Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Mesure du diamètre d'un fil de cuivre
P.136-137

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

SUJET BAC


5
Mesure du diamètre d'un fil de cuivre




Téléchargez ce sujet en format pdf en cliquant ici.


Un fil électrique est composé de deux parties.
La première est conductrice et constitue l’intérieur du fil. Elle est souvent en cuivre.
La seconde est isolante et enrobe le conducteur. Elle est généralement faite en matière plastique comme du polychlorure de vinyle (PVC) ou du polyéthylène (PE).
Dénuder un fil électrique consiste à retirer la partie isolante pour « mettre à nu » la partie conductrice en cuivre. Le diamètre de cette partie conductrice conditionne grandement les propriétés du fil.

Mesure du diamètre d'un fil de cuivre

Doc. 1
Présentation des composés chimiques permettant de réguler le

Protocole pour l’obtention de la solution à titrer :
    • prendre un fil électrique d’une longueur de cm ;
    • dénuder le fil électrique et le déposer dans un bécher de  mL ;
    • ajouter  mL d’une solution d’acide nitrique fumant à  mol⋅L-1 ;
    • une fois le fil dissous, faire passer la solution obtenue dans une fiole jaugée de  mL et compléter avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge (cette solution de nitrate de cuivre (II) est appelée ) ;
    • diluer dix fois pour obtenir la solution .

Protocole pour l’obtention de la courbe d’étalonnage :
    • réaliser plusieurs solutions de nitrate de cuivre (II) à des concentrations différentes et connues ;
    • mesurer l’absorbance de ces solutions à nm avec des cuves d’épaisseur cm ;
    • relever les résultats dans un tableau.

Concentration (mol⋅L-1) Absorbance

Doc. 2
Spectre d’absorption des ions

Le graphique suivant présente le spectre d’absorption d’une solution de nitrate de cuivre (II) de concentration mol⋅L-1 en soluté apporté.
Spectre d'absorption des ions Cu2+ (aq)

Doc. 3
Présentation du spectrophotomètre

Le spectrophotomètre UV‑visible est utilisé pour la réalisation du spectre d’absorption et des mesures d'absorbance. L’épaisseur des cuves est égale à cm.

Spectrophotometre

Données

  • Couples d’oxydoréduction :
  • Masse molaire du cuivre : g⋅mol-1
  • Masse volumique du cuivre : g⋅cm-3
  • Température ambiante : °C
  • Pression ambiante : hPa

Questions

1. Questions préliminaires
1.1 Les ions nitrate sont des oxydants puissants. Identifier le réducteur qui réagit lors de la dissolution du fil.


1.2 À l’aide des couples d’oxydoréduction fournis, déterminer l’équation de la réaction traduisant le passage en solution du fil de cuivre.


1.3 Lors de cette réaction, il se dégage un gaz peu soluble dans l’eau qui réagit aussitôt avec le dioxygène de l’air pour former une espèce chimique corrosive, très nocive pour la santé.
Préciser les conditions opératoires pour réaliser cette manipulation expérimentale.


2. Dosage spectrophotométrique d’une solution aqueuse d’ions cuivre (II)
2.1 À partir du spectre d’absorption, justifier que les mesures d’absorbance soient effectuées à une longueur d’onde de  nm.


2.2 Donner la loi de Beer-Lambert en explicitant les unités de chaque terme.


2.3 Préciser l’intérêt de la dilution de la solution .


2.4 Réaliser la courbe d’étalonnage à partir du tableau du doc. 1 (⇧).
L’absorbance de la solution est mesurée à une valeur de .
Lancer le module Geogebra
Vous devez vous connecter sur GeoGebra afin de sauvegarder votre travail


2.5 En déduire la concentration dans la solution puis montrer que la concentration dans la solution est .


2.6 Calculer la quantité de produit lors de la dissolution du fil et en déduire le volume occupé par celui-ci si l’on considère ce gaz comme étant parfait.


3. Détermination du diamètre
3.1 Déterminer la masse du fil de cuivre initiale, puis le volume correspondant.


3.2 En déduire le diamètre de la partie en cuivre du fil en considérant qu'il s'agit d'un cylindre.
Voir les réponses

Doc. 4
Vernier

Un vernier est une réglette graduée montée sur un pied à coulisse. Il permet de mesurer plus précisément qu’à l’œil nu les petites longueurs.

L’objet que l’on souhaite mesurer est positionné entre les pinces et, avec une molette, la distance entre celles-ci est ajustée pour qu’elle corresponde exactement à la taille de l’objet. Il ne reste plus qu’à lire la valeur à la réglette.

Un vernier est une réglette graduée

Données

  • Incertitude sur le volume d’une fiole jaugée de  mL à  °C de classe A :  mL
  • Incertitude de mesure à l’aide d’un vernier :  mm

Questions

4. Comparaison de la précision avec un vernier
Dans une première approximation, l’incertitude sur le diamètre par la méthode spectrophotométrique est supposée donnée par :
4.1 Déterminer l’incertitude sur le diamètre par cette méthode.


4.2 Comparer avec l’incertitude que l’on aurait obtenue avec l’utilisation d’un vernier.


4.3 Préciser l'inconvénient majeur d’utiliser le protocole de titrage pour déterminer le diamètre du fil de cuivre.


4.4 Lister les sources d’erreurs dans le protocole pouvant conduire à une augmentation de l’incertitude.
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.