Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

14 - Les fonctions liées au nom et à l'adjectif
P.453

Fiche grammaire


15 - Les fonctions liées au nom : épithète, complément du nom




Voir les réponses

Exercice 1

Après un instant, le bruit de raclement que nous avions entendu reprit de plus belle. Où nous cacher dans ce grand couloir désert ? Tirant mon camarade apeuré par la manche de son pull, je l’entrainai vers une petite porte de bois vermoulue qui était entrouverte.


1
Observez les expressions soulignées et dites pour chacune d’elles quel mot elles complètent.



2
Relisez le texte en supprimant toutes les expressions soulignées. A‑t‑il encore un sens ?



3
À quoi servent les groupes de mots soulignés ?

Voir les réponses

Exercice 2

La cour du collège ressemblait à un vaste puits noir. Les fenêtres des appartements étaient éteintes. Mon cœur affolé battait de plus en plus fort à mesure que la chose lumineuse approchait, en émettant un ronflement terrifiant. Soudain, des petits coups secs retentirent sur le paravent qui nous dissimulait.


J-P. Arrou-Vignod, Enquête au collège, Gallimard Jeunesse, 2012.


1
a) Relevez tous les mots ou groupes de mots qui donnent des précisions sur les noms en gras. b) Quelles classes grammaticales reconnaissez‑vous ?



2
Relisez le texte en supprimant tous les mots et groupes de mots que vous avez relevés. a) Le texte garde-t-il un sens ? b) Que reste-t-il à présent à l’intérieur des GN ?


Ex. 2 Enquête au collège

Les expansions du nom

     Un nom peut être complété par des mots ou groupes de mots de différentes classes grammaticales :
       un adjectif (ou participe employé comme adjectif)    
      • une baleine blanche, enragée
       un groupe prépositionnel (un groupe de mots introduit par une préposition) 
      • Le harpon de Queequeg
      • un navire en bois
       une proposition 
      • la baleine qui est poursuivie par Achab

     Ces compléments, ou expansions du nom, font partie du groupe nominal.
    • [Une baleine blanche (GN)] surgit de l'eau.

REMARQUE : l’attribut du sujet, qui est relié au sujet par un verbe attributif, ne complète pas un nom. Il complète le verbe et fait partie du groupe verbal.
  • La baleine [semble enragée (GV)].

     Les expansions du nom sont peuvent (généralement) être supprimées sans que la phrase devienne incohérente.
    • Une baleine surgit de l’eau.

REMARQUE : Ce n’est pas le cas d’un attribut du sujet.
  • *La baleine semble.

(Voir p. 234 pour le nom et le GN, p. 266 pour la proposition subordonnée relative, et p. 251 pour la fonction attribut)

Le complément du nom

     Quand un groupe prépositionnel complète un nom, sa fonction est complément du nom
     Il permet de préciser l’appartenance (la maison de mes parents), la matière (une maison en bois), le lieu (une maison de campagne), etc.

L’épithète

     L’épithète (étymologiquement : « placée à côté ») est la fonction occupée par les mots ou groupes de mots qui complètent un nom sans l’intermédiaire d’une préposition.
     Cela peut être :
       un adjectif (ou participe employé comme adjectif)
      • Une île connue.
       une proposition subordonnée relative
      • Une île qui est connue.
    REMARQUE : L’adjectif épithète peut être séparé du nom qu’il complète par un adverbe ou par un autre adjectif coordonné.
    • Une île très connue.
    • Une île touristique et très connue.
    Mais en aucun cas l’épithète ne peut être séparée du nom par un verbe.
    • Cette île est connue. : connue n’est pas épithète mais attribut du sujet ; l’adjectif fait partie du groupe verbal.

(Voir p. 238 pour l’épithète, p. 266 pour la proposition subordonnée relative, et p. 252 pour l’attribut)
Voir les réponses

Exercice 3

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Une expansion du nom est un mot ou un groupe de mots qui complète un nom.







2
Une proposition subordonnée peut compléter un nom.







3
Les expansions du nom sont des compléments essentiels.







4
Certaines expansions du nom se trouvent à l’intérieur du GN, d’autres sont séparées du GN par un verbe attributif.







5
L’épithète et le complément du nom sont des expansions du nom.







6
L’épithète et le complément du nom sont des fonctions grammaticales.



Voir les réponses

Exercice 4

1
a) Indiquez à quel mot se rapporte chacun des adjectifs. b) Précisez s’il est épithète ou attribut. Justifiez votre réponse.

1. C’était un mois de novembre froid et pluvieux.
2. Nous avions décidé d’explorer le vieux manoir.
3. Prudemment, mon jeune frère a poussé la grille. Elle était rouillée.
4. Les herbes folles avaient envahi les longues allées.
5. Le jardin semblait désert. Tout était calme.

Voir les réponses

Exercice 5

1
Les adjectifs des phrases suivantes sont en fonction attribut du sujet. Réécrivez ces phrases en déplaçant les adjectifs pour qu’ils deviennent épithètes.

1. Il prépare un repas ; ce repas est festif.
2. Le ciel est bas et lourd ; ce ciel annonce de l’orage.
3. Le temps est doux et printanier ; il faut que nous profitions de ce temps.
4. Ces soirées sont calmes et paisibles ; elle aime ces soirées.

Voir les réponses

Exercice 6

Des serviteurs aidèrent Gauvain et Lancelot à enlever leurs lourdes armures. Une demoiselle les revêtit de splendides manteaux qui étaient doublés de fourrure et ils passèrent à table. Après le repas, qui fut riche et copieux, la demoiselle les conduisit dans une chambre où se trouvaient trois couchages : deux lits confortables, grands et larges, et, au centre, un lit somptueux qui était digne d’un roi. Malgré l’avertissement de la demoiselle, Lancelot choisit ce dernier. Il s’étendit sous une magnifique couverture de soie, brodée et fourrée.


D’après Ch. de Troyes, Lancelot ou le Chevalier de la charrette, v. 1180.


1
Relevez les épithètes qui complètent les noms en gras et précisez leur classe grammaticale.

Voir les réponses

Exercice 7

1
Remplacez le groupe prépositionnel en gras par un adjectif de sens équivalent.

1. Un vaisseau de l’espace.
2. Une journée de printemps.
3. Un corps d’athlète.
4. Un livre d’école.
5. Une randonnée à pied.
6. La voute du ciel.

Voir les réponses

Exercice 8

1
Remplacez l’adjectif épithète en gras par un groupe prépositionnel de sens équivalent.

1. Un château médiéval.
2. La fraicheur matinale.
3. L’atmosphère terrestre.
4. Une région méridionale.
5. Une idée géniale.
6. Une empreinte digitale.

Voir les réponses

Exercice 9

1
Parmi les groupes prépositionnels en gras, relevez ceux qui sont compléments du nom et précisez quel nom ils complètent.

1. Y a-t-il un train sans arrêt jusqu’à Marseille ?
2. Léa a couru sans s’arrêter du collège à la maison.
3. Tu pourras prendre le bus de 10 h 27.
4. L’épée magique du roi Arthur s’appelle Excalibur.
5. La mère de Kim a réalisé ce vase en terre cuite.
6. Un train de marchandises encombre la voie.
7. Le professeur leur a demandé de se taire et de s’asseoir.

Voir les réponses

Exercice 10

1
Relevez les expansions des noms en gras et précisez pour chacune d’elle sa classe grammaticale et sa fonction.

Le jeune homme chevaucha sans s’arrêter à travers la forêt épaisse et parvint dans une vaste plaine. Il aperçut alors un château magnifique. Au milieu se dressait le donjon du seigneur et, tout autour, une solide muraille. L’accès en était défendu par un pont-levis en chêne et une herse de métal.


Voir les réponses

Exercice 11

1
Relevez les expansions des noms en gras, et précisez pour chacune d’elle sa classe grammaticale et sa fonction.

Lancelot rencontra un vavasseur1 qui rentrait de la chasse. Celui-ci lui offrit l’hospitalité. Lorsqu’ils furent arrivés dans la cour de la maison, la femme du vavasseur accueillit Lancelot. Deux jeunes filles, aimables et belles, s’avancèrent pour aider le chevalier de la Table Ronde à descendre de cheval. Le vavasseur avait aussi cinq fils qu’il chérissait. Ils s’empressèrent de servir le souper, qui fut excellent, et tous passèrent une agréable soirée.


D’après Ch. de Troyes, Lancelot ou le Chevalier de la charrette, v. 1180.

1. Seigneur de petite noblesse.


Voir les réponses

Exercice 12

1
À partir de chacun des noms suivants, créez deux GN : l’un qui donnera une vision péjorative, l’autre méliorative.

1. Château.
2. Chevalier.
3. Forêt.
4. Cheval.
5. Armure.

Voir les réponses

Exercice 13

1
Dans les phrases suivantes, les expressions en gras sont-elles des compléments du nom ou des compléments circonstanciels ?

1. À la nouvelle boutique de la rue principale, j’ai acheté une nouvelle brosse à cheveux.
2. Il avait vraiment un caractère en or : il avait reconnu en riant qu’il avait tort.
3. Elle a hurlé de peur en voyant cette main de momie.
4. As-tu pris ta brosse à dents pour partir à Londres ?
5. En Espagne, ils ont fait un petit tour en train.

Voir les réponses

Exercice 14

1
Décrivez un château qui sera le plus extraordinaire ou au contraire le plus sinistre possible.


Ex. 14 Un château extraordinaire
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.