Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les dispositifs de chimie organique
P.392

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

FICHES PRATIQUES



14
Les dispositifs de chimie organique




A. Distillation fractionnée

Une distillation fractionnée est une technique de séparation des constituants d’un mélange. Cette technique est notamment utilisée dans les colonnes de distillation des raffineries de pétrole.

Le montage

Il s’agit du même montage que celui d’une distillation simple, mais une colonne de Vigreux est ajoutée entre le ballon et le réfrigérant.

Distillation fractionnée


Fonctionnement du montage
  • Le mélange est porté à ébullition.
  • La température en tête de colonne augmente jusqu’à atteindre la température d’ébullition du composé le plus volatil (appelé A dans ce cas). À ce stade, le distillat est constitué de ce composé A pur.
  • La température augmente ensuite à nouveau, la distillation du composé A est alors terminée. Il faut donc changer le récipient qui récupère le distillat.
  • La température en tête de colonne se stabilise à la température d’ébullition du second composé le plus volatil (composé B).

Distillation fractionnée

REMARQUES

La température mesurée pour chaque palier correspond à la température d’ébullition du composé pur qui arrive en tête de colonne.

B. Banc Kofler

Un banc Kofler est un dispositif utilisé pour identifier des solides, grâce à leur température de fusion. Ce banc est constitué d’une plaque métallique chauffée de façon à obtenir un gradient de température (la température de la plaque augmente de manière linéaire sur toute sa longueur).
Attention, l’extrémité chaude du banc est portée à une température supérieure à 250 °C.

Banc Kofler

Utilisation

1. Mettre en route le chauffage de la plaque et attendre la stabilisation de la température.

2. Étalonner le banc à l’aide d’une poudre dont on connaît la température de fusion (solide étalon) :

a) placer quelques grammes de cette poudre sur la plaque ;
b) à l’aide d’une spatule, déplacer la poudre lentement du froid vers le chaud, jusqu’à la position où elle fond ;
c) placer le curseur sur la position correspondant à la température de fusion du solide étalon.

3. Mesurer la température de fusion de la poudre inconnue en la déplaçant à son tour, du froid vers le chaud, sur la barre métallique.

Banc Kofler
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.