Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Dénoncer les travers de la société
P.98

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Synthèse


Dénoncer les travers de la société




A. La littérature d'idées

  • On regroupe sous le terme de littérature d’idées différents genres littéraires dont l’objectif principal est de faire réfléchir : discours, maximes (phrases brèves énonçant des principes moraux ou des réflexions), apologues (récits en vers ou en prose dont le lecteur peut tirer un enseignement) ou encore essais (œuvres de réflexion philosophique, historique ou scientifique).
  • Mais le théâtre, la poésie (notamment engagée) et d’autres types de récits sont aussi porteurs d’interrogations sur le monde contemporain.

Littérature d’idées : essais, apologues, discours, etc.

Apologue : récit dont on tire une leçon (fable, conte, utopie, parabole)

B. La satire

La satire critique, dénonce avec humour et légèreté. Très pratiquée dans l’Antiquité, elle est remise à l’honneur par le Roman de Renart puis par les Humanistes. À partir du XVIIe siècle, elle se glisse dans d’autres genres tels que la maxime ou la fable puis, au moment de la Révolution, trouve une place de choix au sein de la presse, notamment dans la caricature.

« Castigat ridendo mores »

Dénoncer et faire réfléchir par l’ironie.

C. Dénoncer par le rire

  • « Castigat ridendo mores » (« elle corrige les mœurs par le rire ») : l’idée de plaire et d’instruire en même temps remonte à l’Antiquité et cette phrase est devenue la devise de la comédie classique (Molière).
  • L’humour et l’ironie sont des armes de dénonciation efficaces, tant à l’écrit que dans le dessin de presse ou la caricature : elles ridiculisent l’adversaire, permettent de contourner la censure et d’amuser le lecteur, l’amenant ainsi plus facilement à la réflexion.

Rire et morale

Littérature et caricature
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.