Couverture

Histoire-Géographie 2de

Feuilleter la version papier



























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


COURS 4


Essor des techniques et inventions





Comment les connaissances scientifiques sont‑elles mises en application ?

Vocabulaire

Agronomes : savants qui se préoccupent scientifiquement des questions liées à l’agriculture.

Ingénieur : responsable de projets techniques, l’ingénieur mobilise des connaissances théoriques et scientifiques ainsi que des savoir-faire.

Navette volante : machine à tisser actionnée par un dispositif mécanique.

Physiocratie : courant de pensée économique valorisant l’agriculture et considérant que la richesse provient de la terre.

Relevés topographiques : procédé par lequel on récolte des données géographiques sur un site en vue de les transcrire à la bonne échelle sur un plan ou une carte.

Techniques : ensemble de procédés se fondant sur des connaissances scientifiques et destinées à la production.

1
Techniques et agriculture

La physiocratie. Au XVIIIe siècle, les tenants de la physiocratie considèrent que la richesse d’une nation tient à la qualité de son agriculture et qu’il est nécessaire d’améliorer les rendements agricoles par des innovations techniques. Pour ces penseurs, il existe une classe productive, travaillant la terre et permettant de faire vivre le royaume, et une classe improductive, à l’image des artisans et des commerçants.

Le siècle de l’agronomie. Les agronomes multiplient les réflexions pour améliorer l’agriculture. L’Anglais Jethro Tull invente le semoir mécanique au début du XVIIIe siècle (doc. 1) ; la première Société d’agriculture française est établie à Rennes en 1757. On cherche à stimuler les cultures utiles et rémunératrices comme le colza, le chanvre, le lin, le houblon, le tabac, le navet ou la pomme de terre. Cette dernière est introduite en Suède dès 1658, et se répand massivement grâce à Eva Ekeblad.


Grâce à de nombreuses inventions, les techniques connaissent un développement considérable à l’époque, ce qui transforme l’économie et le monde du travail.

Détail de la carte de Cassini représentant Versailles (la ville et le château), 1756.

2
La carte de Cassini

Détail de la carte de Cassini représentant Versailles (la ville et le château), 1756.

1
Le siècle de l’agriculture

Nous devons nous rendre chez lui [Lord Rich] cet après‑midi pour assister à une nouvelle expérience d’agriculture : il s’agit d’ensemencer un champ à l’aide d’une machine, et Milady1 aime trop à voir planter ou labourer pour perdre cette occasion. […]

Je me trouvai assise à côté du ministre, pendant que Lord Rich nous parlait d’agriculture, de la diversité des terres, et des différents moyens qu’il fallait employer par conséquent pour les cultiver avec succès. […] Il nous rendait compte de plusieurs inventions, auxquelles chez telle ou telle nation le mauvais produit des terres avait forcé les cultivateurs d’avoir recours, et nous apprenait jusqu’où ils avaient réussi.


Sophie von La Roche, Mémoires de Mademoiselle de Sternheim, 1775.

1. Contraction de « my lady », ce terme désigne une aristocrate.

Anonyme, A drawn View of the Copper Mills on Twickenham Common, 1795, dessin, 31,5 x 43,5 cm, British Library, Londres

3
Des paysages transformés

Anonyme, A drawn View of the Copper Mills on Twickenham Common, 1795, dessin, 31,5 x 43,5 cm, British Library, Londres.

2
La figure de l’ingénieur

La naissance de l’ingénieur. Dans la lignée de Léonard de Vinci, les ingénieurs contribuent à l’union de la science et de la technique. Leur statut professionnel est de plus en plus reconnu, en particulier avec la création de corps d’État comme celui des Ponts et Chaussées, fondé en 1716. Les ingénieurs issus de ce corps se mettent au service de l’État et participent à la construction des routes, des ponts et des canaux.

L’amélioration des techniques architecturales. Les progrès des mathématiques et de la géométrie permettent aux ingénieurs et aux architectes d’élaborer des calculs plus précis pour leurs constructions.

Les progrès de la cartographie. Les techniques cartographiques font des progrès considérables aux XVIIe et XVIIIe siècles. Des relevés topographiques sont réalisés sur le terrain et permettent de mieux représenter le territoire. En France, la famille des Cassini réalise la première carte topographique à l’échelle du royaume (doc. 2), tandis que Daniel‑Charles Trudaine établit un Atlas des routes et des paysages de 1745 à 1780.

Repères

Eva Ekeblad

Eva Ekeblad
(1724-1786)

Eva Ekeblad est la première femme à intégrer l’Académie royale des sciences de Suède, en 1748. Fréquentant les paysans, elle cherche un moyen de lutter contre la famine, et propose de généraliser la culture de la pomme de terre. Elle découvre comment faire de l’alcool à partir des pommes de terre, et met en place des techniques pour blanchir des tissus de coton.

Histoire et fiction

L’Âge de la déraison est une saga uchronique de Greg Keyes.

L’uchronie est un genre reposant sur la réécriture de l’histoire à partir de la modification d’un fait ou d’un événement. Ici, l’auteur part du principe que l’alchimie devient réellement une discipline scientifique au cours du XVIIe siècle, quand Isaac Newton découvre une nouvelle source d’énergie appelée le mercure philosophal. La vie et l’œuvre des savants que l’on connaît s’en retrouvent totalement modifiées !

L’Âge de la déraison, saga uchronique de Greg Keyes.

En 1720, une guerre inédite éclate entre la France et l’Angleterre, avec des armes puissantes créées à partir de ce procédé quasiment magique. Le roi Louis XIV est toujours vivant grâce à l’utilisation d’un élixir de vie, tandis que le jeune Benjamin Franklin conçoit un nouveau moyen de communication grâce à l’éther.




3
Vers la première industrialisation

Des inventions nombreuses. Le XVIIIe siècle voit la naissance et le perfectionnement de la machine à vapeur. Dans le textile, les progrès sont aussi notables. La navette volante inventée par John Kay en 1733 permet de tisser des pièces plus larges qu’auparavant et, surtout, de le faire beaucoup plus rapidement. Le monde du travail est ainsi bouleversé par ces différentes innovations.

La marche vers l’industrialisation. La machine à vapeur et la navette volante permettent l’apparition d’une première mécanisation du travail. En Angleterre, ces innovations se traduisent par une forte croissance économique, en particulier dans le secteur textile. La demande intérieure de produits manufacturés augmente de 42 % entre 1750 et 1800. Cette première industrialisation a également un impact important sur les paysages avec l’apparition des premières usines (doc. 3).
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?