Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le modèle britannique et son influence
P.160-161

Thème 3 | L'État à l'époque moderne : France et Angleterre


Le modèle britannique et son influence





Après deux révolutions, le royaume britannique devient progressivement une monarchie parlementaire. Ce régime politique original ainsi que le dynamisme économique et l’expansion coloniale de l’Angleterre font du pays un modèle pour les philosophes du temps, qui réfléchissent à la répartition des pouvoirs et aux droits individuels. Dans les Treize Colonies nord‑américaines, cette réflexion nourrit un désir d’indépendance, qui se cristallise en 1776 : la guerre civile débouche sur la naissance d’un nouveau pays, les États‑Unis d’Amérique.

Comment les Anglais puis les Américains se dotent‑ils d’un modèle politique original, qui inspire les philosophes des Lumières ?


Francis Hayman, Lord Clive rencontrant Mir Jafar après la bataille de Plassey, v. 1760, huile sur toile, 100 x 127 cm, National Portrait Gallery, Londres


1
La Grande-Bretagne à la conquête du monde

Monarchie parlementaire, la Grande‑Bretagne est également une puissance expansionniste et conquérante qui se dote, au fil de la période, d’un premier empire colonial. Son modèle politique se diffuse à l’échelle du monde.

Image interactive

John Trumbull, La Reddition de Lord Cornwallis, 1820, huile sur toile, 365 x 548 cm, Rotonde du Capitole, Washington
1
2
3
4


2
En Amérique, une guerre et un nouvel État

Le 19 octobre 1781, le général anglais Lord Cornwallis (au milieu) se rend à Washington et La Fayette, chefs de l’armée américaine (au fond à droite), et à Rochambeau et La Grasse, dirigeants de l’armée et de la flotte françaises (au fond à gauche). La guerre n’est pas terminée mais la victoire américaine est alors certaine.

Frise interactive
Télécharger la frise en pdf

Eras

    Évènements

    1. 1649 - :<span class="sc-pZBmh ekDCHq lls-viewer-color">Exécution de Charles I<sup class="sc-prOVx nbRcd lls-viewer-sup">er</sup></span> |
    2. 1649 - 1658 :<span class="sc-pZBmh jyPvgQ lls-viewer-color">Protectorat de Cromwell</span> |
    3. 1679 - :<i data-reactroot="">Habeas Corpus</i> |
    4. 1688 - 1689 :<span class="sc-pZBmh ekDCHq lls-viewer-color">Glorieuse Révolution</span> |
    5. 1689 - :<i data-reactroot="">Bill of Rights</i> |
    6. 1733 - 1734 :Voltaire, <i data-reactroot="">Lettres anglaises</i> |
    7. 1756 - 1763 :<span class="sc-pZBmh jyPvgQ lls-viewer-color">Guerre de Sept Ans</span> |
    8. 1773 - :<span class="sc-pZBmh ekDCHq lls-viewer-color">Boston Tea Party</span> |
    9. 1775 - 1783 :<span class="sc-pZBmh jyPvgQ lls-viewer-color">Guerre d’Indépendance américaine</span> |
    10. 1776 - :<span class="sc-pZBmh ekDCHq lls-viewer-color">Déclaration d&#x27;Indépendance</span> |
    11. 1783 - :Traités de Paris et Versailles |
    12. 1787 - :Constitution américaine |

    Entrée numérique

    Nathalie Séverin, du musée des Beaux‑Arts de Nîmes, commente un célèbre tableau de Paul Delaroche représentant Cromwell découvrant le cercueil de Charles Ier.



    Utilisation des cookies
    En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
    Pour plus d’informations, cliquez ici.