversée. Son étymologie, de « tragos » (le bouc) et « ôdè » (le chant) renverrait au chant du bouc sacrifié à l’occasion de ces fêtes.

Un exemple de théâtre grec antique : le théâtre d’Épidaure (Grèce).
Doc. 2
Un exemple de théâtre grec antique : le théâtre d’Épidaure (Grèce).

L’emplacement du théâtre

Le théâtre grec est toujours construit sur le flanc d’une colline : les gradins épousent une pente naturelle. L’orchestra est le cercle qui accueille le chœur. Les acteurs jouent sur une scène située derrière ce cercle.

Le théâtre romain manifeste, quant à lui, sa technicité : souvent situé en plein cœur de la ville, il est construit sur un terrain plat et repose sur des voûtes et des colonnades. Le mur de scène est richement décoré de statues, notamment de l’empereur. Le chœur a disparu : ce sont désormais les sénateurs qui s’installent dans le demi-cercle de l’orchestra.
Voir les réponses

1
Doc. 1 Comment le théâtre est‑il né, dans l’Antiquité ? Expliquez les différentes étapes de sa création.


2
Doc. 2 et 3
a. Quelles sont les différences entre le théâtre grec et le théâtre romain du point de vue de la forme ?


b. du décor ?


c. de l’emplacement ?

Ressource complémentaire