Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La construction d’une gouvernance climatique mondiale
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exclusivité numérique
DOSSIER

La construction d'une gouvernance climatique mondiale




C’est progressivement, depuis les années 1970, que la communauté internationale a pris conscience de la menace du réchauffement climatique. Le GIEC (groupe d’experts inter-gouvernemental sur l’évolution du climat) est créé en 1988 pour alerter les gouvernements dans des rapports réguliers. Depuis 1992 et le Sommet de la Terre à Rio, la gouvernance climatique mondiale s’est construite par la négociation permanente, tandis que le réchauffement s’accélérait. Il faut attendre 2015 et la COP 21 à Paris pour que soit signé par tous les États du monde le premier accord contraignant afin de limiter à 1,5°C la hausse des températures d’ici à 2100. Cependant de nouveaux défis apparaissent.

la construction d'une gouvernance climatique mondiale

❯ Pourquoi la gouvernance climatique mondiale est-elle difficile à construire ?


1
Le succès de la COP 21 à Paris

Tour Eiffel illuminée

Le 12 décembre 2015, la tour Eiffel porte l’inscription « 1,5 degrés ». La France a pesé de tout son poids diplomatique pour tourner la page de l’échec de Copenhague : l’accord de Paris vient d’être adopté par l’ensemble des États pour limiter le réchauffement climatique.

2
Qu’est-ce qu’une COP ?

La Convention de l’ONU sur le climat

Les États négocient et prennent des décisions sur les réponses à apporter au problème des changements climatiques dans le cadre de la Convention‑cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) [...] adoptée en 1992 au premier sommet de Rio [...].

La COP

La COP signifie en anglais la Conference of the Parties (Conférence des parties). Pendant deux semaines, elle rassemble les 195 États ayant ratifié la Convention Climat. [...] Les COP ont lieu quasiment chaque année [...]. Lors d’une COP, les décisions sont prises par consensus [...], les représentants des pays [...] doivent négocier jusqu’à ce qu’ils tombent d’accord à 195 pays.

Les acteurs de la COP

Les COP rassemblent de nombreux groupes d’acteurs [...]. Tous ces acteurs n’ont pas les mêmes pouvoirs de décision. Seuls les représentants des pays négocient. En marge des négociations de la COP, de nombreuses manifestations s’organisent pour rappeler aux décideurs l’importance des décisions qu’ils doivent prendre [...]. Ces manifestations créent une pression citoyenne sur les gouvernements représentés.

Réseau Action Climat France, « Comprendre la Conférence de Paris sur le climat », 2015.

3
Les États-Unis se retirent de l’Accord de Paris

Les États-Unis se retirent de l’Accord de Paris, caricature Chapatte

4
Une lycéenne suédoise dénonce l’inaction des dirigeants

Depuis 25 ans, d’innombrables personnes ont pris la parole devant les conférences des Nations unies sur le climat pour demander aux dirigeants de nos pays de mettre fin aux émissions. Mais, de toute évidence, cela n’a pas marché puisque les émissions continuent d’augmenter. [...] Je demande [...] aux gens du monde entier de se rendre compte que nos dirigeants politiques nous ont laissés tomber. [...] Personne n’évoque jamais la question de l’équité clairement énoncée dans l’ensemble de l’accord de Paris, ce qui est absolument nécessaire pour le faire fonctionner à l’échelle mondiale. Cela signifie que les pays riches comme le mien doivent réduire leurs émissions à zéro d’ici 6 à 12 ans, à la vitesse actuelle, afin que les habitants des pays pauvres puissent améliorer leur niveau de vie en construisant certaines des infrastructures que nous avons déjà construites, comme les hôpitaux, l’électricité et l’eau potable. [...] Lorsque l’école a commencé en août de cette année, je me suis donc assise par terre devant le Parlement suédois. J’ai fait la grève scolaire pour le climat. [...] On ne peut pas sauver le monde en respectant les règles du jeu. Parce qu’il faut changer les règles.

Greta Thunberg, discours à la COP 24, Katowice (Pologne), 3 décembre 2018.

5
L’urgence climatique décrétée par les citoyens

Laure Boyer et Hans Lucas, 2019, photographie : manifestant Aux arbres citoyens

Des membres d’Extinction Rebellion (« XR ») participent à la manifestation du 1er mai à Paris en 2019. Né au Royaume‑Uni en 2018, « XR » exige, par la non‑violence et la désobéissance civile, la transition écologique immédiate.

Questions

Comparer des documents

1
Doc. 1 (⇧) Doc. 2 (⇧) et Doc. 3 (⇧) Retracez la chronologie des réussites et des échecs de la gouvernance climatique mondiale depuis 1992.


2
Doc. 2 (⇧) Doc. 3 (⇧) et Doc. 4 (⇧) Expliquez pourquoi il est difficile de bâtir une gouvernance climatique mondiale.


3
Doc. 1 (⇧) Doc. 2 (⇧) et Doc. 3 (⇧) Montrez que la gouvernance climatique mondiale est aussi le reflet des rivalités géopolitiques mondiales.


4
Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Analysez les pressions citoyennes qui s’exercent sur la gouvernance climatique mondiale.
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.