Un autre regard sur le chapitre 3





Métier



Ingénieure d'étude dans un centre d’imagerie

Interview de Coralie S.


En quoi consiste votre métier ?

J’accompagne techniquement les chercheurs dans leurs projets de recherche en leur apportant une assistance technique avancée d’imagerie. Mon rôle consiste également à imaginer et mettre au point de nouvelles approches de microscopie pour répondre plus efficacement aux demandes de nos utilisateurs.

Sur quelles thématiques votre laboratoire travaille-t-il ?

Notre plateforme de microscopie électronique s’intéresse à la fonction des gènes dans des conditions normales (développement, comportement, etc.) et pathologiques (cancer, myopathies, etc.).
Par exemple, de nombreux chercheurs étudient des phénomènes dynamiques dont l’observation ne peut se réaliser que sur des cellules vivantes, donc en microscopie optique. Afin d’apporter une précision plus fine dans la localisation de ces phénomènes, j’ai développé de nouvelles techniques pour corréler les microscopies optiques et électroniques. Ce système, appelé microscopie corrélative, me permet d’observer des échantillons vivants, que je peux ensuite corréler avec une ultrastructure plus résolutive en microscopie électronique.

étudiants en BTS biotechnologie

Comment y accéder ?
  • BTS biotechnologies (bac + 2).
  • Licence professionnelle de biotechnologies en alternance (bac + 3).

Salaire indicatif en début de carrière : environ 1 500 euros net par mois.

Portrait


Ressource complémentaire

Comprenez mieux la théorie cellulaire et l’histoire de Hooke grâce à cette vidéo.


1665

Publication de Micrographia et description de la toute première cellule.


Portrait d’une mouche dessiné par Hooke (1665).
Portrait d’une mouche dessiné par Hooke (1665).

Robert Hooke et la notion de cellule

Robert Hooke est un grand scientifique anglais du XVIIe siècle, membre de la prestigieuse Royal Society. Ses découvertes vont de la paléontologie à l'optique, en passant par l'astronomie, la biologie, la géologie ou encore la physique avec l’énoncé de la loi de Hooke.
C’est l’un des premiers scientifiques à monter et utiliser des microscopes à grossissement élevé (×\times 30). Ils lui permettent d’observer de nombreux tissus et organismes. Il publie ses observations dans un ouvrage resté célèbre, Micrographia (1665) : il y décrit un œil de mouche, ou encore la toute première cellule jamais observée ! C’est en observant des structures particulières dans du liège, qui lui ont fait penser aux cellules de monastère, que le terme de cellule apparaît pour la première fois dans le monde scientifique. Au XVIIIe siècle, des tensions ont émergé entre Robert Hooke et Isaac Newton. La raison : Hooke affirme que Newton s’inspire de ses propres recherches dans son ouvrage de physique. Cette mésentente entraîne la disparition de certains travaux de Hooke et de son unique portrait. Nous ne saurons donc peut-être jamais à quoi ressemblait le scientifique qui a découvert la cellule !
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?