Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

10 - Le sujet du verbe
P.263-264

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


10 - Le sujet du verbe





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

Ulysse allume un feu.


1
a) Quel est le verbe ? b) Qui fait l’action ?



2
Remplacez « Ulysse » par « Ulysse et ses compagnons ». Quel autre mot de la phrase avez-vous dû modifier ? Pourquoi ?



3
Est-il possible de supprimer le mot « Ulysse » ? Pourquoi ?

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 2

A. Ulysse a la nostalgie de son pays.
B. Il aimerait revoir Pénélope.
C. Songe-t-elle encore à lui ?

1
Observez les deux premières phrases. Où le sujet est-il placé par rapport au verbe ?



2
Dans une question de niveau soutenu, le sujet est « inversé ». Expliquez ce que cela signifie en observant la troisième phrase.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Mettez le pieu dans le feu, dit Ulysse à ses compagnons.


1
Pourquoi le sujet du verbe « mettre » n’est-il pas exprimé ?



2
Trouvez un sujet inversé dans cette phrase et précisez à quel verbe il se rapporte.

Voir les réponses

Ex. 3 Un pieu au feu

Voir les réponses

Exercice 4

Ulysse semblait soucieux. Il observait le rivage. Fuir paraissait impossible.


1
Quelle est la fonction des mots en gras ?



2
À quelle classe grammaticale appartient chacun d’eux ?

Voir les réponses

Leçon

Qu’est-ce qu’un sujet ?

  • Le sujet indique qui fait l’action dans la phrase.
> Ce récit raconte les aventures d’Ulysse.  
> Le héros crève l’oeil du Cyclope.
  • Le sujet commande l’accord du verbe en personne (1re, 2e ou 3e), en nombre (singulier ou pluriel) et parfois en genre (féminin ou masculin).
> Il est pris au piège.   
> Elles sont prises au piège. REMARQUE : Plusieurs verbes peuvent avoir le même sujet.
Ulysse saisit le pieu, le mit dans le feu, puis l’enfonça dans l’oeil du Cyclope.
  • Un verbe conjugué a toujours un sujet, mais quand le verbe est conjugué au mode impératif, le sujet n’est pas exprimé.
> Venez ! (sujet sous-entendu : vous)
(Voir p. 318 pour les accords avec le sujet,
et p. 302 pour le présent de l’impératif)

Comment trouver le sujet d’un verbe conjugué ?

On pose la question qui est-ce qui ? ou qu’est-ce qui ? avant le verbe. > Ulysse attaque le CyclopeQui est-ce qui attaque le Cyclope ? = Ulysse.

La place du sujet

  • Le sujet se trouve généralement avant le verbe conjugué.
  • Mais il est inversé (c’est-à-dire placé après le verbe) :
    • dans une question de niveau soutenu.   
> Qui êtes-vous ?
    • dans une proposition indiquant qui parle dans un dialogue.  
     > Mon nom est Personne, répondit Ulysse.
    • dans certaines phrases déclaratives de niveau soutenu.   
  > Du ciel tomba la nuit.

Les classes grammaticales du sujet

Le sujet est le plus souvent :
  • un nom ou un GN  
Les compagnons d’Ulysse préparent le pieu.
  • un pronom   
> Ils coupent les branches de l’arbre.
  • un verbe ou un groupe verbal à l’infinitif   
   > Fuir paraissait impossible.  
   > Déplacer le rocher paraissait impossible.
  • une proposition   
Qu’Ulysse parte attriste Circé.
(Voir p. 260 pour les classes grammaticales)

Vérifier

Voir les réponses

Exercice 5

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Le sujet est...







2
Un verbe conjugué a toujours un sujet exprimé.







3
Le sujet d’un verbe à l’impératif n’est pas exprimé.







4
Un sujet est toujours un GN.



Voir les réponses

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 6

Consigne
Relevez les sujets des verbes en gras.

1. David s’avança pour affronter le géant Goliath.
2. « Est-il fou ? », se demanda Goliath en le voyant, puis il se moqua de lui.
3. David prit une pierre, la mit dans sa fronde et la lança sur le géant.
4. Celui-ci, touché en pleine tête, s’écroula.
5. Du rang des Israëliens monta une vive clameur.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 7

Consigne
a) Relevez les sujets des verbes en gras. b) Pourquoi le verbe souligné est un cas à part ?

Alors qu’il fait nuit noire, madame Lepic envoie Poil de Carotte, son fils souffre-douleur, fermer le poulailler.

– Au moins, éclairez-moi, dit-il.
Madame Lepic hausse les épaules, Félix sourit avec mépris. Seule pitoyable, Ernestine prend une bougie et accompagne son petit frère jusqu’au bout du corridor.
– Je t’attendrai là, dit-elle.
Mais elle s’enfuit tout de suite, terrifiée, parce qu’un fort coup de vent fait vaciller la lumière et l’éteint.
Poil de Carotte […] se met à trembler dans les ténèbres. Elles sont si épaisses qu’il se croit aveugle. Parfois une rafale l’enveloppe, comme un drap glacé, pour l’emporter.


J. Renard, Poil de Carotte, 1894.


a)

b)
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 8

Consigne
Relevez les verbes conjugués et indiquez pour chacun leur sujet.

À l’orée d’une grande forêt vivaient un pauvre bûcheron, sa femme et ses deux enfants. Le garçon s’appelait Hansel et la fille Gretel. La famille ne mangeait guère. Une année que la famine régnait dans le pays et que le pain lui-même vint à manquer, le bûcheron ruminait des idées noires, une nuit, dans son lit et remâchait ses soucis. Il dit à sa femme :
– Qu’allons-nous devenir ?


J. et W. Grimm, « Hansel et Gretel », 1812.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 9

Consigne
a) Relevez les verbes conjugués. b) Identifiez le sujet de chacun et précisez sa classe grammaticale.

1. L’ile de Calypso est un vrai paradis, mais pour Ulysse elle ressemble à un enfer.
2. L’homme aux mille ruses passe ses journées sur le rivage.
3. Il contemple la mer, pense à Pénélope et souvent au bord de ses yeux perlent des larmes.
4. « Revoir ma femme serait ma plus grande joie », confie un soir Ulysse à Calypso.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 10

Consigne
Complétez la phrase par un sujet correspondant à la classe grammaticale indiquée.

1. (GN) commencera à quatorze heures.
2. (Pronom personnel) prendrons un bus.
3. (Groupe verbal à l’infinitif) est interdit dans la salle.
4. (Nom propre + nom propre) viendront avec nous.
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 11

Consigne
Imaginez une question (de niveau de langue soutenu) pour chaque réponse.

1. Molière a vécu au XVIIe siècle.
2. Si, il avait un prénom : « Molière » est un pseudonyme.
3. Non, Molière était aussi comédien. Il jouait d’ailleurs dans ses propres pièces.
4. Ma pièce préférée… C’est difficile de choisir !

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.