Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

15 - Les types et formes de phrase
P.290-291

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


15 - Les types et formes de phrase





Réviser

Voir les réponses

Exercice 1


A. Que fais-tu ?
B. Je me demande où tu es.
C. Viens donc avec nous.
D. Est-ce que tu es prêt ?
E. Qu’il est bête !
F. Qu’il vienne ici !
G. Tu peux te dépêcher un peu ? H. On ne court pas dans les couloirs !


1
Quel est le type de chacune de ces phrases ? Justifiez.



2
Précisez le niveau de langue utilisé (familier, courant, soutenu) dans chacune des phrases interrogatives.



3
a) Pour les phrases interrogatives, indiquez si l’interrogation est partielle ou totale. b) Quelle réponse est attendue à la phrase G ? Expliquez.

Voir les réponses

Ex. 1 Que fais-tu ?
Voir les réponses

Exercice 2

Consigne
Qu’est-ce qui change entre les phrases a) et les phrases b) ? Essayez d’expliquer le plus précisément possible.

A. a) Tu as commencé.
b) C’est toi qui as commencé.

B. a) Je connais tes arguments.
b) Tes arguments, je les connais.



Voir les réponses

Leçon

Les quatre types de phrase

Il existe quatre types de phrase : la phrase déclarative, la phrase interrogative, la phrase exclamative et la phrase injonctive.

Précisions sur le type interrogatif
  •  L’interrogation est totale quand l’interlocuteur peut répondre par oui, si ou non.
  > Vient-il demain ?
L’interrogation est partielle quand la question porte sur un élément de la phrase et que l’interlocuteur ne peut pas répondre par oui, si ou non.
  > À quelle heure vient-il ?
  • La construction de la phrase interrogative varie selon le niveau de langue.
  > Tu viens ? (familier)  
  > Est-ce que tu viens ? (courant)   
  > Viens-tu ? (soutenu)
  •  Certaines questions n’attendent pas de réponse : on les appelle des questions rhétoriques. Elles peuvent par exemple permettre :
    • de donner un ordre   
     > Peux-tu te calmer ? (= Calme-toi)
    •  d’exprimer un sentiment d’agacement   
     > Tu le fais exprès ?

Précisions sur le type injonctif

Le mode utilisé est souvent l’impératif, mais on trouve aussi :
  •  l’indicatif présent   
  > Tu arrêtes, maintenant !
  •  l’indicatif futur   
  > Vous le ferez pour demain.
  •  l’infinitif présent   
  >  Ne pas fumer.
  • le subjonctif présent   
  > Qu’il sorte !
Par ailleurs, certaines phrases non verbales peuvent aussi être injonctives.   
  >  Chut !

(Voir p.334 pour l’impératif et le subjonctif, et p. 326 pour les valeurs du futur et du présent de l’indicatif)

Les formes de phrase

Forme affirmative et forme négative
  •  Les marques de négation qui encadrent le verbe (ou son auxiliaire, s’il s’agit d’un temps composé) fonctionnent toujours par deux : ne + verbe + pas, plus, rien, jamais, personne, etc.
ATTENTION : Souvent, le ne (n’) est oublié à l’oral. Il ne faut pas l’oublier à l’écrit !
  >  J’en sais rien ! (familier, à l’oral) : Je n’en sais rien !
  •  Les expressions craindre que, avoir peur que, à moins que peuvent être suivies d’un ne dit explétif (qui ne marque pas la négation).   
  >  J’ai peur qu’on ne soit en retard.
  • Une phrase complexe n’est négative que quand la négation porte sur le verbe de la proposition principale.
  > Je ne pense pas qu’il viendra. : phrase à la forme négative
  > Je pense qu’il ne viendra pas. : phrase à la forme affirmative

Forme emphatique
La forme emphatique met en valeur un élément de la phrase. Pour cela, on utilise :
  •  les présentatifs c’est… que, ce sont… qui (ou voilà… que, il y a… qui, etc.).   
  >  C’est toi qui commences ! le sujet est mis en valeur par rapport à la forme neutre (Tu commences.).
  • le détachement d’un mot ou groupe de mots en début de phrase, repris dans la suite de la phrase par un pronom.   
  >  Ces fleurs, je les trouve magnifiques !   
  >  Moi, je reste.

(Voir p. 250 pour les niveaux de langue)

Vérifier

Voir les réponses

Exercice 3

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Il existe trois types de phrase.







2
Certaines questions ne sont pas vraiment des questions.







3
Une interrogation totale est une question à laquelle on peut répondre par « oui », «non » ou « si ».







4
Une phrase appartient soit à un type de phrase, soit à une forme de phrase.







5
La forme emphatique met en valeur un élément de la phrase.



Voir les réponses

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Identifiez les types de phrase de ce poème.

Un Malheureux appelait tous les jours
La mort à son secours.
« Ô Mort, lui disait-il, que tu me sembles belle !
Viens vite, viens finir ma fortune cruelle. »
La mort crut en venant, l’obliger en effet.
Elle frappe à sa porte, elle entre, elle se montre.
« Que vois-je ! cria-t-il. Ôtez-moi cet objet !
Qu’il est hideux ! Que sa rencontre
Me cause d’horreur et d’effroi !
N’approche pas, ô Mort ; ô Mort, retire-toi. »


D’après J. de La Fontaine, « La Mort et le malheureux », Fables, 1668.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Charles se tourna vers sa femme en lui disant :
« Embrasse-moi donc, ma bonne !
– Laisse-moi ! fit-elle, toute rouge de colère.
– Qu’as-tu ? qu’as-tu ? répétait-il stupéfait. Calme-toi !
Reprends-toi ! Tu sais bien que je t’aime… Viens !
– Assez ! » s’écria-t-elle d’un air terrible.
Et, s’échappant de la salle, Emma ferma la porte.


G. Flaubert, Madame Bovary, 1857.


1
Quels types de phrases dominent dans l'extrait suivant ?



2
Pourquoi ?

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

Consigne
Niez chacune des affirmations ci-dessous en essayant de varier les mots qui permettent d’exprimer la négation, puis entourez ces derniers.

1. Je sors tous les soirs.
2. J’aime tout.
3. Je prends toujours mes médicaments.
4. J’ai vu quelqu’un près de la maison.
5. J’aime le quinoa et le boulgour.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 7

1
Complétez les phrases par « ne » ou « n’ » lorsque cela est nécessaire.

1. On  a oublié de le prévenir !
2. À présent, c’est trop tard : on  a pas son numéro de portable, et je crains qu’on  soit en retard au cinéma.
3. On  aura qu’à l’inviter la prochaine fois, à moins que tu  préfères y aller sans lui, par peur qu’il  soit désagréable.

2
Indiquez les « ne » qui marquent la négation. À quoi servent les autres ?

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 8

Consigne
a) Écrivez les questions correspondant aux réponses ci-dessous. b) Vous n’avez écrit qu’une phrase de type « interrogation totale », laquelle ?

1. Cet été j’ai lu les Harry Potter.
2. Ron est mon personnage préféré.
3. Parce qu’il est comique, imparfait.
4. D’Hermione.
5. Le passage où Harry croit que ses parents sont revenus de la mort.
6. Ça se finit bien !
7. Oui.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 9

Consigne
Réécrivez ces phrases à la forme emphatique, en mettant en valeur les mots en gras.

1. J’ai raté le train parce que je ne me suis pas réveillé.
2. J’allais chez mon cousin.
3. Mon cousin n’est jamais en retard.
4. Je suis encore passé pour un fainéant.
5. Ma tante critique toujours les retardataires dans les repas de famille.



Voir les réponses

Écrire

Voir les réponses

Exercice 10

Consigne
Vos parents vous ont autorisé(e) à aller à une soirée, mais vous rentrez bien après l’heure prévue. Vos parents vous accueillent assez froidement.
Transcrivez leurs propos en utilisant les quatre types de phrase, ainsi que deux phrases à la forme emphatique et deux questions rhétoriques.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.