Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La Chine maoïste (1949-1976)
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exclusivité numérique
DOSSIER 3



La Chine maoïste (1949-1976)





Créée en 1949, la République populaire de Chine s’impose progressivement comme un modèle communiste original et rompt avec l’URSS dans les années 1960. Alors que le gouvernement tente de moderniser le pays, entraînant une famine sans précédent, Mao Zedong installe un pouvoir totalitaire, fondé sur un parti unique et un culte du chef. Ce qui n’empêche pas le maoïsme de connaître un grand prestige à l’étranger, où il apparaît comme une doctrine alternative au communisme soviétique.

La Chine maoïste

❯ Quelles sont les spécificités du système mis en place par les communistes en Chine à partir de 1949 ?


1
La guerre de Corée : la Chine contre les États-Unis

La guerre de Corée : la Chine contre les États-Unis
Soldats, ouvriers et paysans chinois coopèrent pour chasser les Américains de Corée.

2
L’Occident fasciné par la Chine

Comme nous ne parlons pas leur langue, les Chinois, anxieux à la fois de nous perdre et de nous montrer tout au mieux, ne nous quittaient pas d’une semelle, nous collant littéralement à tout moment [...]. La Chine […] m’a captivée […]. Les paysans chinois […] transportent tout sur leur dos, font tout avec les mains nues [...]. Ils ont éliminé les mouches, les moustiques et les poux qui transmettaient le choléra et autres infections. Ils enseignent les uns et les autres à lire, à écrire et à comprendre le monde. Quelle patience, quel entêtement ! Ils savent qu’il faudra au moins trente ans pour qu’ils deviennent un pays industrialisé, mais ils y parviendront [...].

Simone de Beauvoir, lettre à Nelson Algren, 3 novembre 1955.

3
La rupture sino-soviétique

Ces derniers mois, lors de chaque réunion des partis démocratiques [communistes] mondiaux, vous avez prêché et défendu votre mauvaise interprétation et vous avez mené des actions contre la Chine. [...] Vous avez violé les théories fondamentales du marxisme-léninisme [...] en défendant votre idée d’une « coexistence pacifique ». Vous avez décidé de vous allier avec l’impérialisme des États-Unis, l’ennemi absolu du peuple dans le monde entier, pour vous opposer à la dictature du prolétariat et pour fragiliser l’unité du camp socialiste et du mouvement communiste international. [...] Dans votre lettre du 2 février, vous avez menacé de « prendre des mesures collectives » contre nous. [...] Cela veut dire que vous avez chargé le pistolet et que vous êtes prêts à appuyer sur la gâchette !

Lettre du comité central du Parti communiste chinois au comité central du Parti communiste de l’URSS, 7 mai 1964.

4
Le Grand Bond en avant : l’industrialisation à marche forcée

Hauts-fourneaux installés dans la province du Xinjiang, 1959, photographie

5
Un système totalitaire

Née en Chine en 1952, Jung Chang quitte son pays en 1978 pour faire des études en Angleterre. Elle rédige une célèbre autobiographie, témoignage de son enfance dans la Chine de Mao.

Mon père était haut fonctionnaire. […] Ça a été une des rares personnes à prendre la parole, à protester contre Mao. [...] Si l’on prenait la parole, on mettait en danger toute sa famille, ce qui veut dire que personne n’osait élever la voix […]. Il a été arrêté, torturé, envoyé en camp, il est mort à 54 ans. […]

J’ai été élevée dans le culte de la personnalité de Mao, surtout au début des années 1960. Mao, c’était mon dieu. Lorsque nous étions enfants, si on voulait dire « je te jure que c’est vrai », on disait « je jure sur le président Mao » [...]. Si bien que lorsque Mao a donné l’ordre à tous les jeunes de devenir des gardes rouges, au début de la Révolution culturelle en 1966, cela allait de soi. J’avais 14 ans à l’époque, et je suis devenue garde rouge, je ne pouvais pas envisager autre chose. [...]

Pensez [...] aux maoïstes français. Ils n’ont rien vu, ils n’ont pas pu déchiffrer ce qu’il se passait, ils n’ont rien compris. Et moi-même je n’ai pas déchiffré la rhétorique du régime, la tromperie du régime, je ne savais pas ce qu’il se passait du tout.

Entretien avec Jung Chang à propos de son roman Les Cygnes sauvages, 1992.

6
La Révolution culturelle

Rassemblement de gardes rouges à Pékin, 1966

En 1966, Mao lance la Révolution culturelle. De jeunes gens fanatisés sʼen prennent aux institutions du passé (temples, musées) et aux intellectuels (professeurs, médecins). Des dizaines de millions de personnes sont persécutées, des centaines de milliers tuées.

Questions

Analyser des documents

1
Doc. 1 (⇧) , Doc. 2 (⇧) , Doc. 5 (⇧) et Doc. 6 (⇧) Analyser les ressorts de la propagande chinoise.


2
Doc. 3 (⇧) Expliquez pourquoi la Chine rompt avec l’URSS.


3
Doc. 2 (⇧) et Doc. 4 (⇧) Montrez quels sont les objectifs de la politique économique chinoise sous Mao Zedong.


4
Doc. 5 (⇧) et Doc. 6 (⇧) Expliquez en quoi la Chine maoïste est un État totalitaire.


5
Doc. 2 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Analysez l’image de la Chine maoïste à l’étranger


Question de synthèse

6
Répondez à la problématique.
Enregistreur audio
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.