Cours




Musique et risques auditifs


Musique et risques auditifs

Des sons à la perception auditive


Des sons à la perception auditive

3
Musique et risques auditifs

Chaque personne possède un nombre limité de cellules ciliées dans son oreille interne. Les cils vibratiles de ces cellules sont très fragiles et peuvent être détruits de manière irréversible suite à une exposition sonore trop intense ou trop prolongée. Cette destruction entraîne des troubles auditifs, qui peuvent aller jusqu’à la surdité.

Ainsi, pour préserver son audition, il est préférable d’écouter de la musique à un niveau sonore modéré, ou de se protéger si l’on est confronté à un niveau sonore très important, comme lors d’un concert.

2
Cerveau et perception auditive

A
L’audition repose sur des aires cérébrales spécialisées

Le message nerveux auditif est transmis à une aire spécifique du cortex cérébral située dans le lobe temporal : l’aire auditive primaire. Cette aire cérébrale, associée à d’autres aires spécialisées, va traiter l’information portée par le message nerveux et permettre ainsi l’interprétation de l’univers sonore sur laquelle est fondée la perception sonore : reconnaissance des voix, mélodie d’une musique, identification des bruits, etc.

B
Apprentissage et fonctionnement du cerveau

L’apprentissage d’une langue ou de la musique va permettre de développer des facultés auditives particulières. Ces facultés reposent sur des modifications de la structure et du fonctionnement cérébral. Par conséquent, l’audition d’un même son peut activer les aires cérébrales de manière différente selon les individus.

1
L’oreille, organe de l’audition

A
La transmission du son de l’oreille externe à l’oreille interne

L’oreille humaine perçoit les sons de fréquence comprise entre 20 Hz et 20 kHz dont le niveau sonore varie de 0 à 120 dB. À l’arrivée d’un son, la vibration de l’air est captée par le pavillon de l’oreille externe, canalisée dans le conduit auditif, et vient faire vibrer le tympan. La vibration du tympan est transmise et amplifiée par les osselets de l’oreille moyenne qui vont faire vibrer une membrane sur la fenêtre ovale de la cochlée, organe principal de l’oreille interne.

B
La création du message nerveux auditif dans l’oreille interne

Dans la cochlée, la vibration est transmise dans un liquide, la lymphe. Selon la fréquence de cette vibration, différentes cellules ciliées sont activées grâce à leurs cils vibratiles, et traduisent cette vibration en message nerveux. Ce message portant les caractéristiques principales du son entendu, c’est-à-dire sa fréquence et son intensité, est alors transmis au cerveau par les nerfs auditifs.

Le saviez-vous ?

Les principaux troubles auditifs sont :
la presbyacousie : perte progressive de l’audition ;
l’hyperacousie : dysfonctionnement de l’audition caractérisé par une hypersensibilité au bruit ;
les acouphènes : sensation de bourdonnement ou de sifflement dans les oreilles.

Pas de malentendu

La fréquence d’un son détermine s’il est aigu ou grave alors que son niveau sonore correspond à son intensité, comme le volume d’une télévision. Un son de fréquence basse (grave) peut donc être de forte intensité.

Mots-clés


Oreille externe

Oreille moyenne

Oreille interne

Tympan

Cils vibratiles

Aire cérébrale

Niveau sonore



Oreille externe : partie apparente de l’oreille composée du pavillon.

Oreille moyenne : partie de l’oreille comprise entre l’oreille externe et interne constituée du conduit auditif interne.

Oreille interne : partie de l’oreille assurant la conversion en message nerveux et composée du tympan, des osselets et de la cochlée.

Tympan : fine membrane fermant le conduit auditif, qui vibre à l’arrivée d’un son.

Cils vibratiles : cellules de la cochlée de l’oreille qui convertissent les vibrations en messages nerveux électriques.

Aire cérébrale : zone du cerveau qui va traiter l’information d’un message nerveux (ex : aire auditive, aire visuelle...).

Niveau sonore : amplitude de mouvement de vibration du son, que l’on mesure en décibels (dB).

Le saviez-vous ?

La fréquence maximale audible diminue avec l’âge. Il est donc possible que vous entendiez des sons aigus que votre entourage n’entend pas. Ce phénomène a été exploité par des magasins britanniques pour faire fuir les adolescents s’installant devant leurs devantures !
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?