Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La liberté d’expression
P.336-337

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Dossier EMC


La liberté d’expression




Compétence

  • Je confronte mes jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté
  • Je comprends les raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique

TÂCHE À RÉALISER

La liberté d’expression est l’une des libertés fondamentales dans une démocratie. Préparez une exposition au CDI sur la liberté d’expression et la liberté de la presse.

Doc. 1
Les grands textes sur la liberté d'expression

Article 10. Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière [...]. L’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi.


Extrait de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales, 1950.

Doc. 1
Les grands textes sur la liberté d'expression

Article 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. 



Extrait de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, 1789, reprise dans le préambule de la Constitution de la Vᵉ République, 1958.

Doc. 1
Les grands textes sur la liberté d'expression

Article 19. Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de rechercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.


Extrait de la Déclaration universelle des droits de l’homme, 1948.

Doc. 2

Les règles du débat
  • Chacun a droit à la parole.
  • Toute parole doit être argumentée.
  • La priorité de parole est donnée à celui qui n’a pas encore parlé.

Distribuez les rôles
  • Le président de séance présente le sujet, les intervenants et distribue la parole.
  • L’assistant du président gère le temps et rappelle à l’ordre ceux qui s’éloignent du sujet.
  • Les rapporteurs écrivent un résumé des interventions sur une feuille ou au tableau.
  • Les débatteurs prennent la parole pour répondre au sujet, ils ont pour mission de faire avancer le débat.
Voir les réponses

Exercice 1 : Les grands textes sur la liberté d'expression

Le premier panneau de votre exposition retracera l’histoire et les fondements juridiques de la liberté d’expression.

1
Par quels textes la liberté d’expression est-elle garantie en France ?



2
À quelle époque cette liberté est-elle devenue importante pour le monde entier ?



3
Cette liberté a-t-elle des limites ? Justifiez votre réponse en citant les textes.



4
Quels exemples de limitation à la liberté d’expression avez-vous étudié en histoire ?



Voir les réponses

Doc. 3
Une liberté menacée

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Une liberté menacée

Doc. 4
La liberté de la presse

Article 1. L’imprimerie et la librairie sont libres.

Article 5. Tout journal ou écrit périodique peut être publié, sans autorisation préalable et sans dépôt de cautionnement.


Extraits de la loi du 29 juillet 1881.
Voir les réponses

Exercice 2 : La liberté de la presse

Dans votre deuxième panneau, expliquez le rôle de la presse pour la liberté d’expression et présentez la une d’un journal.

1
Quand la presse devient-elle libre ?



2
Comment la loi permet-elle concrètement à la presse d’être libre ?



3
Quels évènements ont menacé la liberté d’expression et la liberté de la presse en janvier 2015 ?



4
Où et quand la photographie en une du Monde a-t-elle été prise ? Pourquoi le manifestant brandit-il un crayon ?



Voir les réponses

Doc. 5
Internet au service de la liberté d’expression ?

Un journaliste de Libération, Robert Maggiori [...], estime qu’internet a contribué à nuire à la liberté d’expression, au bénéfice (financier) des grands groupes américains (comme Facebook et Twitter) [...]. À tel point qu’ils ont réussi à convaincre le monde entier, y compris ceux dont le métier est de former, d’instruire ou d’informer, qu’on pouvait s’« exprimer » par un like et que 140 caractères suffisaient à tout dire, tout commenter, tout critiquer [...]. Ne voyant pas dans ces outils un nouveau moyen d’expression, Maggiori estime, au contraire, qu’il s’agit d’une régression : « La facilité, la gratuité, la pseudonymie, l’anonymat, le sentiment d’impunité1, la vitesse, la viralité2, ont fait que, à côté des merveilles qu’il offre, le web provoque l’ouverture d’un gigantesque vase de Pandore3, d’où jaillit tout ce que les hommes ont de pire, les mensonges, la perfidie, la cruauté, les extorsions, les arnaques, les faux savoirs, les diffamations », déplore Maggiori.


Arretsurimages.net, 31 janvier 2015
Voir les réponses

Exercice 3 : Les limites de la liberté d'expression

Dans votre troisième panneau, présentez les immenses possibilités mais aussi les limites d’internet, en matière de liberté d’expression.

1
À quoi le chiffre de 140 caractères fait-il référence ? Quelles difficultés d’expression cette limite pose-t-elle ?



2
Qui utilise beaucoup les réseaux sociaux en France ?



3
Quels sont les dangers des nouveaux moyens d’expression, selon l’auteur ?



4
Quelle critique pouvez-vous faire de ce texte ?



5
Débattez en classe du sujet suivant : peut-on tout dire sur les réseaux sociaux ? Aidez-vous de la méthode.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.