MÉTHODE



1
Extraire l’information, faire un brouillon




C. Problématiser l’exercice

Terminer en revenant sur la question que pose l’exercice.

La reformuler en explicitant les grandeurs physiques mises en jeu. On peut écrire une phrase du type « pour résoudre l’exercice, il faut déterminer la valeur de [grandeur physique] en [préciser l’unité]. »

Cette phrase peut s’écrire directement sur la copie car c’est elle qui débute la rédaction de la réponse à l’exercice.

Déterminer si Stéphane doit arrêter la précipitation du sel dans ses aires en ajoutant de l’eau douce.
\rightarrow La salinité de l’eau a-t-elle atteint la salinité limite d’arrêt de la précipitation ?
Exemple de problématisation de l'exercice.

Doc. 2
La salinité

[...] L’eau qui pénètre dans le loire atteint, en plein été, une température d’environ 20 °C et une salinité de 34 g/kg. L’eau est ensuite envoyée dans les « tapes » dans lesquels sa salinité passe à 49 g/kg avant d’atteindre les aires où, dans des bassins [...]. Le but du marais salant va donc être de séparer autant que possible NaCl\mathrm{NaCl} des autres sels au goût amer. La précipitation est arrêtée volontairement lorsque la salinité atteint 228 g/kg. En effet, la saumure (eau salée) contient alors trop de chlorure de magnésium.

A. Trouver l’information dans les documents

Pour aborder un exercice ou un problème de Physique-Chimie, il faut toujours commencer par lire attentivement l’énoncé car il contient de nombreuses informations.

1. Lire avec un surligneur à la main : en lisant l’énoncé et les documents, surligner les informations importantes. Prêter ainsi une attention particulière aux éléments suivants :
  • les données numériques ;
  • les grandeurs physiques introduites ;
  • les notions et mots-clés vus dans le cours ;
  • des grandeurs et notions introduites dans l’exercice.

2. Exploiter les graphiques : surligner la grandeur en abscisse et celle en ordonnée. L’allure de la courbe peut permettre de déduire une relation entre les grandeurs physiques de l’exercice.

3. Exploiter les schémas : si c’est une expérience, quelles informations apportent-ils ? Sinon, quelle grandeur physique est présentée ? Quel mot-clé est associé au schéma ?


L’exemple s’appuie sur l’exercice 39, p. 36 du chapitre 1.

B. Utiliser le brouillon

Une fois les documents lus, passer à l’écriture du brouillon.

1. Commencer par faire un schéma qui résume l’exercice. Sur ce schéma, indiquer les grandeurs physiques surlignées dans les documents.

2. Définir et associer un symbole à chaque grandeur non introduite en énoncé.

3. Ajouter les relations du cours entre les grandeurs physiques repérées.

Pour cela, il faut lire les mots surlignés, noter ceux qui sont dans le cours et tous ceux qui y sont associés.

Doc. 1
Densité de l'eau salée en fonction de la salinité

Densité de l'eau salée en fonction de la salinité

1 PSU correspond à 1 g de sels dissous par kilogramme d’eau de mer.


Schéma résumé exercice
Exemple d'utilisation du brouillon.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?