Physique-Chimie Terminale

Feuilleter la version papier



































Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Exercices Pour s'entraîner
P.99-101




Exercices




Pour s'entraîner


20
Paramètre d’influence en QCM

APP : Extraire l’information utile

Pour aborder un chapitre de cinétique, et l’influence des facteurs cinétiques sur la vitesse volumique, un enseignant conseille à ses élèves de lire intégralement l’exercice et de bien comprendre l’énoncé avant de se lancer dans la rédaction des réponses.
L’un d’entre eux suit le conseil prodigué et arrive rapidement sur le graphique suivant, représentant l’évolution de la concentration d’une espèce chimique en fonction du temps pour une série de trois expériences.
Sans contexte particulier pour le renseigner, on se propose d’aider cet élève à décrypter.

Graphique

1. Le graphique présente l’évolution de la concentration :





2. Identifier le paramètre expérimental qui a été modifié entre ces trois expériences.





3. Préciser laquelle de ces affirmations est vraie.



21
Décomposition de l’iodure d’hydrogène

RAI/MOD : Modéliser une transformation

Lors de la décomposition de l’iodure d’hydrogène , il se forme du diiode de couleur violette et du dihydrogène . La décomposition à 1 000 K de l’iodure d’hydrogène est étudiée et on représente la concentration en diiode formé, c’est-à-dire la quantité de diiode par unité de volume de gaz, sur le graphique ci-dessous.

Concentration en diiode

1. Proposer une méthode de suivi expérimental de la concentration en diiode .


2. Déterminer la concentration finale en diiode.


3. En déduire la concentration initiale en iodure d’hydrogène.


4. Déterminer le temps de demi-réaction .

Comprendre les attendus

22
Synthèse du phosgène

REA : Utiliser un modèle

Le phosgène est synthétisé par un mécanisme en quatre étapes qui fait intervenir une espèce instable , espèce dite radicalaire.

1. Écrire l’équation-bilan.


2. Vérifier la présence ou non d’un catalyseur.


3. Identifier l’intermédiaire réactionnel.


Détails du barème

TOTAL / 3 pts
1. Établir l’équation-bilan.
1 pt
2. Repérer la présence ou non d’un catalyseur en rappelant sa définition.
1 pt
3. Identifier un intermédiaire réactionnel.
1 pt

23
Substitution

VAL : Faire preuve d’esprit critique

Mécanisme de réaction

En milieu basique, le bromoéthane peut subir une substitution selon le mécanisme suivant, produisant ainsi de l’éthanol.

1. Cliquer sur l'image du mécanisme et ajouter les flèches courbes en justifiant leur sens.


2. Justifier le terme « substitution ».

24
Variation de la température

VAL : Analyser des résultats

Un chimiste souhaite réaliser l’estérification de l’éthanoate de butyle d’équation :


Cette synthèse est réalisée à trois températures différentes. À l’aide de prélèvements plongés dans des bains d’eau glacée, il réalise des titrages par la soude pour estimer la concentration d’acide éthanoïque au cours du temps.

Concentration d’acide éthanoïque
Concentration d’acide éthanoïque

Le graphe représente l’évolution temporelle de la concentration pour trois températures différentes.


1. Préciser l’influence de la température sur la vitesse de réaction.


La synthèse étudiée suit une loi d’ordre 1 de sorte que la vitesse volumique de disparition de l’acide éthanoïque est proportionnelle à sa concentration. Le coefficient de proportionnalité est une constante appelée constante de vitesse dépendant de la température.
On précise ici qu’elle est égale à min-1, min-1 et min-1.

2. Associer, à chaque courbe, sa constante.


3. Déterminer les temps de demi-réaction associés.


4. Calculer le produit . Commenter."

25
Mécanisme de Diels-Alder

RAI/ANA : Construire un raisonnement

Le mécanisme ci-dessous permet d’obtenir un cycle à six atomes de carbone.

Mécanisme réactionnel

Il est connu sous le nom de mécanisme de Diels-Alder. Kurt Alder et Otto Diels ont obtenu le prix Nobel de chimie en 1950 pour leurs travaux.

Rendez-vous ici pour en apprendre davantage.

À l'aide de l'outil « dessin », ajouter les trois flèches courbes sur ce mécanisme pour symboliser le mouvement des doublets d’électrons.

26
Copie d'élève à commenter

Proposer une justification pour chaque erreur relevée par le correcteur.

Dans les gouttelettes de pluie ayant capté du dioxyde de soufre, on retrouve l’ion hydrogénosulfite . Celui-ci réagit avec le dioxygène dissous pour former des ions hydrogène et des ions sulfate :

1. Exprimer la vitesse volumique de disparition des ions hydrogénosulfite en fonction de en considérant que la réaction est d’ordre 1.

La vitesse volumique de disparition des ions hydrogénosulfite est :






2. Établir l’équation différentielle selon .

On peut donc établir que qui est l’équation différentielle selon la concentration en ion hydrogénosulfite. Attention au signe




3. Vérifier que est solution de l’équation différentielle.

On remplace l’expression de dans l’équation différentielle et on remarque que cette expression est bonne. À développer



27
Vitesse volumique et absorbance

VAL : Exploiter un ensemble de mesures

Bécher de chrome

On étudie la réaction entre les ions chrome et l’éthylènediaminetétra‑acétique, plus communément appelée EDTA de formule . Son écriture est simplifiée dans l’équation de la réaction suivante :

Les deux espèces chimiques et sont colorées et absorbent toutes deux à la longueur d’onde de travail nm utilisée pour suivre l’absorbance du milieu réactionnel.

On utilise pour la réaction un excès d’EDTA et une concentration initiale en ion égale à mol·L-1. On obtient le tableau suivant pour les mesures d’absorbance sur une heure :

Temps (min) Absorbance
0 0,058
5 0,080
10 0,101
15 0,120
20 0,139
25 0,158
30 0,176
35 0,193
40 0,210
45 0,226
50 0,242
55 0,256
60 0,271


1. Rappeler la loi de Beer-Lambert et justifier que l’on peut écrire :


 : absorbance de la solution
et  : coefficients de proportionnalité entre les absorbances propres et les concentrations des espèces et (L·mol-1)
 : concentration en ion (mol·L-1)
 : concentration initiale en ion (mol·L-1)


2. En déduire l’expression de la concentration en fonction de , de , de et de .


La vitesse volumique de disparition des ions est définie par :

3. Vérifier que la réaction présente un ordre 1 concernant les ions .

28
Ordre de réaction

VAL : Exploiter un ensemble de mesures

On s’intéresse à la réaction suivante :


Un suivi cinétique par conductimétrie est réalisé. Le milieu réactionnel est préparé en introduisant les réactifs dans des proportions stœchiométriques, de telle sorte que les quantités initiales en 2-chlorobutane et en ion hydroxyde soient égales. L’ajout d’ion hydroxyde s’effectue à l’aide d’une solution d’hydroxyde de sodium . Les mesures sont regroupées dans le tableau ci-dessous.

Temps (min) 0 10 20 30 60 120
Conductivité (S·m-1) 12,44 10,64 9,38 8,48 7,08 6,42


1. Lister les espèces chimiques responsables de la conductivité de la solution.


2. Exprimer la conductivité en fonction de la concentration de ces espèces chimiques et de leur conductivité molaire ionique.


On note mol·L-1 la concentration en ion hydroxyde apporté.

3. Exprimer en fonction de .


4. En déduire l’expression de en fonction de , de , et de .


5. Préciser en le justifiant s'il s'agit d'une réaction d'ordre 1 selon les ions hydroxyde .


Données
  • Conductivités molaires ioniques :
    • (mS·m2·mol-1)
    • (mS·m2·mol-1)
    • (mS·m2·mol-1)

Conductimètre et sa sonde
Conductimètre et sa sonde


A
Évolution des concentrations

RAI/MOD : Modéliser une transformation

On étudie une réaction dans une solution de volume  mL. La réaction fait intervenir quatre espèces chimiques (notées A, B, C et D). L’évolution des concentrations de ces quatre espèces est donnée sur le graphique ci‑dessous.

figure 1 - Evolution des concentrations

1. Identifier les réactifs et les produits. Préciser quel est le réactif limitant.


2. Comment est appelée l’espèce C ?


3. Écrire l’équation bilan de cette réaction.


4. Déterminer l’avancement final.

B
Vitesse initiale

REA/MATH : utiliser des outils mathématiques

On s’intéresse à décomposition du peroxyde d’hydrogène par les ions iodures en milieu acide dont l’équation est la suivante :

L’ion triiodure est la seule espèce colorée présente. On suit l’avancement de la réaction en mesurant l’absorbance de la solution pour une longueur d’onde de  nm. Le résultat est donné sur la courbe ci‑dessous.

figure 1 - Vitesse initiale

1. Écrire la loi de Beer‑Lambert appliquée à cette solution.


2. En déduire l’expression littérale de l’avancement en fonction de l’absorbance


3. Exprimer la vitesse d’apparition de l’ion triiodure en fonction de


4. Déterminer la vitesse d’apparition de l’ion triiodure à l’instant initial.


Données
  • Longueur de la cuve du spectrophotomètre : cm
  • Coefficient d’absorption molaire de l’ion triiodure à  nm : L·mol-1·cm-1
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.