Texte 10


Anonyme, « Aux marches du palais » (XVIIIe siècle)





Texte écho
Anonyme, « À la claire fontaine » (chanson du XVIIe siècle)

Parmi les chansons d’amour célèbres, « À la claire fontaine » a la particularité d’exister dans deux versions, selon que c’est une femme ou un homme qui chante. Cette version serait la plus ancienne.

À la claire fontaine
M’en allant promener
J’ai trouvé l’eau si belle
Que je m’y suis baignée.
Il y a longtemps que je l’aime,
Jamais je ne l’oublierai...

Sous la feuille d’un chêne,
Je me suis fait sécher.
Sur la plus haute branche,
Un rossignol chantait.
Il y a longtemps que je l’aime
Jamais je ne l’oublierai...

Chante, rossignol, chante
Toi qui as le cœur gai.
Tu as le cœur à rire,
Moi, je l’ai à pleurer.
Il y a longtemps que je l’aime,
Jamais je ne l’oublierai...

J’ai perdu mon ami
Sans l’avoir mérité,
Pour un bouton de rose
Que je lui refusai.
Il y a longtemps que je l’aime,
Jamais je ne l’oublierai...

Je voudrais que la rose
Fût encore au rosier
Et que mon ami Pierre
Fût encore à m’aimer.
Il y a longtemps que je l’aime,
Jamais je ne l’oublierai...

Anonyme, « À la claire fontaine », chanson du XVIIe siècle, dans Quand les femmes parlent d’amour, une anthologie de la poésie féminine, sous la direction de Françoise Chandernagor, 2016, Le Cherche Midi.

Ressource complémentaire

Retrouvez une émission radiophonique sur les voix, les chansons et l'atmosphère sonore de Paris au XVIIIe siècle.

Walter Crane, illustration pour « It was a Lover and his Lass », chanson tirée de Comme il vous plaira de Shakespeare, 1884, lithographie en couleur, coll. privée.
Walter Crane, illustration pour « It was a Lover and his Lass », chanson tirée de Comme il vous plaira de Shakespeare, 1884, lithographie en couleur, coll. privée.
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
À quoi reconnaît‑on que ces deux textes sont des chansons ?

Un conte d’amour populaire

2
À quel conte cette chanson fait‑elle penser ?


3
Repérez et commentez les procédés d’exagérations.


4
À votre avis, pourquoi le cordonnier est‑il choisi ?


5
Expliquez le titre de la chanson.


6
Texte écho Quels points communs trouvez‑vous entre « À la claire fontaine » et « Aux marches du palais » ?


Vers le commentaire

7
Quelle est l’image de l’amour construite dans cette chanson ?


ORAL
Quelle est votre chanson d’amour préférée ? Présentez‑la à votre classe en défendant votre choix.
Enregistreur audio

Anonyme, « Aux marches du palais » (XVIIIe siècle)

Aux marches du palais, (bis)
Y a une tant belle fille, lon la,
Y a une tant belle fille.

Elle a tant d’amoureux, (bis)
Qu’elle ne sait lequel prendre, lon la,
Qu’elle ne sait lequel prendre.

C’est un p’tit cordonnier, (bis)
Qui eut la préférence, lon la,
Qui eut la préférence.

Et c’est en la chaussant, (bis)
Qu’il lui fit sa demande, lon la,
Qu’il lui fit sa demande.

La belle si tu voulais, (bis)
Nous dormirions ensemble, lon la,
Nous dormirions ensemble,

Dans un grand lit carré, (bis)
Couvert de toile blanche, lon la,
Couvert de toile blanche.

Aux quatre coins du lit, (bis)
Un bouquet de pervenches, lon la,
Un bouquet de pervenches.

Dans le mitan1 du lit, (bis)
La rivière est profonde, lon la,
La rivière est profonde.

Tous les chevaux du Roi, (bis)
Pourraient y boire ensemble, lon la,
Pourraient y boire ensemble.

Et nous y dormirions, (bis)
Jusqu’à la fin du monde, lon la.
Jusqu’à la fin du monde.


Anonyme, « Aux marches du palais », chanson du XVIIe siècle.


1. Milieu.

Éclairage

Au XVIIIe siècle, la poésie n’est pas seulement savante ou mondaine, elle est aussi populaire. Parmi les airs que l’on chante, « J’ai du bon tabac » ou « Il pleut bergère » figurent parmi les plus célèbres. « Aux marches du palais », encore chantée au XXIe siècle, est une chanson anonyme qui célèbre l’amour éternel de deux amants.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable