Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Repères • Glossaire
P.159

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer




Repères ● Glossaire





Repères



Analyse / Synthèse

Dans la Critique de la raison pure, Kant distingue les jugements analytiques et synthétiques. Dans les premiers, l’entendement n’apporte aucune connaissance nouvelle ; il ne fait que développer ce qui est déjà contenu dans un concept, par exemple, « tout célibataire n’est pas marié ». Au contraire, les seconds requièrent un travail de synthèse de l’esprit qui doit relier entre eux deux concepts hétérogènes, par exemple, les concepts « beige » et « table » dans la proposition « la table est beige ». Contrairement aux jugements analytiques, les jugements synthétiques semblent reposer nécessairement sur l’expérience. Cependant, est-ce toujours le cas ?

Exemple / Preuve

Un exemple est un cas particulier observé dans des circonstances particulières ; il peut s’agir de l’application d’une règle. Une preuve est un outil pour la démonstration : elle peut servir d’argument, alors que l’exemple n’est qu’une illustration. Un exemple n’est pas une preuve. Dans une expérience, il est possible de donner des exemples d’application du protocole ; la preuve, elle, est une généralisation qui permet de conclure que l’expérience démontre la théorie initiale.

Expliquer / Comprendre

Généralement, le verbe « expliquer » est appliqué aux sciences de la nature, et « comprendre » aux sciences humaines et sociales. Expliquer, c’est remonter aux causes d’un événement ; comprendre revient à étudier les facteurs qui l’éclairent. Les facteurs ne sont pas des causes, mais des éléments sélectionnés pour rendre compte d’un événement ; toutefois, ils ne doivent pas être considérés comme des causes mécaniques de ce dernier. Expliquer un fait social, c’est considérer qu’il y a des causes qui produisent des comportements humains ; par exemple, on explique un tremblement de terre, mais on comprend les intentions d’un écrivain.

Glossaire



Horizon de prédictibilité

Dans le cadre d’une incertitude dans la prévision à long terme, comme pour la météorologie, l’horizon de prédictibilité désigne le moment où le système devient indécidable, c’est-à-dire lorsqu’il y a une égale probabilité que X soit vrai ou faux.

Induction / Déduction (démontrer par)

Démontrer par induction, c’est partir d’observations pour élaborer une théorie ; il s’agit donc de systématiser un matériau particulier, individuel. Démontrer par déduction consiste à partir d’une théorie que l’on souhaite prouver et à réaliser des expérimentations (c’est-à-dire des observations encadrées par un protocole et reposant sur une hypothèse) à cette fin.

Paradigme

Il s’agit d’un modèle de compréhension de la réalité appuyé sur un nombre restreint de principes et de théories dont le reste du système découle. Tout le savoir scientifique d’une époque se développe à l’intérieur du paradigme dominant. Des théories issues de deux paradigmes différents sont incommensurables, comme si ces deux théories étaient exprimées dans deux langues différentes et que toute traduction de l’une à l’autre était impossible.

Prévision / Prédiction

La prévision est une projection dans le futur à partir d’une situation initiale ; elle repose sur une loi ou théorie scientifique. Il existe différents types de prévisions, notamment la prévision déterministe (une seule prévision en fonction d’une situation initiale) et la prévision probabiliste (ensemble de prévisions associées à des probabilités). La prédiction caractérise tout type de projection dans le futur, quand bien même elle n’est qu’intuitive et non scientifique.

Raisonnement par l’absurde

Pour prouver une hypothèse, on commence par admettre l’hypothèse qui lui est contraire et on montre que cela mène à une contradiction logique, c’est-à-dire à une absurdité.

Réfutabilité

La réfutabilité est le caractère réfutable d’une théorie. Une théorie réfutable est une théorie qui s’expose à la réfutation, qui peut fournir les conditions de sa contradiction. Attention, une théorie réfutable n’est pas une théorie réfutée.

Révolution scientifique

Il s’agit d’un bouleversement occasionné par le changement du paradigme dominant : toute la compréhension du monde est transformée par ce nouveau paradigme. Aucune des anciennes hypothèses ou théories n’est compatible avec le nouveau paradigme. Ce concept est notamment étudié par Thomas Kuhn.

Science

Ce sont les activités humaines qui élaborent des connaissances sur la nature (physique) ou sur les systèmes symboliques (mathématiques). Ces connaissances sont fondées sur le calcul ou l’observation du réel et sont établies grâce à une méthode expérimentale ou une démarche logique. Par extension, les sciences humaines désignent des activités qui élaborent des connaissances sur l’homme en appliquant des méthodes scientifiques.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.