Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Fiche grammaire

11 - Les compléments du verbe

DYS

`.

Le verbe peut être suivi d’un complément du verbe. Celui-ci fait partie du groupe verbal et ne peut pas être supprimé (à moins de changer complètement le sens de la phrase).

Parmi les compléments du verbe, il faut distinguer :
  • les compléments d’objet (COD et COI), qui complètent un verbe d’action ;
  • l’attribut du sujet, qui complète un verbe d’état.

a. Les compléments d’objet : COD et COI

Définition
  • Un complément d’objet complète un verbe d’action et ne peut pas être supprimé (ou alors la phrase n’a plus du tout le même sens).
> L’ogre voit les enfants. ≠ Il voit (= il n’est pas aveugle).
  • Ce complément est généralement placé après le verbe, sauf quand il s’agit d’un pronom (L’ogre les voit) ou dans le cas d’une question de niveau soutenu (Quel enfant mangera-t-il ?).
Il existe deux types de compléments d’objet : le COD et le COI.

Le complément d’objet direct (COD)
  • Il complète le verbe directement, sans préposition.
  • Il répond à la question qui ? ou quoi ? posée après le verbe.
> L’ogre aime la chair fraiche. Il aime quoi ? La chair fraiche.

Le complément d’objet indirect (COI)
  • Il complète le verbe indirectement, à l’aide d’une préposition (le plus souvent à ou de) sauf lorsqu’il prend la forme d’un pronom.
  • Il répond à la question à qui, à quoi ? de qui, de quoi ? posée après le verbe.
> Il se nourrit de chair fraiche. Il se nourrit de quoi ? De chair fraiche.
> Il pense à son repas. Il pense à quoi ? À son repas.
ATTENTION : Dans la phrase Il mange de la viande, de la viande est COD parce qu’il répond à la question quoi ? et non de quoi ? Dans ce cas, de la est un article partitif.

REMARQUE : Certains verbes peuvent se construire avec deux compléments d’objet.   
> L’ogresse sert un repas (COD) à son mari (COI).

(Voir p. 251 pour les déterminants)

Les classes grammaticales des compléments d’objet
COD

Nom ou groupe nominalIl mange une pizza.
PronomIl la mange.
Verbe à l’infinitifIl aime manger.
Proposition subordonnéeIl aime que la pâte soit croustillante.
COI
Groupe prépositionnel (préposition + nom/GN/pronom...)L’ogre s’approche de l’enfant endormi.
PronomL’enfant lui échappe.
Proposition subordonnéeJe doute que l’ogre puisse le rattraper.

b. L’attribut du sujet

Définition
L’attribut du sujet exprime une caractéristique du sujet.
> L’ogre est gourmand.
Il ne peut pas être supprimé (ou alors la phrase n’a plus du tout le même sens).
> L’ogre est.
L’attribut du sujet est relié au sujet par un verbe d’état ou un verbe attributif. Un verbe attributif est un verbe d’action qui peut être remplacé par le verbe être ou par le signe =, dans le contexte de la phrase.
> L’ogre semble affamé. L’ogre est affamé.
> Ce garçon s’appelle le Petit Poucet. Ce garçon est le petit Poucet.
> Ils vivaient heureux. Ils étaient heureux.
Les enfants rentrent fatigués. Les enfants sont fatigués.
ATTENTION : dans la phrase Les enfants rentrent en courant, le verbe rentrent n’est pas attributif car on ne peut pas dire : les enfants = en courant.

Les classes grammaticales de l’attribut du sujet
AdjectifElle semblait heureuse.
Nom ou groupe nominalAhmed est ingénieur ; c’est un homme brillant.
PronomCette trousse est la tienne.
Verbe à l’infinitif
(parfois précédé de l’indice de)
Leur motivation est de se qualifier.
Proposition subordonnéeMon souhait est que chacun puisse réussir.
REMARQUE : quand cela est possible, l’attribut du sujet s’accorde avec le sujet.
> Il est fier. Elles sont fières.
(Voir p. 247 pour le verbe
et p. 318 pour les accords avec le sujet)
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.