Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Motion Shot
P.292

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Travailler autrement
CLASSƎ INVƎRSƎƎ


Motion Shot


Retrouvez tous nos conseils pour construire votre projet d’orientation en cliquant ici.



Motion Shot

➜ Représenter l’évolution de la vitesse d’un coureur et évaluer son accélération moyenne.

A.
Création de la chronophotographie

Faire une pointe de vitesse en courant et se comparer aux plus grands coureurs du 100 m, c’est possible ! Mais comment s’y prendre en réalisant une chronophotographie ?
Une chronophotographie est une image sur laquelle se superposent plusieurs photographies prises à intervalle de temps régulier et qui permet de suivre les différentes positions d’un système en mouvement dans le référentiel lié à l’appareil photographique. Il est possible de réaliser simplement ce type d’image sur smartphone pour l’exploiter. Le protocole suivant se propose de déterminer la vitesse d’un coureur en mouvement.

Exemple de chronophotographie

Exemple de chronophotographie

Matériel nécessaire
  • Smartphone
  • Application Motion Shot
  • Mètre ruban
  • Camarade qui apprécie la course

Protocole de réalisation de la chronophotographie

  • À deux, se rendre sur une piste dégagée pour réaliser la chronophotographie.
  • Identifier un objet ou une distance de référence, qui sera visible sur la chronophotographie, et la mesurer.
  • Se positionner à une dizaine de mètres, perpendiculairement à la piste de course.
  • Lancer l’application Motion Shot et garder la position fixe.
  • Au top départ, le coureur se lance dans le champ d’acquisition de l’appareil.
  • Attendre que le coureur parcoure l’intégralité du champ et arrêter l’enregistrement.
  • Ajuster la chronophotographie en choisissant l’image de départ et l’image de fin. Noter les dates et correspondant respectivement aux dates de fin et de début de la chronophotographie.
  • Enregistrer l’image choisie et l’exporter sur un ordinateur pour son exploitation.

Plusieurs logiciels de traitement d’image permettent de relever les coordonnées, en pixel (px), du coureur. On peut également utiliser le logiciel libre Regressi. Sur Regressi, charger l’image obtenue, réaliser le pointage, positionner l’origine des axes et étalonner. Une fois ces différentes étapes réalisées, on peut exporter les données.

B.
Exploitation de la chronophotographie

On approxime les vitesses à chaque point aux vitesses moyennes entre les instants et , il faut alors calculer les grandeurs et en utilisant les relations :







1. Déterminer l’écart de temps correspondant à , puis calculer automatiquement les trois grandeurs précédemment évoquées.


2. Visualiser l’évolution de la vitesse du coureur en fonction du temps et évaluer son accélération moyenne correspondant au rapport entre la variation de vitesse et la durée de la variation.


3. Comparer la vitesse maximale obtenue avec les vitesses des grands champions du 100 m sur Internet.
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.