Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher

Plus

Plus


Lecture cursive


Marie de France, Lais (v. 1160 - 1180)





Portrait Enluminure Marie de France.

Marie de France

(XIIe siècle)


Couverture Lais de Marie de France.

Temps 1 : Au fil de l’œuvre

Voir les réponses

Guigemar

1
Tout au long du récit, qui sont les adjuvants magiques du héros ?


2
Selon vous, la prédiction de la biche estelle une bénédiction ou une malédiction ?



Équitan

3
Quelle est la morale de ce récit ? Relevez les différents moments où elle est énoncée et expliquez-la.



Le Frêne

4
Du point de vue de la moralité, quel lien pouvez-vous établir entre ce lai et « Équitan » ?


5
Que nous révèle ce lai sur l’importance des classes sociales au Moyen Âge ?



Bisclavret

6
Au Moyen Âge, on coupait le nez des voleurs. Comment comprenez-vous la vengeance du loup-garou ?



Lanval

7
En quoi le roi Arthur est-il rendu ridicule ?



Les deux amants

8
Par quels moyens la demoiselle aide-t-elle son amant ? Classez les moyens selon qu’ils sont magiques ou rationnels.

Voir les réponses

Yonec

9
a. Quel rapprochement pouvez-vous faire entre ce lai et « Lanval » ?


b. Et « Guiguemar » ?



Le rossignol

10
a. Comment qualifieriez-vous le mari ?


b. Dans les autres lais, quels personnages lui ressemblent ?



Milon

11
Quelle est la morale de ce récit ? Relevez les différents moments où elle est énoncée et expliquez-la.



Le Pauvre Malheureux

12
D’où vient le titre de ce lai ? Expliquez.



Chèvrefeuille

13
a. Faites une recherche et résumez l’histoire de Tristan et Iseut.


b. Quel est le rôle de la nature dans ce lai ?



Éliduc

14
Expliquez l'importance de la religion dans l'histoire.




Temps 2 : Les enjeux du texte


Texte A
J’ai pensé alors à des lais que j’avais entendus
Je ne doutais pas, je le savais bien,
Que leurs premiers auteurs les entreprirent
Et les répandirent ensuite
Pour garder le souvenir
Des aventures qu’ils entendirent.
J’en ai entendu raconter beaucoup.
Je ne veux pas les laisser tomber dans l’oubli.
Je les ai rimés et j’en ai fait une oeuvre poétique
Et pour cela j’ai souvent veillé.


Marie de France, Lais, Prologue v. 33-42, Gallimard, 2000. trad. de Philippe Walter.
Voir les réponses

1. La posture de l’auteur au Moyen Âge


15
Relisez les premiers vers de chaque lai et le Texte A.
a.
D’où viennent les lais ?


b. Comment étaient-ils racontés ?


c. Comment Marie de France présente-t-elle son rôle dans l’écriture ?



16
Relisez le prologue.
a.
Que font les philosophes ?


b. Pourquoi et pour qui Marie de France décide-t-elle d’écrire ?



17
Regardez quelques pages en ancien français.
a.
Quel type de vers est utilisé ?


b. Reconnaissez-vous certains mots ?

Éclairage

Les lais bretons sont de courts récits en vers.


Texte B
De Tristram e de la reïne,
De lur amur que tant fu fine […]


Marie de France, « Le Chèvrefeuille », Lais, v. 7-8.

Traduction :
De Tristan et de la reine
de leur amour qui fut si pur.
Voir les réponses

2. La fin’amor


voir Repères p. 29
voir Prolongement p. 92


18
a. Pour chaque lai, expliquez comment les amants tombent amoureux.


b. Lesquels rappellent l’« amour de loin » de Jaufré Rudel (Éclairage) ?



19
a. Dans « Équitan », le dialogue entre le roi et la dame donne les caractéristiques de la fin’amor.
Quelles sont-elles ?


b. En quoi les amants ne respectent-ils pas les codes de la fin’amor ?



20
a. Dans quel lai les amants rivalisent-ils de prouesses pour mériter l’amour de la dame ?


b. Pourquoi le comportement de la dame est-il condamné ?



21
a. Pour chaque lai, expliquez les obstacles que doivent affronter les amants.


b. Selon vous, Marie de France prend-elle plutôt parti pour l’amour conjugal ou pour la fin’amor ? Argumentez par des exemples précis.



Cité Création (coopérative d’artistes), fresque d’inspiration moyenâgeuse (détail), 2007.

Éclairage

Jaufré Rudel, troubadour du XIIe siècle, serait tombé amoureux d’une princesse orientale après avoir vu son portrait. Pour la connaître, il serait parti en croisade et serait mort dans ses bras. Cette histoire est le modèle d’un type de fin’amor : l’amour de loin.


Adolf Liebscher, Élégie de Bohème, 1917, huile sur toile.

Éclairage

L’Autre Monde est d’abord et avant tout celui de l’amour. Le personnage féerique est à la fois médiateur et initiateur.


Philippe Walter, préface aux Lais de Marie de France, éd. Folio classique, 2000.
Voir les réponses

3. L’influence celtique et le merveilleux



22
Où se déroule chacun des lais ?



23
a. Par groupes, répartissez-vous les lais et relevez tous les éléments merveilleux.


b. Sont-ils des adjuvants ou des opposants pour le héros ?



24
Dans quel lai les amants rivalisent-ils de prouesses pour mériter l’amour de la dame ?


25
Dans quels lais le merveilleux permet-il une initiation du héros à l’amour ?


Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.