Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher

Plus

Plus



1
Du géocentrisme à l’héliocentrisme


A
De l’Antiquité au Moyen-Âge

  • Les philosophes de l’Antiquité ont créé le premier modèle du système solaire, le modèle géocentrique (le Soleil et la Lune tournent autour de la Terre), en se basant sur leurs observations scientifiques. Ils cherchaient une harmonie géométrique qu’ils pensaient d’origine divine.

  • Afin d’expliquer les mouvements apparents des astres, Ptolémée construit vers l'an 150 un système d’épicycles dans lequel un astre décrit un cercle dont le centre décrit lui-même un cercle appelé déférent, et dont le centre est situé sur la Terre.

B
De Nicolas Copernic à Isaac Newton

  • Au XVe siècle, Copernic décrit un modèle héliocentrique du mouvement des planètes qui a pour avantage de simplifier les trajectoires des planètes par rapport au modèle géocentrique, mais suscite des oppositions pour des raisons religieuses et scientifiques.
    Le principal problème d’ordre physique est le fait que le mouvement de la Terre ne soit pas ressenti par ses habitants.

  • Galilée fait quatre satellites de Jupiter grâce à la lunette astronomique. L’existence d’astres en rotation autour d’autres planètes lui permet de soutenir le modèle géocentrique en expliquant le manque de sensation du mouvement de la Terre grâce au principe d’inertie.

  • Kepler, à l’aide des observations de Tycho Brahé, construit ensuite un modèle héliocentrique dans lequel les planètes décrivent des ellipses. Les prédictions de ce modèle sont meilleures que celles de Ptolémée ou Copernic.

  • Finalement, Newton applique ses lois aux mouvements des planètes dans le référentiel héliocentrique qui est alors progressivement adopté par la communauté scientifique.

2
La Lune


A
Une Lune toujours changeante...

  • Tout comme les planètes, la Lune est un astre qui n’émet pas de lumière mais diffuse la lumière qu’elle reçoit du Soleil.

  • On peut seulement voir sur Terre la partie de la Lune éclairée par le Soleil et observer différentes phases lunaires, en fonction des positions relatives de la Lune, du Soleil et de la Terre.

B
... mais que l’on voit toujours sous le même angle

  • Bien que l’on observe différentes phases pour la Lune, nous voyons toujours la même face de celle-ci, à cause de ces deux mouvements synchronisés :
    la Lune effectue une révolution autour de la Terre en 27,3 jours ;
    La Lune effectue une rotation sur elle-même également en 27,3 jours.

C'est pour cette raison que l'on parle parfois de la face cachée de la Lune.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.